Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
2 bateaux sur le Rhin : 150 passagers atteints d’une épidémie
2 bateaux sur le Rhin : 150 passagers atteints d'une épidémie
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
10 décembre 2012 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

2 bateaux sur le Rhin : 150 passagers atteints d’une épidémie

2 bateaux sur le Rhin : 150 passagers atteints d'une épidémie

Plus de 150 passagers de deux bateaux de croisière sur le Rhin sont subitement tombés malades, souffrant de diarrhées et de vomissements. Les bateaux concernés sont le néerlandais Bellriva et le suisse Britannia. C’est à bord du Bellriva, le 7 décembre dernier à Wiesbaden, en Allemagne, que le mal a commencé à se propager : une épidémie d’infection gastro-intestinale aiguë infecte plus de 70 passagers. Le norovirus est fortement suspecté comme étant l’agent causal. Une quarantaine a été imposée jusqu’au 10 décembre. C’est ensuite à bord du Britannia, le 8 décembre dernier près de Fribourg, toujours en Allemagne, que 80 passagers se sont plaints de vomissements et de diarrhées. Les secours et les sapeurs-pompiers sont intervenus, et les personnes souffrantes ont été conduites vers des hôpitaux en France et en Allemagne.

Le ministère allemand de la Santé et les autorités de Wiesbaden, capitale de l’Etat de Hesse, ont imposé une quarantaine sur le bateau de croisière néerlandais Bellriva suite à une épidémie d’infection gastro-intestinale aiguë qui a frappé des dizaines de passagers à son bord le 7 décembre dernier. 145 passagers et 42 membres d’équipage ont été concernés par la mesure. Un porte-parole de la clinique Horst Schmidt, à Wiesbaden, a d’abord pensé à un « agent pathogène très contagieux ». Depuis, les autorités allemandes suspectent le norovirus (gastroentérite) d’être responsable du mal constaté, ici sans gravité, et qui a touché les passagers composés en grande majorité d’Allemands âgés de 60 et plus.
 
Les secouristes, qui étaient au nombre d’une cinquantaine, sont intervenus à bord de ce qui est devenu au gré des heures un "hôpital flottant", vêtus d’une tenue de protection spéciale. La Croix-Rouge, dépêchée sur place, a distribué des vivres. Un certain nombre de victimes (qui seraient plus de 70 au total) nécessite des médicaments. Certains sont sous perfusion. La situation n’est pas alarmante pour autant. A l’heure actuelle, plus personne ne se trouverait à bord. Plus tard, durant le week-end, ce sont les passagers du Britannia, un bateau de croisière appartenant à une compagnie suisse desservant Bâle et Strasbourg, qui font face à un fléau similaire : Alors que le bateau flotte entre l’Alsace et le Bade Wurtemberg en direction du Vieux-Brisach, au sud de l’Allemagne, avec plus de 200 personnes à bord (en majorité des Suisses et des Allemands de troisième âge), 85 passagers sont pris de diarrhées et de vomissements.
 
15 victimes ont du être transportées vers les hôpitaux de Strasbourg et de Breisgau, et trois personnes seraient dans un état grave. Des examens sont effectués sur les personnes admises pour essayer d’y voir plus clair. Il se pourrait, là encore, que le norovirus soit le responsable des maux, bien que l’hypothèse d’une intoxication alimentaire ne soit pas moins écartée. Selon France 3 Alsace, des prélèvements ont été effectués sur les repas et l’eau pour tenter de déterminer la cause de l’intoxication collective. Les experts en sauront davantage cette semaine.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
(IP:xxx.xx0.75.92) le 11 décembre 2012 a 14H28
 (Visiteur)

Ce genre d’intoxication avait déjà eu lieu en 2007 et en 2008....toujours en croisière sur le Rhin...Hercule Poirot à la rescousse !