Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Attention : nouvelle sangsue identifiée
Attention : nouvelle sangsue identifiée
note des lecteurs
date et réactions
2 juillet 2010
Auteur de l'article
La rédaction CareVox, 602 articles (Comité de rédaction)

La rédaction CareVox

Comité de rédaction
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
602
nombre de commentaires
0
nombre de votes
3

Attention : nouvelle sangsue identifiée

Attention : nouvelle sangsue identifiée

Longue de 7 cm, la sangsue tyrannosaure a été découverte en 2007 dans le nez d’une jeune fille d’Amazonie péruvienne. Véritable menace pour les mammifères, elle s’introduit dans leurs muqueuses pour ensuite pomper le sang au niveau des voies respiratoires. Il aura fallut près de trois ans de recherche pour la situer dans la vaste famille des sangsues. C’est ce que relevait en avril dernier le site Futura science.

Mieux vaut ne pas l’avoir dans le nez, ou encore dans les yeux, le rectum ou le vagin…tous ces orifices qui sont en fait ses zones de prédilection. On connaissait déjà les sangsues, ces parasites temporaires qui regroupent 650 espèces et sont surtout présentes en Afrique et en Asie. Avec une anatomie particulière : deux cœurs et une ventouse à chaque extrémité du corps, les sangsues sont aussi connues pour leurs vertus médicinales. La salive de sangsue est en effet utilisée pour ses propriétés anesthésiques, anticoagulantes et anti-inflammatoires entre autres.
L’originalité de la sangsue tyrannosaure (tyrannobdella rex), découverte en 2007, est son unique mâchoire, ainsi que ses grandes dents, comme le relate l’article paru sur le site Futura Science le 21 avril dernier. Loin du tyrannosaure, elle semble en être pourtant tout aussi dangereuse. En effet, cette sangsue s’induit dans les muqueuses des voies respiratoires des animaux mammifères et des hommes pour y pomper le sang, provoquant des troubles respiratoires, des hémorragies, une anémie, ainsi que des infections bactériennes.
Plusieurs années ont été nécessaires pour la situer dans l’arbre généalogique de la famille des sangsues. Et après analyses génétiques, il semblerait que « l’ancêtre de ces sangsues tyrannosaures ait vécu à l’ère Jurassique (- 200 à – 145 millions d’années) » rapporte encore Futura Science. En cas d’urgence et pour enlever une sangsue, il est parfois recommandé de se gargariser avec un alcool fort de type whisky !

La rédaction CareVox

SOURCES

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mêmes thématiques
Mots-clés :
Sangsue