Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Mon chat perd ses poils ! Quelles causes ?
Mon chat perd ses poils ! Quelles causes ?
note des lecteurs
date et réactions
26 décembre 2013 | 3 commentaires
Auteur de l'article
Dr Aurélie Courtiade, 3 articles (Vétérinaire)

Dr Aurélie Courtiade

Vétérinaire
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
3
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Mon chat perd ses poils ! Quelles causes ?

Mon chat perd ses poils ! Quelles causes ?

Votre chat perd des poils en dehors des périodes de mues, c’est qu’il est peut être malade.

La perte de poils est appelée alopécie. Chez le chat elle peut être due à différentes maladies. 
 

Les parasites

Lors d'atteinte parasitaire, la perte de poils est généralement localisée autour de la tête et sur le bas du dos. Elle s'accompagne souvent de croûtes, de rougeurs (érythème) et de prurit (le chat se gratte). On peut rechercher les puces ou leurs selles à l'aide d'un peigne à puce. (http://vetocourtiade.over-blog.com/...).
 

Le stress

 
Le chat est un animal psychologiquement sensible, facilement perturbé lorsque son environnement ne correspond pas à ses besoins et à sa personnalité. C'est pourquoi il est très souvent atteint de stress. Ce dernier, peut alors s'exprimer à travers un comportement obsessionnel comme un toilettage excessif. Ce dernier entraîne alors l'arrachage des poils et progressivement une alopécie extensive. On pourrait comparer ce comportement à celui d'un humain qui se rongerait les ongles pour s'apaiser en situation de stress. On peut parler de comportement de substitution.
 
La perte de poils qui en résulte est assez caractéristique. Le chat ne se gratte pas, la peau est au départ saine et peu à peu elle présentera des lésions. La perte de poils est de plus en plus large, elle atteint le ventre, l'intérieur des pattes, la queue...Dans les cas extrême le chat se retrouve avec des poils uniquement sur la tête, l'unique partie qu'il n'arrive pas à atteindre avec sa langue.
 


Alopécie extensive psychogène.
 

Alopécie psychogène chronique avec des lésions secondaires.
 

La teigne

La teigne est une atteinte de la peau par un champignon ( Microsporum, Trichophyton). Généralement la perte de poils se fait en petit rond (alopécie nummulaire) qui augmente au fur et à mesure de taille. La zone est généralement sèche, non prurigineuse (le chat ne se gratte pas au départ) et plus ou moins croûteuse. Elle atteint principalement la tête et les doigts. La teigne atteint surtout les jeunes chats ou les chats vivant en grand groupe ou affaiblis.
 

Lésion ronde de teigne.
 
 
 

Les allergies

Comme nous les chats peuvent être sujets aux allergies (alimentaire, pollen, parasitaire, de contact...). Ces allergies peuvent se traduire par une perte de poils, plutôt localisée autour de la tête, accompagnée d'un fort prurit. La peau est très réactive et présente la plupart du temps des rougeurs et des excoriations (blessures provoquées par le grattage).
 

Autres

Dans de très rare cas il peut exister une alopécie secondaire à unetumeur (alopécie para-néoplasique), suite à une injection de produit irritant, lors de maladie auto-immune...
 
Chatte atteinte d'une maladie auto-immune.
 
 
L'origine d'une perte de poils est multiple chez le chat. Si elle ne rétrocède pas après un traitement anti-parasitaire classique, elle doit motiver une consultation chez votre vétérinaire afin d'en déterminer la cause.
Aurélie Courtiade, vétérinaire, clinique de Rungis. Cet article est extrait de mon blog Véto Santé Animale

SOURCES

  • vetocourtiade.over-blog.com
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par Marchaux (IP:xxx.xx6.63.22) le 26 décembre 2013 a 14H28
Marchaux, 94 articles (Rédacteur)

Merci pour cet article très intéressant. De plus, la photo est très mignonne.

0 vote
par Ano (IP:xxx.xx1.176.128) le 2 mars 2014 a 18H47
Ano (Visiteur)

Article très intéressant. Les photos sont assez démonstratives. Mais l’auteur ne donne aucune solution aux problèmes en cas de teigne, d’allergies ect.

0 vote
par CAMELIA95 (IP:xxx.xx3.24.189) le 8 juillet 2014 a 12H21
CAMELIA95 (Visiteur)

l’article est intéressant et correspond bien à la situation de ma chatte mais que faire pour traiter, malgré 3 visites chez le véto et des grosses piqures et un changement d’alimentation rien n’y fait, il n’y a pas de puces, pas de lésion, ma chatte mange et joue, n’est donc pas stressée j’envisage un traitement homéopathique mais quoi ? merci pour vos réponses