Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Les questions les plus fréquentes sur l’endométriose
Les questions les plus fréquentes sur l'endométriose
note des lecteurs
date et réactions
2 mars 2009 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Delphine Ludzay, 2 articles (Rédacteur)

Delphine Ludzay

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
2
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Les questions les plus fréquentes sur l’endométriose

Les questions les plus fréquentes sur l'endométriose

Delphine Ludzay répond aux questions les plus fréquentes que se posent les femmes sur l’endométriose.

JPEG - 7.1 ko
Les questions les plus fréquente sur l’endométriose

Les femmes qui ont des douleurs importantes pendant les règles doivent-elles forcément envisager une endométriose ?

Il est vrai que les douleurs de règles peuvent être dues à un problème hormonal ou à des fibromes, mais ces derniers sont peu fréquents chez les jeunes filles. Cependant, de l’avis des spécialistes, si une femme est uniquement soulagée par un traitement à base de progestatifs pris en continu , il y a alors beaucoup de chances qu’elle soit atteinte d’endométriose. 50 à 90 % des femmes qui ont des douleurs importantes pendant les règles ont des risques d’avoir de l’endométriose. ( Endométriose et douleur – Dr Audebert) Donc, qui dit douleurs de règles importantes ou douleurs cycliques, dit risque d’endométriose.

Seuls les organes génitaux sont-ils atteints par la maladie ?

L’endométriose ne concerne pas seulement les organes génitaux, elle peut toucher la vessie, les reins, le système digestif, le nombril, le diaphragme, les poumons et la plèvre. Ainsi, beaucoup de femmes atteintes d’endométriose pulmonaire, n’ont pas d’atteinte génitale associée, mais leur endométriose pourra se traduire alors par un pneumothorax* cyclique associé au cycle menstruel.

Le phénomène reste encore difficile à expliquer mais certains chercheurs avancent l’hypothèse du reflux tubaire, règles rétrogrades remontant par les trompes dans le péritoine, et de métaplasie**, la transformation de cellules en cellules endométriales, permettant à ces dernières de se multiplier sur d’autres organes.

La plupart des femmes sont-elles soulagées par la prise constante de la pilule ?

Chez beaucoup de femmes, la prise de pilule progestative en continu permet de les soulager. Mais dans les atteintes sous-péritonéales profondes,, par exemple un nodule recto-vaginal qui provoque une douleur vive lors de la défécation, les douleurs peuvent persévérer même sous pilule. En fonction de la localisation de l’endométriose, les femmes ne vont donc pas toutes réagir de la même façon à un même traitement. Certaines en essaient plusieurs avant de trouver celui qui leur convient le mieux.

Quel impact de la maladie sur la vie quotidienne des femmes ?

Périodiquement dans le mois, à cause de la douleur et la fatigue que l’endométriose occasionne, les femmes vont restreindre leurs activités. Aller au travail, sortir avec des amis, toutes ces activités courantes peuvent devenir un cauchemar pendant la période des règles.

A partir de quand la douleur des règles ne doit pas être considérée comme normale ?

Dès que les règles entravent les activités quotidiennes pendant 1 ou 2 jours comme aller au travail ou à l’école, alors il faut consulter. L’endométriose n’est pas forcément en cause mais la douleur n’est pas normale. Si également, on a recours dans le temps à des doses de plus en plus fortes d’antalgiques ou d’anti-inflammatoires, par exemple en commençant par un simple doliprane jusqu’à des médicaments à base de codéine ou morphine, c’est clair qu’il faut se poser la question. Les gynécologues prescrivent parfois des anti-douleurs sans chercher les causes.

Delphine Ludzay, présidente de l'association EndoFrance
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Conseils & Solutions
Mots-clés :
Endométriose
Commentaires
0 vote
par gerusa64270 (IP:xxx.xx0.30.99) le 17 novembre 2009 a 18H37
gerusa64270 (Visiteur)

j’adore !!!sa m’a remonter le morale,car depuis deux ans je suis miner face a cette endometriose car je souhaite de tout coeur d’autres enfants qui n’arrivent pas :’-( merci de tout coeur.