Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
74°C en Iran : mes conseils pour résister aux températures extrêmes
74°C en Iran : mes conseils pour résister aux températures extrêmes
note des lecteurs
date et réactions
7 août 2015
Auteur de l'article
mackysanogo, 31 articles (Rédacteur)

mackysanogo

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
31
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

74°C en Iran : mes conseils pour résister aux températures extrêmes

74°C en Iran : mes conseils pour résister aux températures extrêmes

Comment faire face à des températures extrêmes ?

Cette année, la France a connu plusieurs jours de canicules. La vague de chaleur s’est ensuite déplacée dans toute l’Europe et elle a également atteint l’Iran. Loin des 39.5°C constatés à Paris, le Moyen Orient a ressenti des températures allant jusqu’à 74°C. Quels sont les risques dans de telles conditions et, à l’inverse, que se passe-t-il quand il fait trop froid ?

 

Trop chaud ou trop froid, le corps réagit de la même façon

 

Qu’il fasse trop chaud ou trop froid, le corps dépense de l’énergie pour maintenir sa température. Dans l’idéal, il faut qu’elle ne dépasse pas 40°C au plus chaud et qu’elle ne descende pas en dessous de 35°C au plus froid.

 

Quand le corps veut se refroidir ou se réchauffer, le mécanisme de maintien de la température se met en route. 

 

Comment réagir pendant de fortes chaleurs ?

 

Quand l’organisme dépasse la température maximale qu’il peut supporter, nous avons un coup de chaleur. C’est ce qu’il s’est passé pendant l’épisode de canicule de 2003. Aux urgences, ce sont les cas qui étaient le plus souvent soignés et surtout chez les personnes âgées, plus fragiles qui souffrent aussi de baisses de tension artérielle.

 

S’il fait trop chaud, c’est le système de sudation qui s'enclenche et nous perdons alors beaucoup d’eau. Nous sommes donc en déshydratation, ce qui peut conduire à des états comateux, une désorientation ou un état de confusion.

 

Le plus important est de faire descendre la température de son corps. Pour cela, le mieux est de s’enrouler dans des tissus mouillés à l’eau froide. Il faut rester à l’abri, dans un endroit frais. Si possible, il est très efficace de faire des courants d’air. La sensation d’air frais sur notre peau va permettre de diminuer l’impression de chaleur.

 

Au niveau de l’alimentation, pour contrer la déshydratation, il est recommandé de bien boire et bien manger, mais pas n’importe quoi. Il est préférable de choisir de l’eau et des aliments salés car le sel va aider à faire baisser la température du corps.

 

En cas de froid, le corps ne doit pas descendre en dessous de 35°C

 

35°C, c’est la température minimale à laquelle le corps doit se trouver. En dessous, nous risquons une vasoconstriction, c’est-à-dire que les vaisseaux se rétractent et que le débit cardiaque diminue.

 

Encore une fois, le métabolisme va dépenser beaucoup d’énergie pour tenter de maintenir une température normale. La froideur et le manque d’énergie peuvent provoquer des troubles de la conscience ou des comas.


C’est souvent ce qui se passe pour les sans-abri l’hiver, lorsqu’ils n’arrivent pas à se réchauffer. Ils sont victimes d’un dysfonctionnement du métabolisme et leur système est donc ralenti à cause du froid. Dans ces cas-là, il faut se couvrir et boire chaud, pour tenter de faire remonter notre température.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Conseils & Solutions
Mots-clés :
Chaleur Canicule