Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
L’été au pré pour les chevaux : conseils et recommandations
L'été au pré pour les chevaux : conseils et recommandations
note des lecteurs
date et réactions
16 août 2012
Auteur de l'article
Mare50, 6 articles (Rédacteur)

Mare50

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
6
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

L’été au pré pour les chevaux : conseils et recommandations

L'été au pré pour les chevaux : conseils et recommandations

Ça y est, on y est, la belle saison est là et les chevaux sont à nouveau dans les clos. Mais attention, l’été n’est pas forcément la saison la plus facile pour les chevaux, et pas question de relâcher la surveillance.

1. LES CLÔTURES

Cela peut paraître évident, mais il est bon de le rappeler, il est impératif de clôturer un pré. La loi exige des clôtures barbelées, doublées de fil électrique pour les chevaux. En aucun cas, une simple clôture électrique n'est conforme à la loi. Mais l'investissement est trop lourd quand le clos ne nous appartient pas, et bon nombre d'entre nous ne sont pas en règle. Au moins, installez une clôture efficace avec de l'électricité, et vérifiez régulièrement que la pile fonctionne (durée de vie 6 mois). Faites le tour du propriétaire tous les jours pour voir si rien ne touche ou ne casse la clôture. En Normandie, nous avons la chance d'avoir des haies qui renforcent les clôtures. Mais en aucun cas, on ne peut s'en contenter, car les chevaux passent facilement à travers. Et,pensez au cadenas à la barrière. Quoi qu'il en soit, si votre cheval s'échappe malgré toutes les précautions que vous aurez prises, sachez qu'en cas d'accident, vous êtes complètement responsable. Et que même sans accident, vous risquez une amende pour animal en divagation.

2. LA CHALEUR

Quand le soleil tape fort, le cheval souffre de la chaleur. Le soleil est même dangereux pour les chevaux clairs, et il est courant de voir des chevaux avec des croûtes sur le bout du nez. Pensez à mettre de la crème solaire sur le nez, surtout s'il est ladre du bout du nez. Les chevaux peuvent aussi faire des cancers de la peau. Mais le cheval saura se protéger tout seul s'il a de l'ombre. On ne peut concevoir de mettre son animal au pré sans qu'il ait un abri, naturel ou construit. Si votre clos est entouré de haies suffisamment hautes et/ou fourni de grands arbres, l'été c'est parfait. Le feuillage protégera votre compagnon du soleil et d'une forte pluie. Sinon, construisez-lui un abri. Et n'oubliez pas l'eau ! Un cheval boit 40 litres d'eau par jour et plus par fortes chaleurs. Vérifiez donc le niveau tous les jours et n'hésitez pas à lui rajouter de l'eau bien fraîche. Certains chevaux aiment bien jouer avec l'eau. Vous pouvez les éclabousser légèrement, cela les rafraîchira.

Si vous n'avez qu'un paddock plein soleil pour votre cheval, rentrez-le aux heures les plus chaudes et laissez-le dormir dehors à la fraîche, il appréciera.

3. LES INSECTES

Le cheval a également besoin d'un coin à l'ombre pour se protéger des insectes : mouches et taons harcèlent nos amis à longueur de journée. Les mouches, c'est agaçant, mais les taons, eux, en plus, ils piquent. Et certains chevaux y sont plus sensibles que d'autres. Et pitié, ne coupez pas la crinière des chevaux, surtout pas à ras, vous les privez d'un super moyen de protection contre le soleil, les insectes, et l'hiver elle leur sert de cache-col ! Il existe bon nombre de produits répulsifs, souvent fort coûteux. Leur efficacité est réelle, mais malheureusement de courte durée : dès que le cheval transpire ou se roule, l'effet disparaît. Il faudrait en mettre toute la journée, autant dire que cela n'est pas possible. Pour des chevaux très sensibles, on peut envisager la chemise d'été, mais pensez à l'enlever le soir, que le cheval ne l'ait pas sur le dos 24h/24. Il y a aussi les protections de tête et d'oreilles : elles sont plus utilisées lors du travail pour que le cheval n'ait pas de mouvements incontrôlés de la tête. Le problème au pré, c'est que les autres chevaux peuvent tirer dessus. En conclusion, les chevaux ont l'habitude de vivre avec les insectes l'été, n'en faites donc pas une fixation. Surveillez votre compagnon et intervenez uniquement si ceux-ci lui occasionnent un vrai désagrément. Et puis, certains clos abritent plus d'insectes que d'autres, alors si cela vous est possible, déplacez votre cheval.

4. LA VÉGÉTATION

Tout ce qui se trouve dans un clos n'est pas bon à manger pour un cheval, certaines plantes sont même toxiques, voire mortelles. En fonction de votre région renseignez-vous sur les variétés dangereuses, et faites le tour de vos clos pour les en débarrasser. Ne prenez pas le risque de mettre l'animal en présence de ces plantes en pensant qu'il va savoir les éviter car ce n'est pas garanti : en effet, la connaissance des plantes toxiques n"est pas innée chez lui mais acquise. On n'est pas sur à l'avance que le cheval a fait cet apprentissage, alors prudence ! Les chevaux aiment bien aussi manger les feuilles des arbres et les glands. Attention à ces derniers, les chevaux en sont très friands et, comme le dit Cécile dans son commentaire, ils peuvent s'avérer dangereux consommés en trop grande quantité. Mais ce n'est pas facile à gérer lorsque le clos est entouré de nombreux chênes : on ne peut pas s'amuser à tout ramasser. Les chevaux n'en feront pas une consommation excessive si l'herbe est abondante. Il est possible de positionner le fil électrique de sorte qu'ils y aient moins accès. Enfin, ce sont les glands frais qui intéressent nos amis, il faut essayer de ne pas les mettre dans ces clos à la période ou les glands tombent.

EN CONCLUSION, vous l'aurez compris, pour que votre cheval passe un bon été au pré, quelques précautions s'imposent, et surtout faites une visite quotidienne. Et ne faites pas comme sur la photo, ne laissez pas le licol à votre cheval, ce peut être dangereux : il peut rester accroché à une branche ou se coincer un antérieur dedans en voulant se gratter.

Céline Loze
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
été Animaux Cheval