Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
22 juin : Journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe
22 juin : Journée nationale de réflexion sur le don d'organes et la greffe
note des lecteurs
date et réactions
21 juin 2011
Auteur de l'article
Le Webzine de l'AP-HP, 323 articles (AP-HP)

Le Webzine de l’AP-HP

AP-HP
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
323
nombre de commentaires
0
nombre de votes
20

22 juin : Journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe

22 juin : Journée nationale de réflexion sur le don d'organes et la greffe

L’Agence de la Biomédecine organise chaque année une campagne nationale de sensibilisation à l’occasion de la Journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe. A cette occasion, elle rappelle au grand public le principe de consentement présumé au don de ses organes après la mort inscrit dans la loi et l’importance d’échanger sa position avec ses proches.

Si les Français, en grande majorité, se déclarent favorable au don d’organes, ils sont bien moins nombreux à faire connaître leur position à leurs proches. La greffe d’organes est un acte médical de la dernière chance. Elle est envisagée quant l’état du malade se dégrade et que seul le remplacement du ou des organes défaillants peut permettre son amélioration. Dans plus de 90% des cas, le greffon provient d’un donneur décédé. Un seul donneur permet souvent de greffer plusieurs malades.

Nombre de maladies graves peuvent conduire à une greffe : insuffisance rénale terminale, malformation ou maladie cardiaque, maladie du foie, mucoviscidose, certains cancers… Du nouveau-né à la personne de plus de 70 ans, tous les âges sont concernés. La technique de greffe est de mieux en mieux maîtrisée, ses résultats ne cessent de s’améliorer.

Malgré une mobilisation croissante, la France connaît toujours une situation de pénurie. Le nombre de personnes inscrites sur la liste d’attente s’accroît et le décalage entre le nombre de nouveaux inscrits et le nombre de greffes effectivement réalisées s’accentue. Chaque année en moyenne, sur 15 000 personnes en attente d’une greffe, 4 700 en bénéficient. La mobilisation de tous reste donc indispensable avec comme slogan : « Don d’organes, pour sauver des vies, il faut l’avoir dit ».

Fichier à télécharger : le programme de la 23ème journée de Bicêtre (AP-HP) "Prélèvement d’organes en vue de transplantation"

http ://www.dondorganes.fr

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté