Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Chiens et chats : les pense-bête de vos vacances
Chiens et chats : les pense-bête de vos vacances
note des lecteurs
date et réactions
6 juillet 2012
Auteur de l'article
Chiens-online, 14 articles (Site internet)

Chiens-online

Site internet
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
14
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Chiens et chats : les pense-bête de vos vacances

Chiens et chats : les pense-bête de vos vacances

Plus de 60 millions d’animaux de compagnie partagent nos foyers, en France, dont 8 millions de chiens et 10 millions de chats. À l’occasion des vacances d’été, voici quelques conseils pour préparer au mieux vos déplacements en France comme à l’étranger.

Posséder un animal de compagnie, c’est d’abord avoir de la disponibilité et faire preuve de responsabilité. Trop d’animaux, achetés ou recueillis sur un coup de tête, sont encore abandonnés à l’approche des vacances : ces pratiques sont inacceptables.

Il est rappelé qu’en France, l’abandon d’un animal domestique est assimilable à un acte de cruauté passible de 2 ans d’emprisonnement et 30.000€ d’amende (article 521-1 du code pénal).
 
Si vous ne pouvez emporter votre animal sur votre lieu de vacances, sachez que des pensions pour animaux existent (cliquez sur le lien : mes vacances, mon chien et moi). Assurez vous que votre animal y est correctement détenu. La réglementation prévoit des règles sanitaires et de protection animale pour ces établissements. Des inspections peuvent y être réalisées dans le cadre de l’opération "protection animale vacances" qui consiste à réaliser des contrôles renforcés dans les établissements qui connaissent une activité accrue pendant l’été (cliquez sur le lien : l’opération protection animale vacances 2012).
 
Pendant la période estivale, prenez les précautions nécessaires pour protéger vos animaux de la chaleur excessive : ne laissez pas votre animal, même un court instant, enfermé dans votre véhicule ou dans un environnement non tempéré (cale de ferries, par exemple), même s’il dispose de suffisamment d’eau et si le véhicule a les fenêtres entre-ouvertes. Un animal peut mourir très rapidement d’un "coup de chaleur" !

SOURCES

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté