Accueil du site
> Psycho & Sexo > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Sexe : Electeurs de droite mous, électeurs de gauche ardents ?
Sexe : Electeurs de droite mous, électeurs de gauche ardents ?
rubrique
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
30 mars 2012 | 11 commentaires
Auteur de l'article
Patrick Rollo, 495 articles (Rédacteur)

Patrick Rollo

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
495
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Sexe : Electeurs de droite mous, électeurs de gauche ardents ?

Sexe : Electeurs de droite mous, électeurs de gauche ardents ?

Le lien entre pratiques sexuelles et opinions politiques a fait l’objet d’une enquête de l’Ifop. Commandée par le magazine de charme Hot Vidéo, elle a été dévoilée ce matin sur les ondes de France Info. La presse, dont Le Parisien, en a largement fait l’écho. Il semblerait, d’après les résultats, que les électeurs de droite et du centre aient une vie sexuelle plus "tranquille" et moins intense que les électeurs de gauche, d’extrême droite, et du reste des Français.

La toute dernière étude de l’Ifop donne un coup de fouet à la campagne présidentielle. L’institut a en effet réalisé une enquête, par le biais d’internet, sur les pratiques sexuelles des Français et leurs orientations politiques. Cette étude, à trois semaines du premier tour des présidentielles, est tout à fait sérieuse. Et contrairement à ce que laisse entendre François Kraus, directeur d'études au département Opinion et Stratégies d'Entreprise de l'Ifop, il ne s’agit pas du premier sondage du genre, un reportage similaire ayant été réalisé il y a une vingtaine d’années (et qui avait d’ailleurs pris en compte les électeurs écologistes, qui sont ici ignorés). Cette année, l’Ifop s’est donc invitée dans la chambre à coucher des électeurs de Nicolas Sarkozy, François Hollande, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon, François Bayrou, des abstentionnistes (mais qui ne sont pas plus abstinents que les autres)…

Les questions, sans détour, ont apporté des résultats étonnants. Principal enseignement, le nombre moyen de rapports sexuels mesuré chez les électeurs de Nicolas Sarkozy (6,7 par mois) et de François Bayrou (5,9) est sensiblement plus faible que celui observé chez les électeurs de gauche (7,6), d’extrême gauche (7,7) et d’extrême droite (8). Et les abstentionnistes n’iraient pas « à la pêche à la ligne », comme le disent souvent les commentateurs politiques, mais auraient tendance à rester dans la chambre à coucher : Ils détiennent le record du nombre de galipettes, avec 9,9 rapports moyens mensuels. Concernant le nombre de partenaires déclarés au cours de leur vie, là encore, les sympathisants de l’UMP et du MoDem sont légèrement en dessous de la moyenne générale, qui est de 8.

Et les sympathisants du Front de Gauche et du Front National seraient sur tous les fronts, en déclarant le plus grand nombre de partenaires (respectivement de 9 et de 10). Ce sont également les électeurs de ces deux partis protestataires qui franchissent les dernières barricades, puisque la pratique de la sodomie y est plus répandue que chez les autres Français (et la lutte est serrée : dans les deux camps, ils sont fans pour presque 60%). Concernant plus spécifiquement les femmes, ce sont les électrices de gauche -rejointes à cette occasion par les électrices de François Bayrou- qui sont les plus adeptes de la fellation, à hauteur de plus de 80%. Ce serait moins du goût des électrices de Nicolas Sarkozy qui se détachent ici du reste des Françaises, ne déclarant cette pratique que pour deux tiers d’entre elles. Concernant les aventures extraconjugales ou échangistes, les électeurs de gauche se montrent, dans leur ensemble, plus enclins à ces « écarts » que le reste des Français, et surtout des abstentionnistes (qui semblent être les plus fidèles).

Pour ce qui est du sentiment d’« insatisfaction sexuelle », il serait particulièrement fort chez les électeurs de Jean-Luc Mélenchon (chez 35% d’entre eux), alors que électeurs de François Hollande sont les moins nombreux à manifester un mécontentement de cet ordre (22%). Les autres Français font ici état d'un sentiment proche de la moyenne (qui est de 26% d’insatisfaction sexuelle). A la lueur des résultats, François Kraus, s’est risqué à une conclusion : « plus les Français partagent des positions politiques progressistes ou radicales, plus ils s'écartent des normes sociales en matière de sexualité ». Mais pour ce qui serait du manque relatif de "vigueur" des sympathisants de droite, l’explication serait entre autre l’âge avancé des électeurs de Nicolas Sarkozy.
 

POST-SCRIPTUM

  • Le sondage a été réalisé via un questionnaire par internet du 24 février au 1er mars auprès d’un échantillon national représentatif de 1 411 personnes âgées de 18 ans et plus.

