Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
L’exceptionnelle vision des oiseaux
L'exceptionnelle vision des oiseaux
note des lecteurs
date et réactions
5 août 2013
Auteur de l'article
Laurie, 5 articles (Rédacteur)

Laurie

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
5
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

L’exceptionnelle vision des oiseaux

L'exceptionnelle vision des oiseaux

La nature a bien fait les choses, et on constate ainsi, chez les oiseaux, des adaptations remarquables de la vision en fonction de leur mode de vie : chasseurs ou non, diurnes ou nocturnes, pêcheurs, oiseaux de forêt, de plaine ou de montagne. La plupart ont une excellente vue monoculaire avec un champ de vision latérale important de 120 degrés par œil, chaque œil voyant indépendamment de son côté.

Une exception : les rapaces, qui possèdent en plus une vision binoculaire en raison de leurs yeux rapprochés à l'avant du front, mais qui peuvent néanmoins tourner dans tous les sens et même voir derrière leur dos !

Les oiseaux distinguent aussi les couleurs, peut-être même pour certains d'entre eux, mieux que nous. Ce n'est pas pour rien que les couleurs figurent sur leur plumage ; elles jouent un rôle dans la reconnaissance des sexes et des périodes de sexualité active où les plumages sont plus éclatants.

Leur acuité visiuelle est très variable selon les espèces, puisqu'elle peut être de 3 fois inférieure à la nôtre et jusqu'à 8 fois supérieure chez les rapaces. Ainsi peut-on citer quelques records comme celui de l'épervier, capable de discerner un minuscule campagnol tout en volant à 200km/h, ou celui d'un pigeon fonçant sur un grain de blé situé à plus de 100m de lui !

La performance de l'oeil des rapaces réduit les hommes à une race de myopes ! 

Un odorat plus que médiocre : la plupart des oiseaux sont insensibles aux odeurs, mises à part quelques espèces particulières, comme les vautours pour des raisons d'adaptation alimentaire. Mais on pense que le système olfactif des oiseaux pourrait permettre à certains de jauger le degré hygrométrique de l'air et, chez certains grands voiliers, la force et la vitesse du vent. 

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Animaux Oiseau