Accueil du site
> Psycho & Sexo > Conseils & Solutions
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Vaginisme et difficulté à lâcher-prise
Vaginisme et difficulté à lâcher-prise
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
2 novembre 2011 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Jean-Philippe Jason, 42 articles (Sophrologue)

Jean-Philippe Jason

Sophrologue
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
42
nombre de commentaires
6
nombre de votes
4

Vaginisme et difficulté à lâcher-prise

Vaginisme et difficulté à lâcher-prise

Parfois, les caresses, la pénétration peuvent déclencher un ressenti désagréable voir douloureux.

Communiquez avec votre partenaire qui doit être respectueux de vos douleurs et réticences,exprimer à l'autre votre inquiétude. Certaines appréhensions et inquiétudes à la pénétration peuvent empêcher le relâchement, le lâcher prise et la lubrification rendant ainsi la pénétration impossible. Il s’installe alors sournoisement en vous l’association : pénétration = douleur.

Vos inquiétudes sont bel et bien là, respectez-les. Vous avez peur des IST (infections sexuellements transmisibles), vous pensez que le sexe de l’homme est trop gros pour votre vagin, vous craignez de ne pas être à la hauteur. Vous vous êtes toujours entendu dire que la sexualité était sale, répugnante. Vous êtes en conflit avec vous-même, avec l’autre !

Conflit existentiel entre refus et envie, peur de votre propre image, peur de l'autre, peur également de vos désirs et phantasmes. Vous avez trop souvent sûrement entendu dire que si la femme s’offre à l’autre c’est une femme ‘facile’. Que ce soit de ‘vaginisme, d’anorgasmie’, la femme n’a pas ou plus de désirs sexuels. On a souvent la fâcheuse habitude d’étiqueter la femme de ‘frigide’.

Cette terminologie doit disparaître de notre vocabulaire. Cette définition sous entend la fausse idée d’un corps de femme froide, rigide et ‘coincé’. L’acte sexuel s’avère impossible, le pénis ne pouvant entrer sans être à l’origine de vives douleurs. A la moindre tentative d’intromission (pénis, doigt ou tampon périodique) l’orifice vaginal se referme. Il y a une contraction (spasme) involontaire des muscles péri vaginaux.

L’examen gynécologique est difficile voir impossible à réaliser. A la moindre tentative du gynécologue, les jambes se resserrent, votre corps se tend,se contracte. Il est malgré tout très important de réaliser un examen médical afin de confirmer qu’il n’y a pas d’anomalie des organes génitaux externes et/ou internes.

Il est primordial d’informer votre médecin de vos peurs, craintes afin que celui-ci fasse preuve de patience et que vous vous sentiez en toute confiance face à votre interlocuteur.

Les causes organiques étant éliminées : Ne niez pas, acceptez ce qui est à l’heure d’aujourd’hui ! Faites-vous confiance. Faites-vous aider pour un travail thérapeutique,les thérapies brèves et cognitives sont d'excellents outils pour enfin accéder à l'érotisme.

POST-SCRIPTUM

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
1 vote
(IP:xxx.xx8.36.6) le 3 novembre 2011 a 19H36
 (Visiteur)

Jean philippe je vous remercie pour les différents articles, et vos thémes variés.