Accueil du site
> Santé Des Animaux > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Avec le lin et la luzerne, les vaches sont en meilleure santé
Avec le lin et la luzerne, les vaches sont en meilleure santé
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
10 septembre 2012 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Avec le lin et la luzerne, les vaches sont en meilleure santé

Avec le lin et la luzerne, les vaches sont en meilleure santé

Si la plupart des éleveurs restent aujourd’hui réticents à utiliser le lin dans l’alimentation animale, essentiellement par crainte de dépasser un budget consenti, certains éleveurs, chaque jour plus nombreux, ont en revanche fait le choix de cette méthode alternative. Ces derniers en sont convaincus : Donner du lin et de la luzerne à manger aux vaches a des effets clairement bénéfiques sur leur santé et les rend moins polluantes. L’objectif de ce procédé agricole durable, encouragé par l’association Bleu-Blanc-Cœur, est ainsi double : Des vaches en meilleure santé et un environnement préservé.

Les vaches feront-elles bientôt « miam » au lieu de « meuh » ? En France, un nombre croissant d’éleveurs mettent en effet du lin et de la luzerne au menu de nos amis à quatre pattes des fermes. Et ces deux aliments sont de nature à améliorer leur santé. S’exprimant dans les colonnes du Nouvel Observateur, un éleveur laitier en Indre-et-Loire du nom de Bruno Duchesne se félicite aujourd’hui d’avoir choisi cette nourriture pour ses bêtes : « Au niveau de la santé animale, le changement est radical. Cela fait plus de deux ans que je donne du lin et de la luzerne aux vaches, et je suis convaincu qu’elles vivront plus longtemps ».
 
Ce point de vue est totalement partagé par Michel Manoury, président de la section viandes à la coordination rurale et producteur de viandes dans l’Orne. Ce dernier témoigne volontiers des effets observés dans son cheptel, mis au régime lin et luzerne : « Mes bêtes ont une meilleure fertilité, et les vaches laitières maigrissent moins lorsqu’elles produisent du lait ». Les adeptes le reconnaissent, le coût de cette alimentation améliorée suppose un budget un peu plus élevé pour les éleveurs… mais ces quelques deniers supplémentaires seraient amortis sur le long terme. En effet, chez les fermiers qui donnent du lin et de la luzerne à leurs vaches, les charges vétérinaires seraient globalement en baisse. Bruno Duchesne, par exemple, indique ainsi à la presse « ne pas avoir vu un vétérinaire depuis six mois ».

Autre avantage : L’environnement. Ces mets accordés aux vaches débouchent sur une réduction de 10 à 15% de rejets de méthane par les animaux. Et cela peut contribuer là aussi à de moindres dépenses, puisque ces réductions d’émissions renflouent le marché des crédits carbone. Dernier avantage, et non des moindre, notre propre santé ! A en croire la coopérative Sodiaal (qui revendique 300 éleveurs engagés dans cette alimentation), « les vaches et les poules qui consomment du lin nous procurent du lait, des œufs et de la viande qui influent de manière bénéfique sur les consommateurs ». Vu ainsi, le pari semble gagnant pour tout le monde.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Animaux Vache
Commentaires
1 vote
par Camille (IP:xxx.xx4.218.51) le 11 septembre 2012 a 10H40
Camille, 453 articles (Rédacteur)

Une étude québécoise a également prouvé que l’apport de lin graine entière dans la ration des vaches laitière a un effet améliorateur globale sur les performances de reproduction.