Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Surmonter le tabou de l’éjaculation précoce : le premier pas vers une solution
Surmonter le tabou de l'éjaculation précoce : le premier pas vers une solution
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
16 novembre 2010
Auteur de l'article
La rédaction CareVox, 601 articles (Comité de rédaction)

La rédaction CareVox

Comité de rédaction
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
601
nombre de commentaires
0
nombre de votes
3

Surmonter le tabou de l’éjaculation précoce : le premier pas vers une solution

Surmonter le tabou de l'éjaculation précoce : le premier pas vers une solution

La moitié des hommes n’osent pas aborder le problème. L’éjaculation précoce demeure encore un tabou aussi bien pour les hommes qui en souffrent que pour leurs partenaires. Pourtant elle n’est pas une fatalité. La première étape vers la résolution du problème est de surmonter la gêne et d’en parler au sein du couple.

L’éjaculation précoce demeure encore un sujet tabou comme le révèle une récente étude européenne. 50 % des hommes souffrant d’éjaculation précoce n’en parleraient à personne, même pas à leur partenaire !
 
Quant aux partenaires, 70 % avouent n’en avoir jamais parlé à personne, et la majorité des personnes concernées par le problème avoue ne pas s’être renseigné sur le sujet (via une simple recherche sur internet par exemple) !
 
La honte et la gêne sont les principaux obstacles (50 %) qui empêchent les hommes de parler, mais aussi une bonne partie (28%) pense qu’il s’agit d’une pathologie qui n’est pas traitable.
 
Pourtant lorsque le problème perdure au delà des premières expériences sexuelles, il est primordial de consulter un médecin car il existe aujourd’hui de nombreux traitements permettant d’améliorer cette dysfonction sexuelle.
 
D’après Irem Hattat, président de l'European Sexual Health Alliance, qui organise des groupes de soutien pour la santé sexuelle :
 
« L'éjaculation précoce est un problème de santé sexuelle comme un autre qui peut être résolu de façon satisfaisante. Nous encourageons tout homme souffrant d'éjaculation précoce ou son partenaire à consulter, soit un médecin, soit un groupe de soutien local pour la santé sexuelle, capable de fournir des informations fiables et des conseils, un soutien et des solutions appropriées.
La première étape du traitement de l'éjaculation prématurée consiste à en parler et le conseil que nous donnons aux hommes pour tout type de trouble sexuel est d'aborder le sujet, en particulier avec leurs partenaires. Il s'agit souvent de la première étape vers une solution concernant un sujet sensible et délicat et pour améliorer la vie sexuelle des couples et la solidité de leur relation. »
 

La rédaction CareVox
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté