Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le chiot : maladies et vaccinations
Le chiot : maladies et vaccinations
note des lecteurs
date et réactions
10 novembre 2011
Auteur de l'article
Docteur Hugues Journaux, 1 article (Vétérinaire)

Docteur Hugues Journaux

Vétérinaire
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
1
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Le chiot : maladies et vaccinations

Le chiot : maladies et vaccinations

Si vous acquérez un chiot âgé de 2 mois, il a probablement déjà reçu une vaccination dont vous devriez retrouver la trace dans son carnet de santé. Il n’est cependant pas protégé à 100%. Il convient de compléter son programme de vaccinations et de les poursuivre chaque année.
Le principe de la vaccination est de stimuler les défenses de l’organisme en leur faisant reconnaître les "photos d’identité" des maladies. Les mécanismes mettent en jeu des cellules comme les lymphocytes et des molécules comme les anticorps. Le système immunitaire de votre chien pourra ainsi reconnaître des maladies qu’il n’a pourtant jamais rencontrées et le protéger efficacement. 

Le système immunitaire de votre chien a besoin de "réviser" régulièrement, autrement dit, il nécessite des injections vaccinales de rappel. Le rythme de ces rappels dépend d’une part des caractéristiques de l’agent infectieux en question et d’autre part de la durée de vie des cellules mémoires du système immunitaire. Si vous vous demandez pourquoi les rappels sont annuels chez le chien alors qu’ils sont en général valables dix ans chez l’homme, sachez que la durée de vie des fameuses cellules mémoire est généralement proportionnelle à la longévité de l’individu. Pour chaque chiot, il convient d’adapter la vaccination en fonction de son âge et de son mode de vie. À la Clinique Vétérinaire Paris 17, nous ne vous proposerons pas une vaccination qui semble inutile pour votre chien.

 

La maladie de Carré

La maladie de Carré reste très présente en France ; les animaux de tous âges peuvent être touchés. Les symptômes qui composent le tableau clinique de cette maladie sont très variés car le virus se multiplie dans la plupart des organes, ce qui explique que le chien qui contracte la maladie peut présenter de la fièvre, une conjonctivite, des difficultés respiratoires et digestives, et même des symptômes nerveux. Le pronostic est toujours réservé.

 

L’hépatite de Rubarth

L’hépatite de Rubarth a fortement reculé en France depuis la mise en place de la vaccination. Comme il est très compliqué de l’éradiquer, il convient de continuer à vacciner pour éviter de la voir ressurgir. Le virus provoque de la fièvre et des troubles hépatiques graves.

 

La parvovirose

La parvovirose est apparue en France dans les années 80 et a provoqué à l’époque une épidémie de grande ampleur. Cette maladie reste très préoccupante, surtout dans les collectivités comme les élevages. Les signes cliniques sont ceux d’une gastro-entérite aiguë et la déshydratation qui l’accompagne ajoutée à la chute des défenses immunitaires en font une maladie redoutable au taux de mortalité élevé.

 

La toux de chenil

La toux de chenil est un affection respiratoire très contagieuse spécifique des collectivités (pensions, chenils, refuges, expositions). Un ensemble de virus et de bactéries est responsable de cette maladie, notamment Bordetella et Parainfluenza. Si votre chien est amené à passer du temps en pension, n’oubliez pas de nous le signaler à la Clinique Vétérinaire Paris 17, nous mettrons en place un programme de vaccination qui le protègera efficacement contre cette maladie.

 

La rage

La rage est une maladie mortelle pour l’homme qui peut lui être transmise directement par une morsure ou une griffure de chien. La vaccination est obligatoire pour se rendre en Corse, dans les DOM-TOM, dans les campings et dans les départements infectés. Elle sera nécessaire aussi pour rentrer en France si vous visitez un grand nombre de pays étrangers. De plus, si votre chien se perd et est ramassé par la fourrière dans un département infecté, et qu’il n’est pas vacciné et identifié, il risque d’être abattu. C’est pourquoi, à la Clinique Vétérinaire Paris 17, nous recommandons systématiquement la vaccination anti-rabique. Les chiens devront être vaccinés dès l’âge de trois mois et un rappel annuel est nécessaire. Nous remplirons un passeport dans lequel nous consignerons cette vaccination.

 

La leptospirose

La leptospirose est une affection bactérienne qui est transmise essentiellement par l’intermédiaire du rat, et on peut la contracter facilement dans les endroits où ces rongeurs habitent. C’est pourquoi les éboueurs de Paris sont vaccinés eux aussi par exemple. Un chien peut l’attraper en se baignant dans une mare pas très propre par exemple. La prévention fait appel à une vaccination contre les deux types de leptospires les plus fréquents. À la Clinique Vétérinaire Paris 17, nous adapterons le programme de vaccination en fonction du risque couru par votre chien,en portant une attention plus vigilante, par exemple, aux chiens de chasse.

 

Les maladies transmises par les tiques

La protection contre ces maladies passe aussi par la lutte contre les vecteurs que sont les tiques. À la Clinique Vétérinaire Paris 17, nous discuterons ensemble de l’intérêt de vacciner contre ces maladies et de la meilleure façon de protéger votre chien contre les tiques. La piroplasmose La piroplasmose est la maladie transmise par les tiques la plus fréquente en France. Elle est due à un parasite du sang, le piroplasme ou Babesia, transmis par la piqûre d’une tique. Son évolution est rapide et souvent mortelle et nécessite la mise en place d’un traitement immédiat pour éviter au maximum les séquelles. La vaccination apporte une protection suffisante pour traiter avec succès les chiens qui seraient infectés.

 

La maladie de Lyme

La maladie de Lyme est bien connue chez l’homme car c’est une maladie émergente contre laquelle sont vaccinés de plus en plus de personnes qui travaillent en forêt (bûcherons, etc). Le diagnostic chez le chien est assez difficile du fait du caractère frustre des premiers signes cliniques : fièvre, troubles locomoteurs et perte d’appétit.

Docteur Journaux, vétérinaire
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Conseils & Solutions
Santé Des Animaux