Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
la Fondation Française pour la Recherche sur l’Epilepsie fête ses 20 ans de travaux
la Fondation Française pour la Recherche sur l'Epilepsie fête ses 20 ans de travaux
note des lecteurs
date et réactions
4 juillet 2011
Auteur de l'article
Fondation Française pour la Recherche sur l'Epilepsie, 2 articles (Rédacteur)

Fondation Française pour la Recherche sur l’Epilepsie

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
2
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

la Fondation Française pour la Recherche sur l’Epilepsie fête ses 20 ans de travaux

la Fondation Française pour la Recherche sur l'Epilepsie fête ses 20 ans de travaux

2011, année des 20 ans de la Fondation Française pour la Recherche sur l’Epilepsie (FFRE) et de l’avancée de la recherche sur cette maladie.

Selon les informations délivrées par l’AFP, « des chercheurs marseillais, associés à une équipe américaine, ont découvert un gène "clé" dans le mécanisme de transformation d'un cerveau sain en cerveau épileptique, a annoncé l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) dans un communiqué. Cette découverte ouvre la voie à des traitements préventifs chez les personnes risquant de développer une épilepsie à la suite d'une affection du cerveau de type méningite ou traumatisme crânien. ».

 Parallèlement, la Fondation Française pour la Recherche sur l’Epilepsie (FFRE) œuvre depuis 20 ans en faveur des malades afin de les accompagner au mieux, de lutter contre les idées reçues, collecter des dons pour soutenir la recherche et encourager les avancées dans ce domaine. Les malades souffrant d’épilepsie, 500 000 en France dont 30% sous formes pharmaco-résistantes, ont en effet besoin de nouveaux traitements pour venir à bout de cette maladie neurologique handicapante, la plus répandue en Europe.

La FFRE a notamment contribué au travail du chercheur Christophe Bernard, directeur de recherche sur l’épilepsie à l’Inserm et de son équipe (qui ont agit en association avec l’équipe américaine de l’université de Californie à Irvine), en finançant cette recherche à hauteur de 30 000 euros.

Selon Christophe Bernard, l’étape suivante est de deux sortes : « Découvrir d’autres gênes interrupteurs de l’épilepsie et tester sur des rats des composés et médicaments utilisables chez l’humain ». La recherche doit donc continuer.

 Cette cause nous tient particulièrement à cœur parce que les conséquences pour les malades dans leur vie quotidienne sont extrêmement importantes : exclusion, silence, révolte, sentiment d’isolement et de solitude.

La perspective de pouvoir mettre en avant ces avancées médicales ainsi que les actions menées par la FFRE dans un média tel que le vôtre serait vraiment un soutien majeur dans notre démarche. C’est pourquoi je souhaiterai savoir si ce sujet pourrait vous intéresser. Sachez que nous pouvons vous mettre en relation avec d’éminents neurologues ou des malades et leur famille. Le Président et Fondateur de la FFRE Bernard Esambert se met également à votre disposition pour répondre à toutes vos questions sur les épilepsies et la recherche.

POST-SCRIPTUM

  • Contacts :

    FFRE

    Emmanuelle ALLONNEAU-ROUBERTIE

    Directrice générale

    Fondation Française pour la Recherche sur l’Epilepsie

    9 avenue Percier

    75 008 PARIS

    01 47 83 65 62

     

    Presse 

    Chloë Joubert

    116 rue de Rivoli

    75001 PARIS

    Tel : 01 71 18 11 17

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Recherche épilepsie