Accueil du site
> Santé Des Animaux > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Venu de la jungle, un Français sauve le crocodile "Hollande"
Venu de la jungle, un Français sauve le crocodile "Hollande"
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
2 juillet 2012 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Venu de la jungle, un Français sauve le crocodile "Hollande"

Venu de la jungle, un Français sauve le crocodile "Hollande"

Un crocodile de quatre mètres et demi de long, pesant une demi-tonne et ayant perdu ses dents croupissait dans un zoo abandonné de Bornéo. L’animal a été nommé Hollande en l’honneur du président français, mais il était bien mal en point et serait passé de vie à trépas assez rapidement si rien n’avait été fait. Miracle : C’est un Français vivant dans la jungle indonésienne depuis près d’une quinzaine d’années qui est revenu à la civilisation pour sauver Hollande ! Le crocodile a été secouru et transféré dans un refuge fondé en pleine jungle, à 300 kilomètres du zoo délabré.

Bien peu de personnes auraient parié sur la survie de Hollande, ce crocodile baptisé ainsi à la gloire du président français récemment élu. C’est que pour Hollande le reptile à écailles, le destin était loin d’être élyséen. La bête à quatre pattes croupissait il y a peu encore dans un de ces zoos mouroirs de troisième catégorie comme on en rencontre en Indonésie et qui manquent de moyens pour nourrir leurs pensionnaires. Pas dans celui de Sarabaya, le plus grand zoo indonésien, surnommé le « zoo de la honte » où des centaines d’animaux périssent (les tigres y sont émaciés, les pélicans y sont enfermés si étroitement qu’ils ne peuvent déployer leurs ailes, une girafe y est morte récemment après avoir avalé 20 kilos de matériaux d’emballages alimentaires en plastique…), mais dans un zoo qui a, dans les faits, déjà mis la clé sous la porte faute d’argent pour entretenir les animaux, dans la région de Tangkiling, sur l’île de Bornéo.
 
Hollande, le crocodile marin de quatre mètres et demi de long et affichant 500 kilos, y remuait péniblement son long museau et sa queue dans un bassin aux eaux putrides et devenues trop rares, entre des sacs poubelles et des bouteilles vides. Il avait perdu toutes ses dents à force de ronger les barrières métalliques de son enclos. Et autour de l’animal, tout est pratiquement délabré ou en ruine. Seuls quelques visiteurs du dimanche se manifestaient encore. C’est le mois dernier que son sauveur est apparu. Il ne s’agit ni de Tarzan ni de Crocodile Dundee, mais d’Aurélien Brulé, que tout le monde surnomme "Chanee" dans la jungle. Ce Français qui affiche cette année 32 bougies vit en effet dans la jungle indonésienne depuis son adolescence.
 

Et ce n’est pas le premier animal qu’il sauve d’une mort quasi certaine. Le Français, qui a ouvert un centre dans la forêt du nom de Kalaweit, s’explique : « On ne peut pas tuer ces animaux. On ne peut pas les laisser comme ça. Alors on les accueille chez nous ». Une équipe de l’AFP a pu filmer le sauvetage et le transfert de Hollande. L’animal, qui a rejoint huit autres crocodiles dans le centre de Chanee, devrait retrouver du poil de la bête, bien que ses dents semblent perdues à jamais. C’est le chef vétérinaire Nur Purbo Priamboda qui a pris en charge Hollande. Ce dernier explique qu’« il est impossible de relâcher le reptile car il a passé trop de temps avec les hommes, il pourrait s’approcher trop près des lieux habités par les hommes ». Mais le vétérinaire a pensé à sa possible descendance : Parmi les huit nouveaux compagnons de Hollande se trouve une femelle, avec qui il pourrait peut-être s’accoupler.

Photo : http://chaneekalaweit.blogspot.fr/

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
3 votes
par alberto (IP:xxx.xx0.177.53) le 3 juillet 2012 a 13H45
alberto (Visiteur)

Jolie histoire... Espérons que la future d’Hollande (le croco) n’ait pas, elle, de dents trop longues comme la compagne de "l’autre Hollande"...