Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
3 millions de Français ont la grippe... et le vaccin flanche
3 millions de Français ont la grippe... et le vaccin flanche
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
1er mars 2012 | 3 commentaires
Auteur de l'article
La rédaction CareVox, 542 articles (Comité de rédaction)

La rédaction CareVox

Comité de rédaction
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
542
nombre de commentaires
0
nombre de votes
3

3 millions de Français ont la grippe... et le vaccin flanche

3 millions de Français ont la grippe... et le vaccin flanche

L’épidémie de grippe poursuit sa progression en France métropolitaine, et un niveau pic a été franchi cette semaine : 3 millions de personnes ont désormais été touchées selon les réseaux de surveillance épidémiologiques, dont les Grog (Groupes régionaux d’observation de la grippe). Si ce chiffre n’est pas des plus exceptionnels, les médecins préviennent tout de même qu’une souche mutante du virus rend, cette année, le vaccin moins efficace. En outre, les personnes âgées sont particulièrement exposées.

Après le grand froid, le redoux. Mais ce n’est pas pour autant que le printemps s’est installé. Il suffit, pour s’en convaincre, d’observer les allées et venues des patients grippés dans les cabinets des médecins généralistes. Un Français sur vingt est désormais contaminé par le virus de la grippe. Discrète en tout début d’année, la maladie a progressé rapidement ces dernières semaines et semble faire fi des vacances scolaires. Au point, notamment, d’avoir causé une saturation dans plusieurs hôpitaux de l’hexagone. L’Inserm observe que la recrudescence de la grippe est particulièrement forte dans le Nord-Pas-de-Calais, le Languedoc-Roussillon ou encore la région PACA.

En parallèle les experts constatent que le vaccin est « un peu moins efficace » cette année, comme l’a fait savoir Le Parisien. Les vaccins sont en effet préparés par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) plusieurs mois avant la saison grippale sur la base d’une estimation des mutations éventuelles du virus. Les personnes atteintes ne sont donc pas à l’abri de l’apparition "imprévue" d’une nouvelle souche qui a lieu entre temps. Et c’est ce qui s’est produit cette année. Comme le précise un expert, « la souche virale que contient le virus correspond à peu près, et à peu près seulement, au virus qui circule en ce moment ».

Mais il convient de ne pas s’alarmer outre mesure puisque « si le vaccin produit moins d’effets que les années précédentes, il est loin d’être inutile ». La seule réelle inquiétude est observée pour le cas des personnes âgées. L’Agence régionale de santé (ARS) d’Ile-de-France note à cet égard que « la souche majoritaire AH3N2 touche particulièrement le troisième âge, avec un risque de mortalité accrue ». Et les maisons de retraite n’ont pas tardé à prendre des mesures particulières, comme par exemple l’isolement des personnes atteintes par le virus ou la limitation des rassemblements.
 

La rédaction CareVox
Inscrivez-vous à la newsletter !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Vaccins Grippe épidémies
Commentaires
3 votes
par lucide (IP:xxx.xx8.214.91) le 2 mars 2012 a 22H30
lucide (Visiteur)

Les laboratoires vous dident "merci" pour cet article de promotion des vaccins

1 vote
par lulupipistrelle (IP:xxx.xx7.240.25) le 3 mars 2012 a 02H13
lulupipistrelle (Visiteur)

Bien vu... D’ailleurs c’est à se demander si ce ne sont pas ceux qui se font vacciner qui ont la grippe.

Autour de moi, personne n’est vacciné, personne n’a eu le grippe, au point que je me demandais si cette année, il y aurait seulement une épidémie...

Allons, après l’escroquerie du vaccin anti-H1N1 il y a encore des gogos à vacciner ? où ça ? au fin fond des maisons de retraite ?

0 vote
par Floriane Val (IP:xxx.xx9.253.89) le 3 mars 2012 a 19H11
Floriane Val (Visiteur)

Lucide porte parfaitement son nom . je souligne particulièrement cette phrase de l’article "les médecins préviennent tout de même qu’une souche mutante du virus rend, cette année, le vaccin moins efficace" .... ça c’est de l’argument qui date ... cela fait des années qu’on nous répète chaque année la même chose ... L’excuse en or de la souche mutante, à chaque fois que les vaccins, tels qu’ils sont fabriqués ces dernières années font la démonstration de leur inefficacité .... "moins efficaces qu’hier et plus que demain ..." . les courbes de corrélation entre diminution des pathologies et lancement des campagnes de vaccination correspondantes ... plaident de moins en moins en leur faveur ... Pasteur et Béchamp doivent tous deux se retourner dans leur tombe ...

Mieux vaut soutenir le système immunitaire par une nutrition adéquate afin que celui ci soit capable de se défendre de quelle qu’agression virale que ce soit, et quel que soit son numéro sur l’échelle des H et des N !

"Béchamp avait raison, le microbe n’est rien, le terrain est tout » PASTEUR