Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Vente de chiots : Attention aux escrocs sur le Web !
Vente de chiots : Attention aux escrocs sur le Web !
note des lecteurs
date et réactions
8 février 2012
Auteur de l'article
Nina, 11 articles (Rédacteur)

Nina

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
11
nombre de commentaires
1
nombre de votes
2

Vente de chiots : Attention aux escrocs sur le Web !

Vente de chiots : Attention aux escrocs sur le Web !

Depuis quelques temps, des plaintes on été formulées à l’aéroport de Toulouse-Blagnac, après de fausses petites annonces sur internet. C’était des annonces du genre :

Vends chiot de 3 mois, Bouledogue Français, 100 €.

Effectivement, sur de nombreux sites d'annonces gratuites, ce type d'offres alléchantes était mis en ligne. C'était une une arnaque à la consommation. Depuis quelque temps, elles fleurissent sur le Web. Et les victimes se laissent prendre au piège. À l'aéroport de Toulouse-Blagnac, une vétérinaire au Service d'inspection vétérinaire et phytosanitaire reçoit en moyenne une plainte par semaine. Les internautes sont séduits par des prix très intéressants, ils se laissent tenter et répondent donc à l'annonce. Souvent, l'annonceur prétend avoir été muté dans un pays Africain. L'arnaqueur leur demande alors de payer les frais de rapatriement du chiot. Par ailleurs, les victimes ont, bien évidemment, jamais reçu leur chiot !

Mais une femme, qui avait répondu à une de ces annonces type d'annonce sur leboncoin.fr, ne s'est pas fait avoir !  Une jeune fille proposait de donner un Jack Russel. Elle disait vivre en Afrique, mais se disait prête à payer les frais de rapatriement du chiot .  Un homme a ensuite appelée la femme qui s'apprêtait à se faire piéger, pour lui demander de payer les 120 € de frais de dédouanement, car l'animal était, soit disant, bloqué à la douane de Blagnac. Elle a alors appelé l'aéroport, et on lui a expliqué qu'il s'agissait d'une arnaque malheureusement plutôt courante .

Nina China
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté