Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
29 octobre 2010 : Journée mondiale du psoriasis
29 octobre 2010 : Journée mondiale du psoriasis
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
26 octobre 2010
Auteur de l'article
La rédaction CareVox, 598 articles (Comité de rédaction)

La rédaction CareVox

Comité de rédaction
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
598
nombre de commentaires
0
nombre de votes
3

29 octobre 2010 : Journée mondiale du psoriasis

29 octobre 2010 : Journée mondiale du psoriasis

Comme chaque année, c’est le 29 octobre que les lumières seront projetées sur les victimes du psoriasis. Cette fois, l’accent sera mis tout particulièrement sur les jeunes qui livreront un témoignage poignant sur cette pathologie, vécue « comme un enfer » par ses victimes. De plus, la journée se prolonge sur plusieurs semaines, puisque le programme se termine vers le 10 novembre.

La Journée mondiale du psoriasis se tiendra le 29 octobre prochain. A cette occasion, et dans la foulée du lancement de la campagne internationale « Under the spotlight » (« Sous le projecteur »), l’Association Pour la Lutte Contre le Psoriasis (APLCP) dévoilera les résultats d’une enquête européenne sur la qualité de vie des personnes qui sont atteintes de cette maladie de la peau*. Il sera effectivement question de projecteurs puisque les patients s’exprimeront devant la caméra pour faire part de leur quotidien avec le psoriasis, et ce depuis la désagréable surprise de l’avoir contracté.

Le psoriasis est une dermatose qui est à ce jour encore relativement inconnue et incomprise. Si bien que les psoriasiques doivent affronter quotidiennement l’appréhension des autres et subir des retombées sur la vie de couple et la vie professionnelle. Sans parler du parcours sans fin au travers des multiples traitements à subir. A en croire le volet français de l’étude menée par l’APLCP, 43% des patients verraient leur vie sociale perturbée par ce fléau. 28% ont du interrompre une relation et 25% ont vu leur vie sexuelle se dégrader.

Côté professionnel, 37% des psoriasiques déclarent que ce fléau a un impact sur leur travail. 19% perçoivent un impact négatif sur leurs ambitions de carrière et 14% se disent victimes de discriminations sur le lieu de leur exercice. Cette affection dermatologique touche 2 à 3% de la population mondiale, aussi bien chez les femmes que chez les hommes. Dans sa forme primaire, elle se développe sous forme de lésions en plaques de la peau, du cuir chevelu et des ongles, assortie de douleurs plus ou moins importantes.

Dans les cas les plus graves, le psoriasis peut s’étendre sur l’ensemble du corps, s’accompagner d’un rhumatisme aigu et multiplier le risque cardiovasculaire. L’APLCP rappelle que le psoriasis est souvent confondu à tort avec l’eczéma. Les médecins ne peuvent cerner avec précision cette maladie qui est en partie génétique. Inflammatoire mais non contagieuse, elle se présente le plus souvent sous forme de plaques rouges saillantes recouvertes de squames blanches.

*L’enquête européenne Pso Uncovered (Le pso révélé) a été réalisée dans 17 pays, et a interrogé avec plus de 11 000 patients atteints de psoriasis.

Journée mondiale du psoriasis, octobre et novembre 2010

Programme des conférences par villes

· 21 octobre à Reims
· 29 octobre à Lyon, Bourges, Toulouse
· 4 novembre : Bordeaux
· 5 novembre : Clermont-Ferrand
· 10 novembre : Le Mans
· 20 novembre : Lille

Portes ouvertes sur le psoriasis par villes

· 28-29 octobre : Brive-la-Gaillarde (hôpital), Paris (53, rue Compans), Bourges (hôpital), Bordeaux (CHU Pellegrin), Marseille (La Timone)
· 3 novembre : Saint-Etienne (CHU)
· 5 novembre : Clermont-Ferrand (CHU)
· 8 novembre : Orléans (Hôpital La Source)
· 22 au 26 novembre : Nancy (faculté de médecine)

Liens

· Association pour la lutte contre le psoriasis
· Le psoriasis et ses groupes sur Facebook
· Les associations au Canada du psoriasis
· La Journée mondiale du psoriasis en Belgique
· La Journée mondiale du psoriasis en Suisse

 

La rédaction CareVox
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté