Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Les conditions d’entretien du lapin nain : choisir sa cage, sa litière et son environnement
Les conditions d'entretien du lapin nain : choisir sa cage, sa litière et son environnement
note des lecteurs
date et réactions
26 juin 2013
Auteur de l'article
Dr Aurélie Courtiade, 3 articles (Vétérinaire)

Dr Aurélie Courtiade

Vétérinaire
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
3
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Les conditions d’entretien du lapin nain : choisir sa cage, sa litière et son environnement

Les conditions d'entretien du lapin nain : choisir sa cage, sa litière et son environnement

Le lapin est un animal fragile, de mauvaises conditions d’entretien sont la source de nombreuses maladies. Souvent, les besoins du lapin sont méconnus du propriétaire, car il est peu ou mal renseigné.

1- La cage

La cage doit être la plus grande possible (minimum 120x60x50 cm) et contenir une cachette pour que le lapin puisse se soustraire aux regards (animal dormant dans un terrier à l'état sauvage).
Le dessus de la cage doit être en barreaux pour une meilleure aération. En effet, les dessus en plexi-glass, bien que très jolis, piègent l'ammoniac issu des urines et les poussières, ce qui peut à long terme irriter les voies respiratoires.

 


Cage à lapin : les barreaux permettent le bon renouvellement de l'air  

La cage doit être mise dans un endroit sans courant d'air. Il faut éviter de la mettre contre une fenêtre. Pour évaluer s'il y a un courant d'air il suffit d'allumer une bougie à hauteur de la cage et d'observer si la flamme vacille. Pensez aussi à mettre le lapin dans une autre pièce lorsque vous aérez et attendez que la pièce revienne à température normale.

 

Ce type de cage en Plexiglas ne devrait jamais être utilisée faute d'avoir un renouvellement d'air suffisant !

2- L'air

Le lapin à l'état sauvage vit entre ses terriers et les plaines, donc sur l'herbe, qui est une zone plutôt humide. Les voies respiratoires du lapin sont donc sensibles à la sécheresse. L'hygrométrie de la pièce ne doit pas être inférieure à 50%, elle doit approcher les 60% d'humidité. On peut acheter un hygromètre pour 5 euros dans les animaleries. Penser à vérifier l'hygrométrie lorsque vous mettez le chauffage !!! Un air trop sec entraîne des irritations des voies respiratoires et des conjonctivites.
Il faut bannir l'usage d'aérosol dans la pièce où vit le lapin. Les déodorants, les désodorisants, les fritures de cuisine, le tabac sont hyper-irritants pour les voies respiratoires du lapin.

3- La litère

La litière doit être absorbante, afin de limiter la souillure des pattes par les urines (risque de pododermatite : affection du dessous des pattes). Je recommande l'utilisation de litière de chanvre. Cette dernière est peu poussiéreuse donc peu irritante, absorbante et souple. Elle doit être en quantité suffisante pour recouvrir l'ensemble du fond de la cage. Il ne faut jamais mettre directement le lapin sur le plastique !
La litière pour chat n'est pas adaptée au lapin.

 

 
Litière de chanvre.

 

4- Les sorties

Le lapin a besoin d'activité physique d'une part pour son équilibre psychologique (qui pourrait imaginer un animal enfermé 24h/24h dans moins d'1/2 mètre carré ?) et d'autre part pour sa santé physique. Il n'est pas adapté au confinement dans une cage !
En effet, le fait de se déplacer stimule la digestion, fortifie la musculation et prévient les pododermatites et l'obésité.
Des sorties à l'extérieur sous surveillance seront l'idéal. Les dernières recherches suspectent une carence en vitamine D chez nos lapins maintenus en intérieur. Ceci entraînerait notamment des anomalies dentaires telles que des déchaussements responsables d'abcès ou encore une pousse anormale. Rappelons que tout lapin ayant accès à l'extérieur doit être vacciné et traité contre les parasites. (cf vaccination du lapin).

 



Lapin en extérieur, certainement la meilleure solution. (source image : la photothèque de cuniculture)


Le choix de la cage, de son emplacement, de la litière est important pour garantir une bonne santé pour votre lapin. Une hygiène stricte doit être observée sous peine de développer des maladies.

Aurélie Courtiade, vétérinaire, clinique de Rungis. Cet article est extrait de mon blog Véto Santé Animale
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Conseils & Solutions