Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Les allergies du chien
Les allergies du chien
note des lecteurs
date et réactions
17 novembre 2011
Auteur de l'article
Chien.com, 1 article (Spécialiste du chien)

Chien.com

Spécialiste du chien
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
1
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Les allergies du chien

Les allergies du chien

Tout comme les humains, nos amis chiens peuvent déclarer des allergies qui, de par leurs origines variées sont souvent sources de problèmes, tant pour l’établissement du diagnostic que pour l’application des soins.

Les agents provocateurs d’allergies (allergènes) sont multiples : Pollens, acariens, squames (1), piqûres et salive de puce (2), produits ménagers, chimiques, industriels (3) et même certaines viandes ou céréales (4).
La sensibilisation à l’allergène se produit dès le premier contact et provoque une réaction du système immunitaire, réaction qui ira en se développant lors des contacts ultérieurs et déclenchera des symptômes plus ou moins évidents et plus ou moins rapides en fonction de la fréquence des contacts avec l’agent allergène.

(1) Cette allergie, dite « atopie » est provoquée par les agents allergènes inhalés par l’animal.
(2) C’est la plus courante des allergies.
(3) Il s’agit plus précisément d’usures ou d’inflammations provoquées par contacts fréquents.
(4) Provoquée par les allergènes contenus dans l’alimentation, et difficile à diagnostiquer.

Les Symptômes

Selon le type d’allergie, on constate l’apparition des symptômes à partir de l’âge adulte, bien que les chiots puissent souffrir eux aussi d’allergies alimentaires.
Des boutons ou des plaques font leur apparition, de façon plus ou moins évidentes (parfois seul un examen régulier permet de les déceler), allant de la simple gêne aux séances frénétiques de grattement. L’évolution de l’allergie peut alors se traduire par la formation de croûtes, entraîner des surinfections et provoquer parfois des troubles digestifs.
Toujours selon le type, l’allergie peut se manifester de façon épisodique ou permanente, dans des zones types. Pour la tête : Babines, oreilles, contour des yeux. Le corps est surtout sensibilisé aux pattes et sur la croupe. Les allergies de contact se manifestant le plus souvent sur les babines, l’appareil génital ou le ventre.

Les Soins

Il convient en premier lieu de traiter les effets (infections) à l’aide de shampoings spécifiques ou d’autres produits, sur avis de votre vétérinaire. Des médicaments existent aussi pour les crises graves. Il est essentiel ensuite de faire procéder à des analyses afin de déterminer la nature de l’allergène. Eventuellement un régime à base de croquettes hypoallergéniques est conseillé.

Si l’allergie persiste, on pourra faire appel à d’autres moyens, dont les Tests cutanés (Introduction de petites doses d’allergènes dans le derme qui permettent d’analyser les réactions), ou les Dosages sanguins.
Il existe aussi la méthode dite « des régimes sélectifs » avec réintroduction des aliments habituels au fur et à mesure de l’identification des allergènes. On peut également faire procéder à une désensibilisation. Cette méthode aujourd’hui bien maîtrisée semble donner d’excellents résultats.

L’identification des allergies reste cependant souvent longue et laborieuse et demande un véritable travail d’équipe entre le propriétaire du chien et son vétérinaire. Un chien allergique reste sensible aux allergènes même après les différents traitements. Il convient donc d’éviter par la suite le contact ou l’ingestion des facteurs responsables.

Manu

SOURCES

  • Chien.com  Bruno TARY
    Extrait de son livre  L’officiel du Chien / Grancher Editions
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Santé Des Animaux