Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
La rage persiste en Europe
La rage persiste en Europe
note des lecteurs
date et réactions
1er juin 2010
Auteur de l'article
La rédaction CareVox, 601 articles (Comité de rédaction)

La rédaction CareVox

Comité de rédaction
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
601
nombre de commentaires
0
nombre de votes
3

La rage persiste en Europe

La rage persiste en Europe

Maladie sournoise qui sommeille souvent plusieurs semaines sans symptômes, la rage est aujourd’hui présente sur tous les continents excepté l’Océanie. Depuis 2008, elle a refait surface en Europe, notamment dans l’est du continent. Surveillée de près par l’Institut national de veille sanitaire (INVES), la rage sévit actuellement à l’est de l’Italie qui procède depuis peu à la vaccination obligatoire de tous les animaux domestiques. La prudence est de mise, surtout en cas de voyage avec un chien ou un chat. Recommandations et conduite à tenir.

Trois cas de rage canine avaient suscité la panique en 2008, mobilisé tous les acteurs de santé publique et fait perdre à la France son statut de pays indemne de rage canine, statut qu’elle avait depuis 1997. Aujourd’hui, elle réapparaît en Europe de l’est, principalement en Slovénie et se propage à l’Italie où l’INVS a recensé au 14 avril 2010 près de 150 animaux sauvages malades, principalement des renards.

 

La rage est une maladie mortelle pour l’homme, notamment en Afrique et en Asie où elle sévit encore, si elle n’est pas traitée à temps. La contamination s’effectue lors d’un contact entre la salive de l’animal et le sang ou les muqueuses d’un autre animal ou de l’homme. En cas de morsure, lavez la plaie à l’eau et au savon et consultez sans tarder un vétérinaire ou votre médecin. Les symptômes de la rage n’apparaissent que 2 à 8 semaines après la morsure. Chez un chien, la rage se manifeste par de brusques changements d’humeur avec des tendances agressives et entraîne une salivation excessive, des démangeaisons et la paralysie.

 

Il est fortement recommandé de faire faire le vaccin antirabique à son animal dès l’âge de 3 mois, et de renouveler annuellement ce vaccin chez son vétérinaire. Ce dernier établit un passeport européen à conserver lors de déplacements avec son chien ou chat à l’étranger.

Le ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la Pêche recommande d’éviter de manipuler un animal blessé ou malade, surtout errant ou sauvage, et de ramener un animal vivant provenant d’un autre pays. Si tel était le cas, pour un chien ou un chat, l’animal doit avoir préalablement été identifié, vacciné contre la rage et subi une prise de sang trois mois avant la date d’entrée sur le territoire français.

Sachez enfin que si votre chien a mordu une personne, il doit subir une surveillance sanitaire obligatoire de 15 jours avec trois visites effectuées par un vétérinaire, ainsi qu’une évaluation comportementale. La morsure doit également être déclarée à la mairie de votre lieu de résidence.

La rédaction CareVox

SOURCES

  • Institut national de veille sanitaire (INVS)
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
En savoir plus sur...