Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
3 patients bénéficient d’une alternative à la chirurgie à coeur ouvert
3 patients bénéficient d'une alternative à la chirurgie à coeur ouvert
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
8 septembre 2009 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Réseau CHU, 258 articles (Réseau des CHU)

Réseau CHU

Réseau des CHU
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
258
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

3 patients bénéficient d’une alternative à la chirurgie à coeur ouvert

3 patients bénéficient d'une alternative à la chirurgie à coeur ouvert
Mardi 1er septembre 2009, le Dr Jean-Benoît Thambo et son équipe de l’hôpital cardiologique Haut-Lévêque (CHU de Bordeaux) ont implanté avec succès la valve pulmonaire percutanée Melody® à trois patients souffrant de malformations cardiaques congénitales graves. La bioprothèse Melody® fabriquée par la société Medtronic est la première et seule alternative aux chirurgies à coeur ouvert répétées pour les patients atteints d’une malformation cardiaque congénitale touchant la valve pulmonaire. Les trois patients ont pu retourner à leur domicile 48 heures après l’implantation.

Romain, 14 ans et Kevin, 19 ans souffrent d’une association de malformations cardiaques : transposition des gros vaisseaux (8 % des anomalies congénitales du coeur ) et retrécissement aortique ayant bénéficié en période neonatale d’une intervention de Ross.. Fabrice, 39 ans, est atteint d’une autre malformation cardiaque congénitale, l’atrésie pulmonaire avec communication inter-ventriculaire. Le 1er septembre, ils ont bénéficié à l’hôpital Haut-Lévêque à Bordeaux de la première et seule alternative à la chirurgie à coeur ouvert. Le Dr Jean-Benoît Thambo, chef du service des maladies cardio-vasculaires congénitales et son équipe ont implanté la bioprothèse Melody® à l’aide d’un cathéter fin à ces trois jeunes patients ayant déjà connu au moins une intervention lourde avec arrêt du coeur.

Certaines malformations cardiaques congénitales affectent la valve pulmonaire. L’atrésie pulmonaire, la sténose pulmonaire et la tétralogie de Fallot sont communément regroupées sous le nom de « maladie bleue », en raison des symptômes qu’elles provoquent. Dans ces pathologies, la valve pulmonaire est défectueuse, si bien que la pression à l’intérieur du ventricule droit du coeur est trop élevée et que les tissus du patient reçoivent du sang pauvre en oxygène, ce qui provoque une coloration bleue en particulier au niveau des lèvres et des ongles.

Avant les années 50, moins d’un enfant sur 5 né avec une malformation cardiaque congénitale atteignait l’âge adulte. Les progrès en chirurgie et en cathétérisme cardiaque ont formidablement amélioré la situation, puisqu’aujourd’hui 80 % de ces patients deviendront comme Fabrice des adultes qui devront être suivis, mais qui pourront mener une vie proche de la normale.

La bioprothèse Melody® va réduire le nombre de ré-interventions à coeur ouvert
Développée par la société Medtronic, la bioprothèse Melody® permet aux patients souffrant d’une cardiopathie congénitale touchant la valve pulmonaire et déjà opérés une première fois d’éviter de nouvelles interventions chirurgicales lourdes et répétées avec arrêt du coeur. La valve pulmonaire percutanée Melody® et le système de largage qui permet de la déployer au bon endroit ont été mis au point en 2000 à l’hôpital Necker-Enfants Malades (Paris).

Jusqu’en 2006 - date à laquelle la bioprothèse Melody® a obtenu son marquage CE - il n’existait qu’une seule option pour ces patients : la chirurgie à coeur ouvert. Elle permet de rétablir une circulation normale du sang vers les poumons, en plaçant entre le ventricule droit et l’artère pulmonaire un conduit d’éjection équipé d’une valve. Ce conduit valvé ayant une durée de vie limitée (et variable d’un patient à l’autre), il devra être changé plusieurs fois au cours de la vie du patient. En effet, chez l’adulte, le conduit va se boucher, se rétrécir ou bien se mettre à fuir après un certain temps. Chez l’enfant en pleine croissance, le conduit valvé greffé ne va pas grandir. L’intervention chirurgicale est traumatisante physiquement et psychologiquement : arrêt du coeur et mise du patient sous circulation extracorporelle, transfert en soins intensifs pendant 24h à 48h, hospitalisation durant 5 à 8 jours sans compter le risque d’hémorragie, d’infection ou de décès. La reprise d’une vie quasi normale se fait dans les 2 mois, après une convalescence en centre de réadaptation fonctionnelle.

Une technique non invasive qui a fait ses preuves
La valve pulmonaire percutanée Melody® est couplée à un cathéter spécial équipé d’un système de largage et qui existe en 3 tailles. Le cardiologue interventionnel le choisit en fonction de l’âge et de la morphologie du patient. Il va sertir la valve Melody® sur ce cathéter en la compressant et en la modelant. Le cathéter est ensuite introduit dans la veine fémorale, par une petite ouverture en haut de la cuisse. Il remonte alors jusqu’au coeur, en suivant le réseau veineux du patient. La valve Melody® est déployée dans le conduit reliant le ventricule droit à l’artère pulmonaire (conduit posé lors d’une intervention chirurgicale antérieure).

