Accueil du site
> Dossiers > La Santé du Chien
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Premiers secours chez le chien
Premiers secours chez le chien
note des lecteurs
date et réactions
20 décembre 2011
Auteur de l'article
Educatpat, 3 articles (Sapeur Pompier)

Educatpat

Sapeur Pompier
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
3
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Premiers secours chez le chien

Premiers secours chez le chien

Trousse 1er secours :

 

- compresses 

- bande large 

- bande Velpeau et élastoplaste

- paire de ciseaux courbes à bouts ronds

- pince à tique

- désinfectants en spray (plus facile à appliquer) type Mercryl, biseptine…

- thermomètre (T° du chien aux alentours de 38°)

- baume pour les coussinets

- pommade cicatrisante (sulmidol ou dermaflon)

- Smecta

 

Coup de chaleur chez le chien : une urgence vétérinaire

 

Le coup de chaleur peut être fatal au chien. Il constitue une véritable urgence vétérinaire. C'est pourtant un accident que l'on peut assez facilement prévoir et éviter.

 

Le chien ne transpire pas comme nous, par la peau. Ses possibilités de régulation thermiques sont beaucoup plus réduites que chez l’humain. 
Sa façon à lui de se réguler, de se ventiler, c’est en haletant. Il transpire par les soles, mais très peu. 
De plus, certains chiens, notamment brachycéphales, c’est-à-dire à face aplatie (bulldog anglais, bouledogue français, carlin, boxer…) sont très sensibles à la chaleur. 
Donc même stationnée à l’ombre, même vitres entrouvertes et voire climatisation en marche, il ne faut jamais laisser un chien à l’intérieur d’un véhicule.
Quelquefois, un temps couvert peut faire place à une éclaircie, il faut y penser. 

 

Agir sans attendre

 

Si vous êtes témoin d’un chien enfermé dans une voiture et victime d’un coup de chaleur, le mieux pour lui est de casser une vitre du véhicule si le propriétaire n’est apparemment pas dans les parages. 
La seule chose à faire en cas de coup de chaleur chez le chien est de faire redescendre sa température.
Pour cela, tout est bon : serviette mouillée, glace, bain dans de l’eau froide (il n’y a pas de risque d’hydrocution), aspersion à l’aide d’un tuyau d’arrosage. 
Il n’est pas rare de devoir aussi pratiquer la respiration artificielle pour sauver le chien. Inutile de dire que la consultation vétérinaire dans les plus brefs délais s’impose car le chien devra être admis en soins intensifs. 
Il faut bien entendu encore que le chien soit transportable ; parfois, c’est le transport dans une voiture surchauffée qui aggrave le coup de chaleur.
Certains propriétaires (notamment les éleveurs) ont leur propre trousse d’urgence (corticoïdes – diurétiques – toniques cardiaques).
Cette précaution n’est valable que si l’on sait se servir efficacement et correctement de ces traitements d’urgence.
Seul le vétérinaire peut de toute façon pratiquer certains soins.  

 

PENSEZ-Y

- L’été disposez d’un brumisateur ou tout au moins d’eau fraîche, d’un parasol et choisissez la proximité d’un coin ombragé où le chien pourra se réfugier.

- Une serviette humide pourra lui être posée sur le dos.

- Dans tous les cas, évitez les sorties par fortes chaleurs. - A noter que le stress peut être aussi un élément qui joue lors de la survenue d’un coup de chaleur.

 

Quelques notions de 1er secours :

 

Accident de voiture : Enlever le chien le plus délicatement de la route si possible sur une couverture...une fois le chien en sécurité appelez un vétérinaire pour qu'il se rende sur les lieu de l'accident ou rendez vous chez le vétérinaire le plus proche en prenant soin de ne pas trop bouger le chien.

Arrêt cardiaque : Couchez l'animal sur le côté, placez la paume d'une main sur sa poitrine et mettez l'autre main sur la première. Appuyez fermement puis relâchez la pression. Répétez ce mouvement 20 à 30 fois par minute en adaptant votre force à la constitution du chien afin de ne pas lui fracturer les côtes. Dès que vous sentirez son pouls, emmenez-le d'urgence chez le vétérinaire.

Arrêt respiratoire : Si votre chien ne respire plus, il faut pratiquer la respiration artificielle seule ou en complément du massage cardiaque. Le chien étant couché sur le côté, inclinez sa tête vers l'arrière. Enlevez toute trace de sang ou de mucus de sa bouche et tirez sa langue vers l'extérieur afin de libérer sa gorge, refermez le museau. Puis placez votre bouche sur sa truffe. Soufflez jusqu'à ce que la poitrine du chien se soulève. Recommencez l'opération à raison de 10 à 15 respirations par minute.

