Accueil du site
> Dossiers > Menace sur les abeilles
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
La France va lancer un pesticide nuisible aux abeilles
La France va lancer un pesticide nuisible aux abeilles
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
17 juin 2011
Auteur de l'article
Patrick Rollo, 495 articles (Rédacteur)

Patrick Rollo

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
495
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

La France va lancer un pesticide nuisible aux abeilles

La France va lancer un pesticide nuisible aux abeilles

Le ministère de l’Agriculture vient en aide aux agriculteurs, mais pas aux apiculteurs… et encore moins aux abeilles. Les autorités ont en effet autorisé la mise sur le marché du pesticide Cruiser OSR, destiné au traitement du colza, mais soupçonné d’avoir des effets nocifs sur la santé des abeilles.

Au début de l’année, les apiculteurs semblaient avoir obtenu gain de cause pour la non utilisation des pesticides dangereux pour la santé des abeilles, notamment par le biais d’une pétition ayant récolté 200 000 signatures à travers l’hexagone. Et le gouvernement, qui semblait s’orienter dans cette direction, avait lancé le plan Ecophyto, prévoyant de réduire de moitié l’utilisation des pesticides à l’horizon 2018. Mais cette voie semble désormais compromise : La décision d’étendre l’autorisation du Cruiser au colza a été dévoilée le 16 juin dernier par le ministère de l’Agriculture. Elle fait suite à un avis favorable de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire), qui estime que cette décision satisfait à « l’ensemble des conditions de sécurité requises ».

L’Union nationale de l’apiculture française, qui dénonce « un nouveau coup porté aux abeilles », n’a pas tardé à exprimer son mécontentement par la voix de son président Olivier Belval : « Cette nouvelle est une catastrophe pour l’avenir des abeilles et de la production de miel ». Les apiculteurs redoutent en effet que la molécule active du Cruiser de Syngenta, le thiamétoxam, décime les ruches. Cet insecticide se retrouve en effet incrusté dans les fleurs et la sève, et reste dans la terre pendant trois ans, contaminant les cultures suivantes. Un véritable fléau, donc, pour les abeilles. D’autant que cette nouvelle tombe à l’heure où le devenir des abeilles inquiète les scientifiques. Selon RTL et le site marcelgreen.com, des cas d’empoisonnement d’abeilles avaient été avérées après l’usage d’un cocktail similaire, le Cruiser 350.
 

Inscrivez-vous à la newsletter !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Pesticides Animaux Abeille