Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
La solitude, un mal à éviter pour le cheval
La solitude, un mal à éviter pour le cheval
note des lecteurs
date et réactions
25 novembre 2013
Auteur de l'article
Mare50, 6 articles (Rédacteur)

Mare50

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
6
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

La solitude, un mal à éviter pour le cheval

La solitude, un mal à éviter pour le cheval

Un cheval est un animal grégaire, c’est à dire qu’il vit en groupe et qu’il dépend de ce groupe pour sa survie. Beaucoup de personnes ne possèdent qu’un seul cheval et, du coup se pose la question de lui trouver un compagnon. Car la question doit impérativement se poser !

En effet un cheval ne doit pas vivre seul, car il s'ennuie à mourir. De plus, à force de vivre seul,il peut finir par devenir complètement associable et être incapable, par la suite d'être remis avec d'autres. Donc, quel compagnon ? On pense généralement à une chèvre, un mouton ou un âne. Il faut savoir,cependant que les chevaux ont en général une sorte de "répulsion" innée pour les ânes. Assurez-vous avant de faire l'acquisition d'un âne que votre cheval va le supporter. Quant à la chèvre et au mouton, n'étant pas des équidés,ils n'ont pas le même comportement social qu'eux.Le cheval a besoin d'un compagnon avec lequel il pourra se "gratouiller", jouer, faire de la surveillance lors du repos, et ce n'est pas avec un animal autre qu'équidé qu'il pourra le faire.

La meilleure solution est de le mettre avec un autre cheval. Si on ne veut pas en acheter un autre, il est toujours possible de regrouper des chevaux de différents propriétaires. Combien de fois ne voit-on pas plusieurs chevaux solitaires dans leurs clos dans un même secteur ? Une entente entre propriétaires permettrait aux animaux de vivre en groupe. Au minimum 3 chevaux ensemble pour pouvoir en sortir un seul à la fois. Pensez-y,pour le bien-être moral de votre compagnon. Au début, il risque d'y avoir des frictions, le temps que chaque animal trouve sa place dans le groupe, mais en général, les choses s'arrangent au bout de quelques jours. Ne vous inquiétez pas pour votre cheval. Il existe néanmoins parfois de vrais animosités entre deux chevaux, dans ce cas-là, mieux vaut ne pas insister. Mais c'est quand même assez rare, laissez leur le temps de se connaître.

Céline Loze
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Animaux Cheval