Accueil du site > Santé & Maladies
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter

Derniers Articles

Santé : Pourquoi devez- vous consommer moins de sel ?

Suivant >>

Le sucre est un aliment fortement déconseillé aux personnes atteintes de diabète. Et cette interdiction est connue de tous, même les personnes non concernées par la maladie. Cependant existe-t-il d’autres aliments pouvant être nuisibles à la santé d’un diabétique ? Apparemment oui ; le sel. Hormis le sucre donc, en étant diabétique, vous êtes appelé(e) à réduire vote consommation en sel. Pourquoi ?

Le sel un peu comme le sucre

En fait, il n’existerait pas une si grande différence entre le sel le sucre pour un diabétique, en ce qui concerne leurs conséquences sur sa santé. Concrètement, il est avéré par des études scientifiques que consommer moins de sel, du moins pour une partie de la population, permettrait de diminuer le risque d’hypertension artérielle donc d’accident cardio-vasculaire. Et quand on sait que ce risque est déjà fortement majoré par le diabète, il y’a de quoi réfléchir par deux fois avant de saler son assiette. A l’inverse par contre, le potassium serait plus enclin à limiter ce danger, d’où la nécessité de consommer les fruits et légumes dont les bénéfices sont importants pour l’organisme.

Il n’est non plus pas dit de se passer complètement de sel dans vos repas, même pour les diabétiques. Il s’agit plutôt de prendre ses distances avec certaines eaux gazeuses et la majorité des plats cuisinés ou en conserve (soupes), qui sont généralement des sources fortement riches en sel. Souvenez–vous que l’organisme humain ne demande pas plus de 2g de sel par jour, et que le Programme national nutrition santé a déjà déterminé des quantités raisonnables, avec 8 g / jour pour les hommes et 6,5 g/jour pour les femmes.

Sachez faire la différence entre le sel et le sodium

Sur les emballages alimentaires, vous avez sans doute pris l’habitude de voir la teneur en sel indiquée en sodium. Sachant que le sel est composé en grande partie de chlore (60%) et du sodium (40%), les spécialistes nous donnent une astuce pour calculer le taux réel de sel contenu dans un aliment. Il vous suffira de multiplier le chiffre sur l’emballage par 2.54. Ainsi 400 mg de sodium (0,4 g) est égal à 1 g de sel, soit l'équivalent d'une pincée.

Désormais, ayez le réflexe de limiter les nuisances du sel sur votre capital santé.

A ne pas manquer