Accueil du site
> Dossiers > La Santé du Chien
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Chien et dangers de la plage : les conseils pour les éviter
Chien et dangers de la plage : les conseils pour les éviter
note des lecteurs
date et réactions
31 juillet 2012
Auteur de l'article
Patrick Norman , 22 articles (Vétérinaire)

Patrick Norman

Vétérinaire
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
22
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Chien et dangers de la plage : les conseils pour les éviter

Chien et dangers de la plage : les conseils pour les éviter

Le sable, le soleil, l’eau de mer pour votre chien peuvent être des conditions formidables de détente. Voir son chien se défouler dans le sable, faire trempette ou nager dans l’eau de mer sous un soleil radieux peut également vous laisser des images inoubliables.

Mais vous devez être conscient que certains dangers liés à l’environnement de la plage existent. Vous devez prendre certaines précautions pour protéger votre chien et vous éviter des expériences malheureuses vécues chaque année au sein de nombreuses cliniques vétérinaires situées le long des côtes.

Introduction : les dangers de la plage

Le sable, le soleil, l’eau de mer pour votre chien peuvent être des conditions formidables de détente.

Voir son chien se défouler dans le sable, faire trempette ou nager dans l’eau de mer sous un soleil radieux peut également vous laisser des images inoubliables.

Mais vous devez être conscient que certains dangers liés à l’environnement de la plage existent.

Vous devez prendre certaines précautions pour protéger votre chien et vous éviter des expériences malheureuses vécues chaque année au sein de nombreuses cliniques vétérinaires situées le long des côtes.

Quels sont ces dangers ?

  • La chaleur (coup de chaleur)
  • La déshydratation
  • Les rayons U.V (coup de soleil)
  • Le sable (au niveau des yeux, coussinets, système digestif,…)
  • Eau de mer (intoxication, problèmes dermatologiques, digestifs…..)
  • Noyade.

Comme vous pouvez le constater, la plage, considérée par beaucoup comme un lieu sûr, peut occasionner des pathologies parfois sévères voir fatales pour notre ami le chien.

Mais voyons de plus près ces risques.

 

Dangers de la plage : la chaleur

En tant que propriétaire, vous avez certainement déjà constaté que le chien ne tolère pas la chaleur.

Leur thermorégulation (contrôle de leur température interne) est différente du nôtre, à savoir qu’il ne transpire pas (à part un peu par les coussinets) mais se refroidit par le halètement.

A la plage, nous pouvons avoir toutes les conditions pour mettre à contribution leur système de refroidissement : températures élevées + exercices physiques (jeux).

 Si ces conditions sont poussées à l’extrême, le halètement n’est plus suffisant pour maintenir une température interne tolérable, ce qui conduira le chien à une hyperthermie (augmentation de la température interne) que l’on appelle “ un coup de chaleur”.

Les symptômes d’un début de coup chaleur sont les suivants :

  • Halètement excessif
  • Difficulté respiratoire et respiration bruyante
  • Gencives rouges
  • Hyper salivation avec une salive collante.

Au fur et à mesure que le coup de chaleur évolue, l’état du chien s’empire et vous pouvez constater en plus les signes suivants :

  • Gencives pâles (état de choc)
  • Démarche chancelante —> le chien peut tomber au sol avec un mouvement caractéristique des membres ( le pédalage) , semblable à une crise d’épilepsie .
  • Température interne élevée ( > 45°)
  • Diarrhée sanglante
  • Coma —> mort 

 

Soyez très vigilant, car ces signes cliniques peuvent s’installer TRES rapidement et vous devez agir EN URGENCE pour éviter une issue fatale à votre compagnon .

Conseils et attitudes à avoir  :

Exposé au soleil ou suite à une séquence de jeu sur le sable par exemple, si vous constatez des halètements excessifs ou une difficulté à reprendre son souffle, vous avez peut être les premiers signes d’un coup de chaleur qui s’installe chez votre chien.

Aussi, à l’apparition de ces signes, je vous conseille de refroidir votre compagnon (en abaissant sa température corporelle) et cela de différentes manières :

Application d’un linge mouillé d’eau froide sur le corps

Doucher à l’eau froide,

Baignade,immersion dans de l’eau froide ,… . 

 

Si les signes cliniques sont alarmants (signes neurologiques présents), je vous conseille vivement de vous diriger en urgence vers une clinique vétérinaire

En attente vous pouvez mettre un sac plastique ou un linge rempli de glaçons sur le crane + toujours refroidir le corps au moyen d’un linge humidifié. 

N’hésitez pas à bien mouiller le chien atteint d’un coup de chaleur, voir même une immersion dans de l’eau froide si c’est possible.

Vous ne risquez pas une hydrocution chez le chien en pratiquant de la sorte.