Brûlure : Ne traitez pas de votre propre initiative une brûlure à l'aide d'une pommade. Passez la partie brûlée sous l'eau courante froide afin de calmer la douleur ou éventuellement un gant de toilette mouillé dans lequel vous y aurai placé des glaçons afin de limiter la profondeur et l'extension de la brulure puis couvrez-la d'un linge propre (pas d'ouate). Emmenez aussitôt votre chien chez le vétérinaire.

Coup de chaleur
 : Une forte chaleur associée à une ventilation faible, par exemple dans une voiture fermée stationnée en plein soleil, et à un manque d'eau peuvent provoquer chez votre chien une hausse de température importante. Aspergez-le alors précautionneusement et longuement, sur la tête et sur tout le corps d'eau froide (mais non glacée).Les bombes d'eau minérale sont souvent utiles dans ce cas là. Lorsque sa température commence à baisser, appliquez-lui sur la tête de la glace emballée dans un linge et conduisez-le de suite chez le vétérinaire.

Diarrhée : Mettez le chien à la diète 24 heures tout en lui assurant de l'eau fraîche en permanence. Vous pouvez également lui donner un régénérant de la flore intestinale ou un anti-diarrhéique oral. Si celle-ci ne passe pas rapidement, consultez au plus tôt votre vétérinaire. Dans tous les cas, consultez immédiatement si vous détectez la présence de sang dans les selles où si celles-ci ont une odeur très désagréables. Pensez au Smecta ! Fonctionne très bien chez le chien (respecter les doses par rapport au poids de l’animal).

Ecorchure : Nettoyez la blessure et rincez soigneusement à l'eau fraiche et désinfectez.

Electrocution
 : Coupez immédiatement le courant ou éloignez l'animal de la source électrique à l'aide d'un bois ou de tout objet non conducteur. Coupez immédiatement le courant ou éloignez l'animal de la source électrique à l'aide d'un bois ou de tout objet non conducteur.

Fracture : Tâchez d'immobiliser le membre brisé. Si le chien ne peut plus se mouvoir, placez-le sur une couverture que vous porterez à 2 comme un brancard, chacun prenant 2 coins. Rendez-vous sans attendre chez le vétérinaire.

Hameçon : Les chiens aiment l'eau donc si des fois ils se baignent à proximité d'un lieu de pêche soyez vigilant. Seul un vétérinaire peut l'enlever car l'hameçon devra être sectionné. En aucun cas essayez de l'enlever vous même.

Hémorragie
 : Appuyez fortement sur la blessure à l'aide d'un tampon de gaze ou un chiffon propre maintenu par du sparadrap. Si le flux de sang demeure important et que la blessure se situe sur l'un des membres, faites un garrot entre la blessure et le coeur. Pendant le transport chez le vétérinaire, desserrez le garrot toutes les 5 minutes afin de laisser circuler un peu de sang dans la partie blessée. Attention un garrot laissé trop longtemps abîme le système circulatoire et votre chien risque l'amputation du membre ainsi garrotté !!! Donc arrêtez-vous chez le vétérinaire le plus proche !!

Hypothermie : Réchauffer le chien dans un bain chaud ou avec une bouillotte, une couverture chauffante...

Morsure : Toute plaie due à une morsure devra être SOIGNEUSEMENT désinfectée à l'aide d'une solution antiseptique comme de la Bétadine® . Si la gravité semble importante ou que vous ne parvenez pas à endiguer l'hémorragie, comprimez le point d’hémorragie et rendez-vous sans attendre chez le vétérinaire. Morsure d'Araignée : utilisez des compresses froides et une pompe aspirante spéciale anti-venin puis ensuite désinfectez consciencieusement la morsure.- Morsure de Serpent : mettre de la glace autour de la morsure étaler rapidement chez un vétérinaire et essayez d'identifiez le serpent pour administrer l'anti-venin adapté.

Saignement de nez
 : Appliquez des compresses froides sur le nez et comprimez toute blessure visible.

Lui faire prendre un médicament
 : Toute méthode consistant à inclure le cachet où la gélule dans la gamelle est à proscrire en raison du fait que vous ne pourrez jamais être sûr à 100% que le chien l'a bien avalé. Le plus simple et le plus efficace consiste à enfouir le cachet où la gélule dans une petite boulette de viande où de fromage (de l'Emmenthal par exemple ils en raffolent...) et de tendre gentiment le tout au chien. Le leurre ne fera pas long feu !!! Si, malgré tout, il refusait votre préparation, il faudra employer les grands moyens... !!! N'oubliez pas que vôtre chien est très rusé !!!- ouvrez lui la bouche, tenez-vous derrière lui les jambes fermées afin qu’il ne puisse pas reculer - insérez le médicament bien au fond de la gorge, au milieu de la langue,- refermez-lui la gueule et gardez lui la tête vers le haut,- massez (par frottement) la gorge du chien quelques secondes. Il est bien évident que l'ensemble de ces opérations doit se passer rapidement et sans brutalité. Au besoin, procédez à 2 : un qui tient le chien, l'autre qui ouvre la bouche et y introduit le médicament.

EduCatPat
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté