Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le voyage en avion simplifié pour les handicapés
Le voyage en avion simplifié pour les handicapés
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
25 juillet 2008
Auteur de l'article
Roseline, 56 articles (Rédacteur)

Roseline

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
56
nombre de commentaires
16
nombre de votes
0

Le voyage en avion simplifié pour les handicapés

Le voyage en avion simplifié pour les handicapés

Après avoir facilité l’accès aux trains en France, l’Europe se décide à simplifier l’accès aux handicapés dans le transport aérien.

En juillet 2006, une réglementation européenne sur le transport aérien des personnes handicapées a été adoptée par le Parlement Européen. Ce règlement doit être mis en place le 26 juillet 2008, soit samedi.

Les règles ont été choisies pour « permettre de mettre un terme aux discriminations et d’offrir aux passagers handicapés ou âgés, l’assistance dont ils ont besoin dans leurs déplacements. Ces nouveaux droits constituent un progrès fondamental pour l’Europe des citoyens ».

Ces propos tenus par Antonio Tajani, commissaire européen chargé des transports, n’empêchent pas qu’il existe des exceptions qui pourraient être entraînées pour des raisons de sécurité, d’impossibilité technique ou de taille d’avion, etc.

La FNATH, l’association des accidentés de la vie, appréhende que « ni les compagnies aériennes, ni les aéroports, ni les agences de voyage ne soient véritablement prêtes à appliquer » cette réglementation européenne sur le transport aérien des personnes handicapées.

Il a donc environ 500 aéroports en Europe qui devront mettre en place des services spécifiques, depuis l’arrivée de la personne à mobilité réduite à l’aéroport jusqu’à la porte d’embarquement, dans l’aéroport de départ comme celui d’arrivée.

L’assistance devra être adaptée en fonction de la difficulté de mobilité de la personne qui en bénéficie.

Cette fameuse réglementation précise qu’il est formellement interdit aux compagnies aériennes européennes et aux voyagistes de refuser une réservation ou un embarquement pour des raisons liées à la mobilité ou au handicap, mais uniquement pour les vols décollant d’un aéroport de l’Union Européenne et pour les vols quittant le sol d’un pays tiers en direction d’un aéroport de l’Union Européenne.

En tant que personne à mobilité réduite, vous avez tout de même intérêt à communiquer l’intégralité de vos besoins au moins 48 heures avant votre départ, « pour obtenir une assistance adaptée à leurs besoins » précise la Commission.

Dans le but d’éviter les discriminations et pour surveiller le bon fonctionnement de cette réglementation, les pays membres ont l’obligation de mettre en place un organisme de contrôle chargé d’appliquer le règlement sur leur territoire.

La fonction de ce nouvel organisme sera également d’étudier toutes les plaintes des consommateurs à mobilité réduite.

Et, vous devez savoir que la réglementation a prévue une indemnisation en cas de perte ou de détérioration du fauteuil roulant ou des autres équipements de mobilité ou d’assistance.

La FNATH tient finalement les propos suivants :

Le règlement européen doit permettre « d’améliorer véritablement la libre circulation des personnes handicapées, qui connaît encore de nombreuses entraves », l’avion restant un mode de transport « très discriminant ».

Il ne vous reste plus qu’à réserver vos billets pour prendre quelques vacances bien méritées.

_________________________

Sources :

www.nouvelobs.com : Les voyages en avions facilités pour les handicapés,

www.lepoint.fr  : Voyages en avion plus faciles pour les handicapés à partir de samedi,

www.lefigaro.fr  : Handicapés : l’accès aux avions s’améliore,

www.delateteaupied.fr : La SNCF pense aux personnes handicapées.

Roseline Buarotti
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Handicap