Le cardiologue interventionnel peut alors dégonfler le ballonnet nécessaire au largage de la valve et retirer le cathéter. La procédure dure moins de deux heures.

Moins de cicatrices physiques et psychologiques
La qualité de vie du patient traité avec la valve pulmonaire percutanée Melody® est bien meilleure. Il ne vit plus avec une « épée de Damoclès » : la peur d’une nouvelle opération à coeur ouvert, comme l’a vécue Romain, opéré pour la troisième fois en 2004 et qui reste traumatisé par cette intervention. Le patient n’a plus à passer par la réanimation qui est toujours une étape traumatisante. Il n’a plus à redouter les complications post-chirurgicales : risque d’hémorragie, d’infection et risque de décès, un peu plus important à chaque ré-intervention. Le patient peut rentrer à son domicile 24 à 48 heures après et n’a plus de convalescence en centre de réadaptation fonctionnelle. La reprise de l’activité intervient une semaine plus tard (1 à 2 mois avec la chirurgie à coeur ouvert).

La valve pulmonaire percutanée Melody® constitue une innovation technologique majeure qui révolutionne la prise en charge des cardiopathies congénitales touchant la valve pulmonaire. Elle permet en effet de remplacer la valve pulmonaire défectueuse du patient sans ouvrir le thorax et sans arrêter le coeur.

L’implantation percutanée de la bioprothèse Melody® diminue le nombre d’interventions à coeur ouvert qu’auront à subir au cours de leur vie les patients déjà opérés une première fois (Melody® va prolonger la durée de vie du conduit d’éjection valvé placé initialement par chirurgie).

Grâce au progrès médical, il y a aujourd’hui des patients cardiaques congénitaux de tous âges. Enfants, ils sont suivis dans les services de chirurgie cardiaque pédiatrique. Adultes, ils ne deviennent pas pour autant des patients classiques et doivent être suivis toute la vie dans des centres équipés de plateaux techniques adaptés . La valve Melody® apporte une solution pour mieux prendre en charge les patients qui grandissent.

Le centre de cardiologie du CHU de Bordeaux
Le centre de cardiologie (Haut-Lévêque) est doté d’un plateau technique particulièrement performant. Des travaux d’aménagement et d’amélioration des locaux ainsi que la réalisation d’un nouveau service d’urgence dédié à la cardiologie ont eu lieu dernièrement.
Le CHU de Bordeaux est un des rares centre français bénéficiant d’équipes médicales, chirurgicales et de réanimation ultra spécialisées dans ce domaine et regroupées au sein d’un département spécifique destiné à mieux prendre en charge les personnes atteintes de malformations cardiaques congénitales du foetus à l’âge adulte. Les spécialistes utilisent de plus en plus la technique du cathétérisme, nettement moins invasive que la chirurgie.
En 2008, près de 300 cathétérismes cardiaques ont été effectués au pôle cardio-thoracique du CHU de Bordeaux (hôpital haut-Lévêque) pour traiter des cardiopathies congénitales. 280 interventions à coeur ouvert ont été pratiquées chez des enfants ou des adultes porteurs de malformations cardiaques congénitales. Le département de prise en charge des cardiopathies congénitale de l’adulte et de l’enfant est un des rares centre avec Lyon, Marseille et Paris à proposer un programme d’assistance cardiaque (coeur artificiel) et de transplantation cardiaque chez l’enfant.

Medtronic
Medtronic est l’un des leaders mondiaux dans le domaine des technologies médicales. L’entreprise développe et fabrique une large gamme de produits et de thérapies offrant un continuum de soins dans le diagnostic, la prévention et le monitorage des maladies chroniques. Medtronic intervient dans la prise en charge du diabète, des maladies cardiaques, des maladies neurologiques et neurodégénératives, des douleurs chroniques et dans les domaines de l’ORL, de l’urologie, la gastro-entérologie et de la déformation et l’usure de la colonne vertébrale.

Proposer des solutions thérapeutiques alternatives à la chirurgie lourde constitue un véritable défi mais est toujours source d’innovations. La valve pulmonaire « Melody » en est l’illustration.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mêmes thématiques
Mots-clés :
Commentaires
0 vote
par WEJJA (IP:xxx.xx0.86.90) le 10 septembre 2009 a 13H34
WEJJA (Visiteur)

j’ai un enfants qui a maintenant 3ans et demi il a été operé a coeur ouvert il y a 3ans de cela il avait une tetralogie de fallot et a subi une réparation complète,j entendu parler de cette histoire de valve avant mais je ne comprends pas dans quel cas il pourra eviter l’operation a coeur ouvert ?son medecin dit que vers l’age de 17ans il pourra avoir besoin et c meme pas sure,d’une valve,est-ce-qu’il peut subir cette nouvelle technique ?car j lu dans l’article que ça se pratiquait sur les patients déjà opérés ???SVP ECLAIREZ-MOI !!!!! :’-(