Accueil du site
> Dossiers > Menace sur les abeilles
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Du dioxyde de souffre pour protéger l’abeille du frelon asiatique
Du dioxyde de souffre pour protéger l'abeille du frelon asiatique
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
9 septembre 2013
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Du dioxyde de souffre pour protéger l’abeille du frelon asiatique

Du dioxyde de souffre pour protéger l'abeille du frelon asiatique

Un arrêté, paru le 7 septembre dernier au Journal officiel, autorise l’utilisation de produits contenant du dioxyde de soufre pour défendre les abeilles contre leurs grands prédateurs, les frelons asiatiques. Défendu par les écologistes dans ce contexte précis, le dioxyde de souffre a un impact limité sur l’environnement, contrairement à beaucoup de produits chimiques.

Depuis ce week-end, les apiculteurs arborent parfois un sourire. Et il y a de quoi. Un arrêté, très attendu par la profession, autorise désormais la mise sur le marché et l’utilisation de produits contenant du dioxyde de soufre. Et ce, dans le but de lutter contre le frelon asiatique (autrement connu sous son nom scientifique Vespa velutina), qui est un grand ennemi des abeilles. Bertrand Azeral, président du syndicat des apiculteurs de Lot-et-Garonne, se félicite de cette décision : « C’est le seul produit peu nocif pour l’environnement et efficace pour la destruction des nids ». C’est précisément dans le Lot-et-Garonne qu’est apparu le frelon asiatique, en 2004, caché dans des poteries venues de Chine.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Animaux Abeille