Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
La fibromyalgie, un mal étrange
La fibromyalgie, un mal étrange
note des lecteurs
date et réactions
22 avril 2008 | 6 commentaires
Auteur de l'article
Marilou, 12 articles (Rédacteur)

Marilou

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
12
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

La fibromyalgie, un mal étrange

La fibromyalgie, un mal étrange

Beaucoup de gens souffrent de douleurs diffuses sans obtenir de réponses à la raison de leurs souffrance. La fibromyalgie ou le syndrôme de fatigue chronique sont souvent en cause.

La fibromyalgie est un mal étrange atteignant des milliers de gens chaque année. Longtemps ignorée ou mal diagnostiquée, rien ne venait en aide aux victimes de cette affection. Plusieurs études menées par d’éminents spécialistes du corps médical dans différents pays du monde ont permis de déterminer ce qu’était ce syndrome ainsi que ses symptômes. Ce n’est que depuis 1992 que l’ Organisation mondiale de la santé classifia la fibromyalgie comme une maladie distincte.

  • Qu’est-ce que la fibromyalgie ?

Cette maladie se définit comme un désordre fonctionnel des muscles. Ce syndrome est fondé à partir d’une désorganisation physiologique se basant sur le fait que les douleurs musculaires sont très intenses dans une partie du corps puis soudainement disparaissent et réapparaissent dans une autre partie.

  • Le Diagnostic.

Les critères établis pour le diagnostic de la fibromyalgie correspondent à 11 des 18 points sensibles sur le corps, et ce, depuis au moins 6 mois consécutifs. Ces points douloureux se situent dans ces régions : cou, épaules, omoplates, bassin et genoux. Ces points ne sont pas détectables par des examens de laboratoire ou en radiologie.

  • Les Symptômes

Irradiation de douleur des points déclencheurs, maux de tête, douleurs craniofaciales, troubles de la vision, troubles de l’oreille, troubles temporo-mandibulaire, mal de dents intermittent, tension artérielle instable, perte d’équilibre et étourdissements, congestion nasale et bronchiole, toux et gorge sèche, douleur au muscle sciatique, reflux gastro-oesophagien, intestin et vessie irritables, impuissance, douleurs aux jambes et aux pieds, raideurs matinales, crampes, spasmes et jambes sans repos. Ce sont les symptômes les plus souvent constatés chez les victimes de la maladie.

Le syndrome de fibromyalgie est souvent accompagné du syndröme de fatigue chronique. Actuellement, la recherche n’a toujours pas permis de découvrir les causes de cette maladie et ne possède aucun traitement efficace pour la guérir. Les conséquences sont terribles pour les personnes atteintes car leur qualité de vie sera pitoyable. La manifestation des symptômes de façon permanente invalide les patients et les isole du reste du monde. Les rhumatologues sont les spécialistes faisant le suivi avec les malades et les mieux habilités à les conseiller.

Malgré les recherches, la science médicale en est toujours aux hypothèses sans aucune certitude sur les causes de la maladie. Un peu d’espoir est quand même permis, car il semblerait que 10 % des victimes guérissent un jour sans explication aucune, et ce, après des années de souffrance.

Crédit Photo : www.linternaute.com

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Fatigue chronique
Commentaires
4 votes
par micmac (IP:xxx.xx8.175.235) le 26 mai 2008 a 14H46
micmac (Visiteur)

le fait que ces douleurs puissent apparaître et disparaitre sans cause précise ni traitement réellement spécifique ne permet t’il pas de réfléchir à une dimension psychologique ? Cette voie a t’elle été explorée et si oui quels en sont les résultats actuels ?

5 votes
par marc (IP:xxx.xx2.108.245) le 28 mai 2008 a 20H12
marc (Visiteur)

La personne souffrant de fribromyalgie a très peu de sommeil paradoxal. Pour cela, je propose de longue séance d’hypnose,domaine du songe et de l’imaginaire qui ressemble bien à ce cycle du sommeil.De plus, l’hypnose a un fort pouvoir analgésique. Ensuite, comme avec toute douleur, il est intéressant d’apprendre à la personne à faire de l’autohypnose, pour l’autonomisation.

6 votes
par JCV (IP:xxx.xx6.62.166) le 30 mai 2008 a 17H31
JCV (Visiteur)

vous croyez que travailler 7h00 par jour n a pas de consequence sur ce type de maladie ce serait mentir. forcer les gens a travailler pendant des decennies n est pas bon pour l organisme lui meme de plus le stress s ajoute a tout cela . faite un mix et les gens son malade

2 votes
par madoré (IP:xxx.xx7.237.117) le 28 mars 2009 a 17H12
madoré (Visiteur)

On ne nous croit pas, c’est psychosomatique parait il !!!! si ceux qui pensent cela souffraient comme nous souffrons peut être comprendraient ils . Je suis Trés démoraliseé !!!!

2 votes
par Domi (IP:xxx.xx6.228.81) le 28 juillet 2009 a 12H24
Domi (Visiteur)

Et les troubles de l’attention, de la concentration, la perte irrémédiable de la mémoire courte, l’irritabilité, j’en passe et des meilleures ! Le plus handicapant, ceux qui nous coupent le plus du monde, ce sont les troubles de la tête ! Alzheimer sans le traitement !!!!! Cette maladie, c’est l’horreur !

1 vote
par corinne (IP:xxx.xx0.122.54) le 11 novembre 2012 a 20H58
corinne (Visiteur)

je souffre en ce moment des jambes, il m’est pénible de simplement marcher ! aUSSI j’a mal aux pieds, a l’estomac au bassin en bas a droite, et suis très très fatiguée,,,,,, d’accord avec vous tous bien évidemment : on ne nous CROIT PAS !!!!!!!!!! nous sommes des simulateurs,,, des "grands malades" oui, mais de la tète ! je suis décu d’etre si mal "reconnue" dans cette maladie