Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Comment surmonter un traumatisme ?
Comment surmonter un traumatisme ?
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
8 juillet 2011 | 4 commentaires
Auteur de l'article
Weelearn, 10 articles (Rédacteur)

Weelearn

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
10
nombre de commentaires
0
nombre de votes
3

Comment surmonter un traumatisme ?

Comment surmonter un traumatisme ?

Le célèbre Dr. Boris Cyrulnik explique le principe de résilience.

Face aux traumatismes tout le monde réagit différemment, certains atteignent plus facilement la résilience que d’autres.

Mais qu’est-ce que ce principe de résilience ?

Ce principe désigne, à l'origine, la capacité des matériaux à retrouver leur forme originelle après un choc violent. Boris Cyrulnik a appliqué cette théorie à l'humain.

Celle-ci est donc un processus psychologique qui permet à l’être humain de se remettre d’un choc traumatique. Ce principe consiste à prendre conscience de l’évènement marquant et à le combattre en l’acceptant comme une partie de nous-même.

Pour résumer, la résilience est l’aptitude des personnes à faire face à leurs traumatismes. Elle signifie d’ailleurs « rebondir » en latin et d’après le Dr. Cyrulnik, la résilience c’est « un refus de la résignation à la fatalité du malheur  », soit savoir rebondir après un traumatisme.

Quelles conditions font que nous sommes plus résilients que d’autres ?

Il a été montré que cette capacité à se remettre d’un traumatisme soit une conséquence de notre enfance. En effet, si étant bébé, nous avons reçu beaucoup d’amour et d’attention notre capacité de résilience en sera facilitée. 
Etre entouré nous rend également plus apte à accepter de l’aide pour surmonter le traumatisme.


Comment peut-on se remettre d’un traumatisme ?

"Tout traumatisme est supportable dans la mesure où le sujet peut l'élaborer dans un récit." Cette citation de Boris Cyrulnik signifie que l’homme possède le pouvoir de guérir lui-même ses traumatismes grâce notamment à l’art ou à l'écriture.

Nous avons constaté que les soldats qui avaient tenu un cahier de bord durant la guerre arrivaient davantage à surmonter les évènements traumatisants qu’ils ont vécu que leurs camarades. 

L’art et l’écriture sont donc des moyens qui nous permettent de nous exprimer et de nous libérer plus facilement du traumatisme.   
Ce phénomène fut également constaté auprès des survivants de camps de concentration ou des groupes d'orphelins...  

Pour en savoir davantage sur la capacité de l’homme à surmonter lui-même ses traumatismes, retrouvez la formation de Boris Cyrulink sur Weelearn.fr

Weelearn

SOURCES

  • Rédaction de Weelearn.fr
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Psychologie Traumatisme
Commentaires
2 votes
par dom y loulou (IP:xxx.xx9.61.243) le 11 juillet 2011 a 11H48
dom y loulou (Visiteur)

puisque l’art est le fait de transformer nos souffrances en beauté ... ce qui en fait une médecine de l’âme indispensable aux êtres humains

et non de se prendre pour un autre (dire qu’il faut servir un truc aussi basique, le fait de se prendre pour un autre porte un nom psychiatrique : la schizophrénie)

la capacité des aom à se transposer est un don poétique inoui

mais de vouloir usurper l’identité d’un autre est une vile AGRESSION

voilà, petite parenthèse

2 votes
par Ludo (IP:xxx.xx4.200.96) le 11 juillet 2011 a 11H53
Ludo (Visiteur)

Bonjour Loulou,

Je ne comprend pas votre message ? Pourquoi dites vous usurper l’identité d’un autre ?

Je vous remercie

0 vote
par L.S. (IP:xxx.xx1.241.252) le 11 juillet 2011 a 12H53
L.S. (Visiteur)

Vite le remplacer par un autre ou se faire mal ailleurs... ! Genre une bonne nuit blanche avec Sabrina pour faire oublier un jour noir contre Katrina...

3 votes
par paconform (IP:xxx.xx3.119.51) le 11 juillet 2011 a 15H52
paconform (Visiteur)

Bonjour,

On parle ici de TRAUMATISME. Il me semble qu’il faudrait préciser et distinguer entre la catastrophe qui atteint une fois un individu sain, et l’état de fragilité de l’individu en mauvaise santé psychique permanente qui est atteint tout au long de sa vie par des incidents réels ou imaginaires dont les effets sont les mêmes que ceux d’un TRAUMATISME réel.

Celui qui a été choyé dans son enfance peut en effet se remettre d’un traumatisme. Celui qui a vécu son enfance dans l’insécurité, non seulement ne surmontera pas un traumatisme éventuel mais vivra de toutes façon dans la douleur, traumatisme ou pas.

Moralité : nos actes de parents sont les plus importants de notre vie. Protégeons nos enfants.