Accueil du site
> Dossiers > Prendre soin de sa peau
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Cancer de la peau : des chiffres inquiétants
Cancer de la peau : des chiffres inquiétants
note des lecteurs
date et réactions
6 juillet 2008
Auteur de l'article
La rédaction CareVox, 598 articles (Comité de rédaction)

La rédaction CareVox

Comité de rédaction
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
598
nombre de commentaires
0
nombre de votes
3

Cancer de la peau : des chiffres inquiétants

Cancer de la peau : des chiffres inquiétants

DES CHIFFRES INQUIÉTANTS :

-Un cancer sur trois est un cancer de la peau

-Avec 7400 nouveaux cas de mélanomes dépistés en France en 2005(1), l'incidence des cancers cutanés a considérablement augmenté au cours des dernières décennies. Aujourd’hui, le cancer de la peau représente à lui seul 1/3 des cancers.

-Le développement des activités en extérieur et la pratique des "bains de soleil" et des UV artificiels sont les principales causes de cette augmentation. La diminution continue de la couche d'ozone est un facteur aggravant cette tendance : avec une baisse de seulement 10% de l'ozone stratosphérique, peuvent être attendus dans le monde 300.000 cas de carcinomes et 4.500 cas de mélanomes supplémentaires chaque année

-Un australien sur deux a un cancer de la peau

Cette statistique (2) effrayante s'explique : les australiens ont des types de peau sensibles, un mode de vie privilégiant les activités à l'extérieur et sont exposés a un rayonnement solaire très intense aggravé par les "trous" dans la couche d'ozone particulièrement important dans l'hémisphère sud.

-80 % des dommages provoqués par le soleil sur la peau avant 18 ans (3)…

Car les enfants sont plus exposés aux risques du soleil que les adultes, et aussi plus sensibles.

-20 % des cas de cataractes sont causées ou accrue par les expositions solaires(4).

Chaque année, une protection solaire appropriée pourrait sauver la vision de 3 millions d'individus dans le monde et limiter substantiellement les coût de santé liés aux traitements dans les pays développés.

UNE PRISE DE CONSCIENCE MAIS DES COMPORTEMENTS A RISQUES QUI PERDURENT …

D’après une enquête menée en 2006, le comportement des français sur la plage reste encore irresponsable. D’après Jean-François Doré, directeur de recherche à l'INSERM : « L'analyse des photos prises sur les plages décrit mieux que toutes les enquêtes le comportement réel des Français et montre que des progrès considérables restent à accomplir dans le domaine de la photoprotection.

En effet si les français ont conscience des risques liés à une exposition au soleil, leur comportement observé sur les plages n'est pas en phase avec ce qu'ils déclarent. Preuve que nous connaissons les risques mais que nous n’appliquons pas les conseils donnés.

Par exemple, 24% des personnes affirment porter un vêtement dès lors qu'ils sont exposés au soleil. Alors qu’en réalité, ils ne sont que 15%.

20 à 54% des personnes déclarent se protéger du soleil en restant à l'ombre sur la plage. En réalité, il sont 8 à 10%.

30% des sondés déclarent porter le plus souvent un chapeau sous le soleil. En réalité, 5% au maximum

Quelques témoignages révélateurs :

« À la plage, j'adore me mettre au soleil, j'ai pour habitude de faire seins nus, mais je me protège toujours avec une crème solaire SPF 60.  » Mathilde 30 ans. Après observation, les enquêteurs se sont rendu compte que la jeune femme mettait bien une protection solaire FPS 60 mais uniquement sur les seins. Pour le reste du corps, elle utilisait de la graisse à traire.

« Quand je vais à la plage et que je m'expose au soleil, je me protège avec de la crème solaire mais aujourd'hui je l'ai oubliée à la maison. Je pense que ce n'est pas très grave, c'est déjà ma seconde semaine de vacances, ma peau est déjà bien habituée !  » Gérard 45 ans.

« J'ai un ami qui a une maison dans le coin, j'y passe tous mes étés. Je suis très actif sur la plage, je n'arrête pas entre baignades, raquettes et bains de soleil. Je ne me protège pas quand je vais au soleil, ma peau est habituée, je n'ai jamais de coups de soleil.  » Marc 25 ans.
« Ce n'est pas vrai du tout, tu m'as demandé de te mettre de la crème tout à l'heure car ta peau te brûlait et que tu avais mal.  » Caroline 24 ans, petite amie de Marc.

 

_______________________

1.Dernière estimation réalisée en 2008 par le réseau français des registres du cancer (FRANCIM) et l'Institut de veille sanitaire.

2.source Anti-Cancer Council Victoria, Australia

3.Résultats d'une étude américaine (Wakefield, Bonett, Med J Aus, 1990 ; Marks, Jolley, Kectsas, Foley, Med J Aus, 1990) .

4.selon l’OMS

5.Enquête menée du 23 juillet au 4 août 2006 sur dix plages françaises des Landes par Jean-François Doré (Directeur de recherche - INSERM), Laurent Bocéno (sociologue), Pierre Cesarini (Directeur Sécurité Solaire)

La rédaction CareVox
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Chiffres Cancer Peau