Accueil du site
> Santé Des Animaux > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le manchot égaré va retrouver l’Antarctique
Le manchot égaré va retrouver l'Antarctique
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
29 août 2011 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Patrick Rollo, 495 articles (Rédacteur)

Patrick Rollo

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
495
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Le manchot égaré va retrouver l’Antarctique

Le manchot égaré va retrouver l'Antarctique

Une bonne cure de milk-shake au poisson : rien de tel pour remettre d’aplomb un manchot empereur de l’Antarctique ! L’animal, qui s’était perdu à 3 000 kilomètres de chez lui sur les côtes de Nouvelle-Zélande en juin dernier, a été embarqué le 29 août sur un navire qui le ramènera auprès de sa colonie. Particulièrement affaibli, il avait été recueilli et soigné. Il est devenu une star pour les néo-zélandais, qui l’ont surnommé Happy Feet, en référence au dessin animé de 2006.

Le jeune manchot empereur était quasiment mourrant lorsque lorsqu’il fut découvert sur une plage de Peaka Peaka, dans l’île du nord de la Nouvelle-Zélande, à près de 3 000 kilomètres de sa colonie. Les vétérinaires pensaient initialement que l’animal serait capable de repartir à la nage vers l’océan Austral. Mais il est rapidement apparu que le manchot était très mal en point : Il en était réduit à manger du sable, qu’il avait pris pour de la neige, pour essayer de refroidir son corps. Et il a également avalé des bouts de bois. Miraculé, Happy Feet a été pris en charge par un chirurgien et a subi une endoscopie.

L’oiseau a été placé durant deux mois en convalescence au zoo de Wellington. Au menu : Un régime spécial à base de milk-shake aux filets de saumon. Le monde entier se prend d’affection pour Happy Feet, devenu la vedette de l’été. Et Lisa Argilla, responsable de l’équipe vétérinaire du zoo, rassure les fans, au rang desquels de nombreux enfants : « Il a été un temps entre la vie et la mort, mais maintenant il va bien. Il a d’ailleurs retrouvé un poids de 27,5 kilos ». Et c’est ainsi que Happy Feet, effectivement remis de ses émotions et de ses lavages d’estomac, embarque le 29 août pour sa contrée naturelle.

Des centaines de personnes se sont réunies pour dire au revoir à ce manchot empereur qui a embarqué à bord d’un navire de recherches scientifiques néo-zélandais. Une équipe médicale le suivra ainsi avant de le relâcher en mer. Happy Feet ne fait peut-être pas ses adieux pour toujours : Il porte désormais une antenne GPS... comme dans le dessin animé. Face aux critiques qui pointent le coût du sauvetage de Happy Feet (52 000 euros), le groupe de protection de la nature Forest and Bird, actif notamment dans la défense des manchots pygmées, estime que l’épopée du célèbre volatile sert la cause des défenseurs de l’environnement.

Les scientifiques et le public peuvent suivre la progression de Happy-Feet sur le site www.wellingtonzoo.com.
 

Inscrivez-vous à la newsletter !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Animaux Oiseau Manchot
Commentaires
0 vote
par http://knol.google.com/k/stephane-jourdan/-/3dfvm2oyvur0n/0#knols (IP:xxx.xx7.178.201) le 4 septembre 2011 a 10H12
http://knol.google.com/k/stephane-jourdan/-/3dfvm2oyvur0n/0#knols (Visiteur)

"Peaka Peaka" vous êtes sûr ? Ce nom n’est pas sur les cartes...

"Le monde entier se prend d’affection pour Happy Feet, devenu la vedette de l’été" : Hum, dans "le monde", tout le monde n’est pas en été, en NZ notamment, c’est l’hiver...

Arrivés sur le site du Zoo, vous n’êtes pas tiré d’affaire, car leur lien est faux ... (il faut enlever tout ce qu’il y a avant le premier www)

bref, si vous voulez vraiment suivre le "pingouin" (manchot en français), allez plutôt directement à : http://www.nzemperor.com/