Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Dents bien brossées, coeur en pleine santé !
Dents bien brossées, coeur en pleine santé !
note des lecteurs
date et réactions
1er octobre 2008
Auteur de l'article
Roseline, 56 articles (Rédacteur)

Roseline

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
56
nombre de commentaires
16
nombre de votes
0

Dents bien brossées, coeur en pleine santé !

Dents bien brossées, coeur en pleine santé !

Un bon brossage de dent permet tout d’abord une bonne hygiène buccodentaire.

Alors, l’idéal, c’est minimum trois fois par jour et 3 minutes à chaque fois. Mais, il faut savoir que le fait d’entretenir son capital dentaire permet également d’éviter une inflammation des gencives qui pourrait favoriser les maladies cardiaques (infarctus du myocarde et accident vasculaire cérébral).
C’est le Congrès de la Société de Microbiologie générale de 2008 à Dublin qui nous met en avant cette information.

Le Professeur Howard Jenkinson, de l’Université de Bristol, a insisté, lors de la réunion de la Société microbienne générale, que le mauvais entretien buccal pouvait mener à des problèmes cardiaques. Ce dernier déclare : « de mauvaises dents, des saignements des gencives et une mauvaise hygiène dentaire peuvent causer des maladies du cœur. Les gens pauvres avec une mauvaise hygiène dentaire et ceux qui ne se sont pas brossés les deux régulièrement, provoquant des saignements des gencives, vont envoyer dans le système circulaire du sang jusqu’à 700 bactéries différentes qui se trouvent dans la bouche, augmentant fortement le risque d’avoir une crise cardiaque ».

La bouche renferme un grand nombre de microbes. Dans de bonnes conditions de santé buccale, ces bactéries n’ont pas la possibilité de créer des troubles dans l’organisme. Cela est dû au fait que le nettoyage régulier et correct des dents et des gencives permet d’éliminer régulièrement ces bactéries. Par contre, si ces microbes restent en stagnation dans la bouche, certaines espèces bactériennes spécifiques se développent et amène à une inflammation de la gencive qui peut se détecter par des saignements. Le Dr Steve Kerrigan, du Collège des chirurgiens, affirme que «  la bouche est probablement la place la plus sale du corps humain ».

Ce processus en chaine d’inflammation est une défense naturelle de l’organisme face à l’agression des microbes qui propagent des toxines dans la gencive. Pour les combattre, les cellules de la gencive vont engendrer des molécules inflammatoires, qui transitent dans la circulation sanguine, qui circulent dans les vaisseaux sanguins locaux et donc dans le circuit sanguin général. De ce fait, la concentration de globules blancs combinée à celle des molécules inflammatoires va permettre d’augmenter dans la circulation sanguine et pourrait, donc, accroître le risque d’infarctus du myocarde et d’accident vasculaire cérébral.

Ce phénomène est le résultat des bactéries qui vont « coller aux plaquettes » (composants sanguins à la coagulation) et causer « une coagulation à l’intérieur des vaisseaux » , ne permettant pas au sang de revenir au cœur et provoquant une crise cardiaque.

Une étude néo-zélandaise dirigée par le Professeur Greg Seymour va dans le même sens. Le résultat met en évidence le rôle de ces mêmes bactéries dans l’encrassement des artères, ou athérosclérose, responsable d’accidents cardiovasculaire. Ces fameuses bactéries réussiraient à rendre agressives des protéines qui ne le sont pas habituellement au sein de l’organisme. A leur contact, « les protéines du stress » engendrent une réaction immunitaire.

Le Professeur Seymour explique que « les globules blancs peuvent d’accumuler dans les tissus des artères, provoquant une athérosclérose ».

Le Professeur Philippe Bouchard, pendant les 34ème Entretiens de Garancière 2008, a déclaré que, pour lui, « seuls les individus susceptibles atteints de parodontite avancée » présenterait ce risque (ennemi avancé, la parodontite est une maladie de la gencive très répandue à travers le monde. Les symptômes passent souvent inaperçus, car ils sont négligés. De ce fait, la maladie est rarement diagnostiquée à temps. En fait, la parodontie est la dégradation de l’os et des structures qui supportent les dents. Cette infection silencieuse est souvent indolore).

En fait, des études complémentaires vont être nécessaires pour évaluer l’impact du traitement de la parodontite sur une éventuelle réduction du risque cardiovasculaire. De toute façon, les médecins rappellent qu’il faut se brosser les dents trois fois par jour et prendre rendez-vous chez votre dentiste deux fois par an pour un détartrage…
 
Ces prédictions sont déjà utiles pour avoir des dents protégées. Le Tabac et le cholestérol ne sont plus les seuls agresseurs de l’organisme.

Alors, si cela peut vous éviter des problèmes de santé graves, à votre brosse à dent !

Sources :

http://news.doctissimo.fr : Se brosser les dents protègerait le cœur. Communiqué de presse, 34ème Entretiens de Garancière du 18 septembre 2008

www.actualites-news-environn... : Se brosser les dents protège le cœur des maladies

www.laparisien.fr : Se brosser les dents protège le cœur, www.20minutes.fr : Prendre soin de ses dents, c’est protéger son cœur.

 

Roseline Buarotti
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Dents