La priorité est de ne pas laisser s’installer les séquelles neurologiques qui seront fatales pour l’animal.

A la plage, évitez le surmenage ! La plupart des chiens auront un plaisir fou à se défouler, mais ces activités peuvent entraîner un coup de chaleur.

Gérez ses temps de jeu surtout pour les chiens hyperactifs.

Permettez lui, voir imposez lui des temps de repos à vos côtés dans une zone ombragée et surtout n’oubliez pas de le réhydrater (eau fraîche) régulièrement.

La meilleure façon de prévenir un coup de chaleur est de garder votre chien dans un endroit ombragé avec beaucoup d’eau surtout durant les périodes les plus chaudes de la journée. 

SI vous avez la possibilité, prenez une bouteille d’eau congelée pour donner fréquemment de petites gorgées.

 

Dangers de la plage :le soleil + rayons UV

Mais non pas ce danger-là, je veux parler du soleil ! ;-)

Les chiens peuvent aussi être victime de coups de soleil. Les chiens à robe blanche ou de couleur très claire sont sensibles aux rayons UV (museau, oreilles, abdomen,…).

Pour ces chiens à risque, je vous conseille d’appliquer sur ces zones sensibles des crèmes solaires totales adaptées pour le chien.

Je déconseille les écrans solaires à usage humain pour les chiens qui contiennent de l’oxyde de zinc et le PABA (L’acide para-amino-benzoïque) qui est un filtre solaire.

LE PABA a des effets allergisants pour la peau et toxiques pour le foie.

Voici le type de crème que je conseille et que vous pouvez vous procurer sur les sites cités (en cliquant sur les liens ou photos) 

 

Chez Wanimo ( site de produits vétérinaires )

Dangers de la plage : le sable

1) Attention aux yeux :

Le chien aime se défouler et se rouler dans le sable.

Mais attention, car des grains de sable peuvent facilement se mettre dans l’œil et provoquer des inflammations (kératite, conjonctivite, ulcères de la cornée,…).

Cela peut être douloureux et occasionner des signes cliniques caractéristiques :

  • blépharospasme : c’est à dire que l’animal cligne des paupières.
  • Le chien se frotte les yeux avec ses pattes + pleurs.
  • Écoulement oculaire
  • Rougeurs au niveau de la conjonctive

 Conseil : Emportez avec vous un nettoyant oculaire de type : 

Lotion oculaire physiologique chez Wanimo

Si vous suspectez la présence de particules de sable dans l’œil de votre chien, rincez l’œil avec cette solution. 

Lotion oculaire chez Zooplus

Si vous constatez des lésions au niveau de la cornée (présence d’un voile blanc), des lésions inflammatoires (rougeurs prononcés) ou infectieuses (pus), je vous conseille d’aller consulter votre vétérinaire rapidement.

 

2) Attention aux coussinets :

A certains moments de la journée, le sable peut atteindre des températures très hautes et provoquer des brulures au niveau des coussinets.

Dans le sable, il peut avoir des objets pointus ou coupants (morceaux de verre, métal,…) qui peuvent provoquer des plaies au niveau des coussinets

Conseil :

N’hésitez pas à porter votre chien (si vous le pouvez :) ) de la voiture au bord de la mer durant les périodes chaudes de la journée.

Pensez à emporter de la BIAFINE Pommade pour application en cas de brulures superficielle. 

En cas plaie, rincer avec du sérum physiologique + désinfecter avec de la BETADINE ou VETEDINE

Si nécessaire, appliquez un petit pansement pas trop compressif (Tensoplat Vet ( elastovet) ).

Si la plaie est importante, je vous conseille d’aller consulter votre vétérinaire, car un traitement plus important sera peut être nécessaire.

Pensez à inspecter les coussinets et les espaces interdigités après chaque séjour à la plage !

Évitez que votre chien ne mange du sable

En jouant dans le sable, il peut arriver que le chien en ingère. Cela peut provoquer des gastrites car le sable est irritant pour l’estomac.

Lorsqu’il y a une ingestion importante de sable, on peut avoir des lésions intestinales parfois graves (obstruction voir une occlusion intestinale, entérite, colite,… ) 

Conseil :

Surveillez votre chien !

Et si vous avez à faire à un chien “ sablivore “ (c’est un terme que je viens d’inventer J….), prenez le maximum de précautions pour lui éviter des pathologies digestives.

Tant que j’y suis, surveillez aussi qu’il n’ingère pas des coquillages, pierres, algues,…. Sous peine d’avoir aussi des lésions digestives parfois dramatiques (occlusion, perforation gastro-intestinale,…)

Voici la fin de la première partie de cet article sur les dangers de la plage pour le chien , dans le second article consacré à ce sujet nous verrons l’intoxication par l’eau de mer (chlorure de sodium).

Dr Vétérinaire Patrick N.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté