Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Les pesticides dans le colimateur de l’EFSA
Les pesticides dans le colimateur de l'EFSA
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
11 décembre 2008
Auteur de l'article
Béatrice de Reynal, 207 articles (Nutritionniste)

Béatrice de Reynal

Nutritionniste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
207
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Les pesticides dans le colimateur de l’EFSA

Les pesticides dans le colimateur de l'EFSA

L’EFSA recommande une diminution des LMR pour plusieurs substances actives utilisées dans les pesticides

L’entière responsabilité de l’évaluation des risques des LMR pour les pesticides a été transférée à l’EFSA le 1er septembre 2008. L’EFSA n’est pas seulement responsable de l’évaluation des risques des nouvelles LMR, mais également de l’examen périodique des LMR existantes.

L’EFSA a recommandé d’utiliser des limites maximales de résidus (LMR) plus faibles[1] pour plusieurs substances actives utilisées dans les pesticides et considérées par la Commission européenne comme pouvant susciter des inquiétudes pour la santé humaine. L’évaluation des risques L’EFSA a proposé de réduire les LMR lorsque des questions concernant la sécurité ont été identifiées mais aussi pour les substances pour lesquelles les données disponibles ne suffisaient pas à confirmer la sécurité de la LMR actuelle.

La Commission européenne a demandé à l’EFSA d’évaluer l’innocuité des LMR existantes pour 15 substances[2] actives utilisées dans les pesticides et, en tenant compte de l’avis scientifique de l’EFSA, pourrait proposer de modifier ou de supprimer les LMR concernées.

L’unité de l’EFSA chargée des pesticides, qui est responsable de l’évaluation des LMR des pesticides, propose des LMR pour chaque substance active via une évaluation complète de l’exposition des consommateurs et des éventuels effets sur la santé dans le cadre de toutes les utilisations prévues dans l’alimentation humaine et animale. L’approche de l’EFSA est basée sur une méthodologie internationalement reconnue et tient compte des différents schémas de consommation alimentaire et produits disponibles dans l’UE. L’EFSA vérifie que les niveaux d’exposition sont sûrs pour tous les groupes de consommateurs y compris les groupes potentiellement vulnérables, tels que les jeunes enfants, les personnes âgées et les végétariens. L’exposition réelle des consommateurs aux pesticides sera évaluée dans le Rapport annuel sur les résidus de pesticides de l’EFSA.

Lien vers l’avis.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Actualités Pesticides