Accueil du site
> Santé Des Animaux > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
La tortue de jardin est tendance, veillez à sa santé !
La tortue de jardin est tendance, veillez à sa santé !
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
19 novembre 2012 | 2 commentaires
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

La tortue de jardin est tendance, veillez à sa santé !

La tortue de jardin est tendance, veillez à sa santé !

La tortue semble revenir en force dans le cœur des familles. Plus sympathique qu’un lézard et moins contraignant qu’un chien, la tortue de jardin s’est vendue par milliers dans l’hexagone cette année. Il est donc plus que temps de dispenser de bons conseils à tous les amis des reptiles à carapace. Et en premier lieu, si vous tenez à la santé d’une tortue, ne la mettez pas en contact avec une nouvelle tortue n’ayant pas fait l’objet d’une quarantaine.

Les tortues de jardin sont pour la plupart élevées dans des fermes d’Europe de l’Est. Pouvant mesurer 30 centimètres à l’âge adulte, ces reptiles se nourrissent de luzerne, de pissenlits, de trèfles, de cressons ou encore d’endives, plus occasionnellement de limaces ou d’escargots. Et il faut savoir que leur organisme doit être ravitaillé en calcium et en aliments secs, granulés ou os de seiche. Lionel Schilliger, vétérinaire spécialiste des reptiles et auteur de l’ouvrage "Les tortues de jardin, guide des soins et maladies", soigne une vingtaine de tortues Hermann par jour. Il rappelle que « de manière schématique, on peut dire que les tortues doivent, en captivité, bénéficier d’une alimentation se rapprochant le plus possible de leur biotope. Ce n’est pas toujours simple mais l’on sait que leur régime est à 90% composé de végétaux et seulement 10% de fruits ».
 
Pour ce qui est des "conditions générales", la tortue est parfois mise au même rang que le chien ou le chat : Le reptile doit être identifié à l’aide d’une micro-puce, celle-ci devant être introduite dans une patte. Il est par ailleurs conseillé de faire évoluer une tortue dans un jardin, de préférence avec beaucoup d’espace et de l'ombre durant l'été. C’est là aussi que des risques peuvent survenir : Comme le précise Véronique Mentré, vétérinaire en région parisienne spécialisé dans les Nac (nouveaux animaux de compagnie), la tortue peut se faire mordiller par un chien ou se faire blesser par une tondeuse à gazon (d’où la nécessité de lui consacré un espace protégé).
 
Les problèmes de santé de la tortue commencent généralement par une perte de poids, avant tout autre symptôme : il convient ainsi de la peser tous les mois. Heureusement, la plupart des propriétaires de tortue sont consciencieux… et souvent passionnés. L’un d’eux s’est confié à L’Echo Républicain : « J’ai construit un terrarium équipé de lampes chauffantes où mes tortues passent une grande partie de leur temps. Elles se promènent aussi dans la maison. L’été, elles vont sur le balcon prendre un bain de soleil ». Si tout se passe bien une tortue peut vivre jusqu’à l’âge de 80 ans, de quoi réchauffer le cœur de plusieurs générations de propriétaires mais aussi de quoi les engager à lui accorder suffisamment de temps et d’argent durant son existence.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par michel (IP:xxx.xx7.226.19) le 30 avril 2013 a 13H51
michel (Visiteur)

C’est une idée originale pour nettoyer nos jardins, et la rapidité de cet animal est assez surprenante lorsqu’il s’agit de se gaver d’herbe..... testé et approuvé !
Cordialement
Michel Perret
Entretien machines jardin

0 vote
(IP:xxx.xx6.234.111) le 8 août 2013 a 07H30
 (Visiteur)

Bonjour, Je trouve que c’est particulièrement délicat de prendre une tortue, en effet comme vous le soulignez dans votre article, ces dernières ont une espérance de vie qui tourne autour de 80 ans, équivalente à l’homme si on peut dire. Prendre ce genre d’animal c’est donc s’engager à vie. De plus elles ne sont heureuses qu’en milieu chaud, ce n’est pas comme si la France n’avait pas d’hiver rigoureux, ainsi, pas d’autres solutions que d’en prendre soin, où les donner. Bref cela me semble un achat égoïste, tant pour l’animal que pour ceux qui devront s’en occuper ensuite. Je travailler en plus beaucoup avec des personnes âgées, je commercialise des monte-escaliers et autant le dire, arrivé à un certain âge, il est tout bonnement impossible de s’occuper d’une tortue. Pierre http://www.techmah.fr/