Accueil du site
> Dossiers > Menace sur les abeilles
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Un parasite de mouche rendrait les abeilles zombies
Un parasite de mouche rendrait les abeilles zombies
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
4 janvier 2012 | 2 commentaires
Auteur de l'article
Patrick Rollo, 495 articles (Rédacteur)

Patrick Rollo

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
495
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Un parasite de mouche rendrait les abeilles zombies

Un parasite de mouche rendrait les abeilles zombies

Un parasite menace les abeilles et sème la zizanie dans les ruches. Aux Etats-Unis, pays particulièrement confronté à la disparition des abeilles, des chercheurs ont détecté un parasite de mouche qui pourrait être responsable de vagues de mortalité massive des abeilles domestiques, Apocephalus borealis. Dans leur étude publiée le 3 janvier dernier, les scientifiques font état d’abeilles infectées par le parasite et obligées de quitter leur ruche avant de mourir, désorientées et transformées en véritables zombies.

Un élément inquiétant a été mis en lumière aux Etats-Unis dans la triste affaire de la disparition massive des abeilles (un phénomène qui porte le nom de colony collapse disorder, ou CDD, de l’autre côté de l’Atlantique), observée dès 2006 (1,5 million de colonies y ont disparu depuis) et qui mobilise les chercheurs non seulement en Amérique mais également en Europe. Plusieurs pistes ont déjà été avancées, telles que les pesticides, certains OGM, la pollution, le frelon asiatique ou encore le virus des ailes déformées (DWV). On évoque à présent la possibilité que les abeilles disparues aient été transformes en zombies à cause d’un parasite.

En étudiant un parasite qui pourrait potentiellement être responsable de la disparition des abeilles, des entomologistes de l’Université d’Etat de San Francisco ont pu observer l’infestation d’une ruche. Andrew Core, chercheur en biologie et principal auteur des travaux, publiés le 3 janvier dernier dans la revue PloS ONE, décrit les faits : « La contamination d’une ruche commence lorsqu’une mouche dépose ses œufs dans l’abdomen d’une abeille, et ces œufs sont porteurs de parasites. Lorsqu’elles sont infectées, les abeilles abandonnent leurs ruches pour se réfugier près de sources de lumière. Et nous avons alors observé que les abeilles infectées tournaient en rond, sans aucun sens de l’orientation. De plus, elles ne pouvaient pas tenir sur leurs pattes qu’elles ne cessent d’étendre pour les dégourdir avant de tomber ».

John Hafernik, professeur de biologie et co-auteur des travaux de recherche précise quant à lui que le parasite en question provient de la mouche Apocephalus borealis : « Ce parasite n’a pour l’instant été trouvé que chez les abeilles domestiques en Californie et dans le Dakota du Sud ». Le spécialiste ajoute cependant qu’il existe un risque qu’il s’agisse d’« un parasite en pleine émergence qui pourrait menacer des ruches sur l’ensemble de l’Amérique du Nord, principalement en raison du grand nombre d’Etats que traversent les apiculteurs avec leurs ruches pour aller polliniser les récoltes ». Les abeilles, comme on le sait, jouent un rôle déterminant dans la pollinisation nécessaire aux trois quarts des cultures réalisées dans le monde (les fruits et certains légumes notamment).
 

Inscrivez-vous à la newsletter !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
4 votes
(IP:xxx.xx9.82.70) le 5 janvier 2012 a 16H36
 (Visiteur)

mas oui allez reporter la responsabilité de la mort des abeilles sur qlq mouches qu’on va essayer de bousiller à coup de pesticides ..

2 votes
par Pierrot (IP:xxx.xx2.21.228) le 6 janvier 2012 a 09H22
Pierrot (Visiteur)

Monsieur,

Il faut savoir que la disparition des abeilles sur terre entrainerait la disparition de l’homme dans les quatres années suivantes !! à méditer !!

Amicalement