Accueil du site
> Psycho & Sexo > Conseils & Solutions
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Sexualité : Le lâcher-prise
Sexualité : Le lâcher-prise
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
16 août 2011 | 6 commentaires
Auteur de l'article
Jean-Philippe Jason, 42 articles (Sophrologue)

Jean-Philippe Jason

Sophrologue
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
42
nombre de commentaires
6
nombre de votes
4

Sexualité : Le lâcher-prise

Sexualité : Le lâcher-prise

Bon nombre d’individus considèrent que de lâcher prise équivaut à une attitude de nonchalance ! C’est en quelque sorte arriver à accepter ses défauts, ses faiblesses, ses peurs, ses craintes etc… C’est mettre en avant toutes les ressources que chacun d’entre nous possède : l’écoute, le non jugement, la bienveillance, la créativité, la sensualité, etc…

Lâcher prise signifie ‘prendre conscience de… L’obstacle majeur à une sexualité épanouie c’est l’incapacité de l’un ou des deux partenaires de vivre, ressentir ce vécu si subtil de deux êtres dans le moment ‘ ici et maintenant ‘ en s’abandonnant aux plaisirs.

Laissez circuler toute cette énergie vitale qui est permanente en vous. Réapprenez à respirer par le ventre, centre énergétique qui peut être bloqué, refoulé, censuré, créant des nœuds et entravant la libre circulation de l'énergie, au niveau notamment des muscles, du plexus solaire, des organes génitaux et des fonctions respiratoires. Cette libération d’énergie vous permet peu à peu de prendre conscience des tensions musculaires et psychologiques. Avec un peu d’entraînement sophrologique, vous obtenez des résultats positifs qui vous permettent de mieux percevoir et surtout vivre la détente tant psychologique que physique. Il n’y a pas de relaxation standard ni de sensations stéréotypées. Chacun(e) a à vivre ses séances librement dans sa perception et toutes les sensations qui lui sont propres et personnelles.

Sortez de cette non communication, avec cette voix intérieure qui vous ressasse toujours les mêmes reproches, les mêmes constats. Tous ces mécanismes internes conscients et inconscients qui se mettent en route et qui sont alimentés par des faux préjugés. C’est la perte à petit feu de la spontanéité, du jeu, et surtout de l’érotisme. Combien de couples bien ‘établis’ ont des relations hygiéniques le samedi soir avec les mêmes approches, les mêmes caresses (si elles ont lieu !) dans la même position, à la même heure... Soyez dans la fantaisie de surprendre l’autre, en variant les positions, dans des lieux « insolites », à des heures différentes faites preuves d’imagination et de créativité, il n’y a aucune raison pour faire l’amour dans des schémas systématiques. Laissez s’exprimer vos désirs et soyez inventifs ; chacun(e) peut laisser libre cours à son imagination. La routine tue. Il faut s’autoriser à exprimer ses désirs et à les réaliser.

Il n’y a rien de plus naturel que de faire l’amour. Lorsque deux être ont pu et su prendre conscience qu’il faut laisser parler en eux l’enfant qui ne demande qu’à s’exprimer librement sans retenue ni tabou ; sans que le parent et l’adulte intérieur ne vienne entraver les désirs. Alors tout va se passer avec une liberté et une spontanéité naturelle, le couple est décontracté, libre de toutes pensées parasites et de blocage physique et émotionnel et peut ainsi vivre sa sexualité pleinement.

Les troubles ou difficultés sexuelles sont souvent liés à des désordres de la personnalité. Qu’il s’agisse d’éjaculation rapide ou trop contrôlé, par manque ou incapacité provisoire à obtenir une lubrification satisfaisante, ou pire encore de déviations sexuelles. Il s’agit toujours d’un manque de repères et d’une construction défectueuse de la personnalité et/ou d’un déséquilibre intérieur général. Plusieurs facteurs peuvent être responsables de ces désordres : enfant mal aimé, amour parental mal dosé, éducation rigide, exigeante, stricte ou élastique, fausse idée du véritable amour, peur de l’autre, peur de l’abandon, crainte de renouveler une expérience négative !

Jean-Philippe.

POST-SCRIPTUM

SOURCES

  • Extrait de mon ouvrage: Epanouissement, désirs et sexualité.
    Exercices de sophrologie.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Sexualité Amour
Commentaires
0 vote
par dreamgast (IP:xxx.xx4.134.245) le 16 août 2011 a 15H32
dreamgast (Visiteur)

c’est du tantra, non ?

0 vote
par Jean-Philippe Jason (IP:xxx.xx8.36.6) le 16 août 2011 a 16H20
Jean-Philippe Jason, 42 articles (Sophrologue)

Bonjour, Tantra, relaxation, sophrologie,yoga... Peu importe, l’important est de s’autoriser à LÂCHER-PRISE. Bonne soirée à vous. Cordialement. Jean-Philippe.

5 votes
par toscan (IP:xxx.xx2.165.159) le 16 août 2011 a 23H46
toscan (Visiteur)

Bonjour,

Ma copine pèse 180 kg, et moi 60, cela ns cause des problèmes de toute sorte, surtout lors de nos relations sexuelles, peu fréquentes. Mais suite à la lecture de l’article, j’ai compris les biens-faits de lâcher prise, c’est ce que j’ai fais et elle est tombée au sol et elle s’est gravement heurtée les fesses.

bon article

1 vote
(IP:xxx.xx1.128.117) le 17 août 2011 a 01H58
 (Visiteur)

Léger mais costaud :D

1 vote
(IP:xxx.xx7.179.22) le 17 août 2011 a 02H21
 (Visiteur)

Jean Philippe : hyper bien, votre article ! :-)

0 vote
par Jean-Philippe Jason (IP:xxx.xx8.36.6) le 19 août 2011 a 12H36
Jean-Philippe Jason, 42 articles (Sophrologue)

Merci, pour certains de vos témoignages. Cordialement. Jean-Philippe.