Accueil du site
> Santé Des Animaux > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Des mégots pour protéger les oiseaux ?
Des mégots pour protéger les oiseaux ?
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
5 décembre 2012
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Des mégots pour protéger les oiseaux ?

Des mégots pour protéger les oiseaux ?

Selon une étude menée par une équipe mexicaine de chercheurs en biologie, des oiseaux évoluant en milieu urbain utiliseraient la cellulose des filtres de mégots de cigarettes pour construire leur nid. Ce matériau permettrait en effet de réduire le nombre de parasites infestant leur logis et pouvant nuire aux petits.

Des scientifiques avaient déjà noté que certains oiseaux privilégiaient les plantes aromatiques pour bâtir leur nid. Et ce, en raison de leurs vertus médicinales. Cette fois, la découverte est plus insolite. Les recherches ont été menées par l’équipe de Monserrat Suarez-Rodriguez, spécialiste en environnement à l’Institut d’Ecologie de l’Université nationale autonome du Mexique, à Mexico. Et les intéressés, qui ont fait paraître leurs travaux dans la revue britannique Biology Letters de la Royal Society affirment qu’il n’y a plus de doute possible : Les filtres des mégots de cigarettes agiraient comme répulsifs contre certains insectes (en particulier les mites) dans les nids d’oiseaux, ces parasites pouvant nuire aux capacité de reproduction et à la survie des touts petits. Et des oiseaux l’auraient compris, en utilisant ces mégots pour les assembler en nid.
 
Pour parvenir à ce constat, les scientifiques ont observé des populations de moineaux et de roselins familiers en période de reproduction. Verdict : De la cellulose de filtres de cigarettes a été détectée dans 89% des nids de moineaux et dans 86% des nids de roselins. Et les chercheurs ont mis en lumière que plus le poids de cellulose qui y était présent était important, moins il y avait de parasites.
 
Monserrat Suarez-Rodriguez croit tenir l’explication : « Il est possible que les acariens sont repoussés par la nicotine, peut-être en combinaison avec d’autres substances  ». Il est vrai que la nicotine est connue pour ses propriétés insecticides. Par contre, les chercheurs mexicains soupçonnent le fait que d’autres substances chimiques composant les mégots puissent s’avérer toxiques pour les oiseaux. Des études plus poussées seront donc menées pour en savoir davantage à ce sujet.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Cigarette Animaux Oiseau