Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Acariens et acariens (acarus siro)
Acariens et acariens (acarus siro)
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
13 novembre 2013 | 2 commentaires
Auteur de l'article
LeGratouilleux, 1 article (Rédacteur)

LeGratouilleux

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
1
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Acariens et acariens (acarus siro)

Acariens et acariens (acarus siro)

En avril dernier, on apprenait que des tonnes de mimolette étaient bloquées et détruites aux frontières américaines (1). Selon les inspecteurs de la FDA (administration fédérale chargée de la sécurité alimentaire), les acariens utilisés pour l’affinage seraient très allergènes.

Nous, les atopiques (rappel : l'atopie est une prédisposition génétique à faire des allergies), sommes tous positifs aux acariens. Mais ce n’est pas pour autant que ces bestiaux soient responsables de nos lésions d'eczéma (sauf charges massives dans des situations particulières : déménager un grenier, jouer dans les foins...).

Et puis, il y a des acariens auxquels nous ne pensons pas, et dont les allergènes nous font de belles plaques de dermatite atopique : ce sont les acariens des fromages (acarus siro), appelés cirons ou artisons.

Ces acariens sont employés tout exprès lors de l’affinage de fromages du Massif Central (Auvergne, Cantal, Lozère, Aveyron), pour la Tomme de Savoie, la Tomme des Pyrénées, et lors de la fabrication de la Mimolette.

Mais, il suffit d’enlever la croûte et de se laver les mains… nous direz-vous !

Et bien non : des substances-allergènes se retrouvent dans la pâte…et toutes crues ! Car si ces fromages sont employés bien cuits par exemple dans un gratin, les réactions ne se font pas.

Il en est de même d’ailleurs pour les acariens qui colonisent les farines, les pâtes, les céréales des placards : ils sont détruits à la cuisson.

Dans la littérature spécialisée, on ne trouve pas de référence sur ce sujet : comment la pâte des fromages affinés aux acariens-cirons-artisons est-elle contaminée par leurs allergènes ?

Quel en est le mode de pénétration ?

Y-a-t’il des échanges enzymatiques-laitages-allergènes ?

Cette question est à poser aux experts des produits laitiers, spécialistes de l’allergie à l’Inra.


 

POST-SCRIPTUM

  • L’asthmatique devra aussi y penser lorsqu’il se régale des fromages de Savoie ou d’Auvergne après une longue journée de ski : sport intensif + air sec dans chalet surchauffé + allergènes ingérés…le risque d’asthme aigü en est multiplié.

SOURCES

  • (1) http://www.lesechos.fr/03/07/2013/lesechos.fr/0202871759453_la-mimolette-francaise-bloquee-aux-douanes-americaines.htm
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Allergie Eczéma Acariens
Commentaires
0 vote
par Marchaux (IP:xxx.xx6.109.221) le 13 novembre 2013 a 17H46
Marchaux, 62 articles (Rédacteur)

merci pour l’article !

0 vote
par Cleannix (IP:xxx.xx2.19.2) le 14 novembre 2013 a 10H52
Cleannix (Visiteur)

Certains sont peut être tentés de déguster ces merveilleux fromages au delà de 1500 mètres, altitude à laquelle les acariens sont censés ne pas survivre. Malheureusement les "traces" de leur passage et leurs cadavres contiennent la guanine = l’allergène responsable de bien des maux. Sommes nous condamnés au ’bab....el ?