Inscrivez-vous à la newsletter !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
4 votes
par Vladi (IP:xxx.xx4.186.174) le 30 mars 2012 a 18H42
Vladi (Visiteur)

Normal, les electeurs de droite sont surtout des vieux. On rajoute les vieux cathos, les Pen a jouir, et voila.. Theo Akola disait aussi qu’il n’y a pas de jolie fille a droite, et c’est vrai qu’une fille de droite est moins bandante. Tout s’explique

6 votes
par Claudec (IP:xxx.xx9.185.245) le 30 mars 2012 a 19H01
Claudec (Visiteur)

Pas besoin de l’ifop, DSK nous a renseigné depuis longtemps !

1 vote
par WeezzZ (IP:xxx.xx1.134.185) le 31 mars 2012 a 00H19
WeezzZ (Visiteur)

Mmmm, regardez plutôt du coté des réformes que voulait engager DSK au FMI, notamment sur la remise en cause du dollar comme monnaie de référence. Cela fait froid dans le dos de voir une telle ignorance de l’actualité, même si cela est vrai : les mass médias n’en ont dit mot, et comme vous semblez vous complaire dans le rôle du perroquet, comment vous le reprocher.

Pauvre France de l’ignorance,

Pauvre monde immonde,

Pourquoi tant d’arrogance,

Alors que la démocratie succombe.

Prenez du viagra,

Vous en vaudrez trois,

Prenez du mass média,

Vous serez moins bêta.

Vous pensez Bien ?

Grand bien vous tient.

Vous pensez penser,

Nous pensons vos plaies.

J’ai mal à la France,

J’ai mal à mon pays,

J’ai mal pour ma pence,

Mais faut pas que j’y pense.

Bien à vous...

0 vote
par focalix (IP:xxx.xx2.90.212) le 31 mars 2012 a 03H38
focalix (Visiteur)

DSK, lui, baise à droite et à gauche...

0 vote
par arminius (IP:xxx.xx0.193.210) le 31 mars 2012 a 08H47
arminius (Visiteur)

Quoi,Sarkozy sodomiserait la France depuis des années tout en bandant "mou", un peu contradictoire cette étude !

0 vote
par Dr Maboule (IP:xxx.xx7.209.120) le 31 mars 2012 a 19H51
Dr Maboule (Visiteur)

DSK c’était bien le directeur de la banque mondiale du sperme. Un mec de gauche, s’il vous plaît. Maintenant, avec la Mère Lagarde, c’est le régime de la trique :)

1 vote
par eric (IP:xxx.xx6.2.209) le 31 mars 2012 a 08H20
eric (Visiteur)

Il eut ete courtois et interessant de mettre le lien avec les sources http://www.atlantico.fr/decryptage/...

Ce que l’on constate me semble-t-il, c’est une approche quantitativiste et technique de la sexualite a gauche avec en filigrane une certaine asence de lien entre sexualite et sentiment d’une part, un conformisme socialiste d’autre part. FdG et PS, couchent a droite a gauche si on peut dire (44% d’infidelite au PC... !) essayent un peu toutes les positions et l’echangisme, pour au final, ne pas etre tres satisfait. Les differences quantitatives semblent meme renforcer cette impression. Entre amants et maitresse, qu’un electorat suppose plus jeune finissent par passer a l’acte moins de une fois de plus par moi, que des vieux couples fideles est presque inquietant pour eux.

Surtout, l’electorat PS est en majorite feminin. Ce que l’on sait par ailleurs de la satisfaction sexuelle chez les femmes en France, croise avec un fort taux d’infidelite socialiste laisse pensif. Avec les divorces qu’entrainent quand meme encore un peu l’infidelite, les difficultes des femmes a se recaser etc....

Tous se passe comme si la militante socialiste de base, ayant peur de passer pour anormale ou pas a la hauteur, biaisait ses reponses. En matiere de fesse aussi, les socialistes seraient moins sinceres que les communistes...

Dans l’ensemble tous cela reflete asse bien les differences gauche droite. Engagements reversibles, epanouissment personnel en forme d’impasse, refus de la duree, recherche eperdu de satisfactions immediates, contre inscription dans le temps et dans un engagement. Bref, le renard libre dans le poulailler libre. A droite, recherche d’une relation durable construite ensemble dans le respect de l’alterite.

2 votes
par odillon (IP:xxx.xx8.228.192) le 1er avril 2012 a 13H27
odillon (Visiteur)

Qu’un tel sondage ait été relayé par les "jt" confirme le niveau déplorable de ces pseudo-journalistes et d’une campagne présidentielle inqualifiable.

0 vote
par momo (IP:xxx.xx3.155.249) le 2 avril 2012 a 10H21
momo (Visiteur)

Mais de quoi parle-t-on ? Y’a pas plus coinçé que les français : http://poilagratter.over-blog.net/a...

0 vote
par Zou (IP:xxx.xx0.254.208) le 2 avril 2012 a 12H13
Zou (Visiteur)

Pour commencer, le titre est faux puisque le sondage révèle que les militants d’extrême droite sont plus actifs que les autres.

Quant au niveau de "satisfaction" des militants de gauche, il n’y a qu’à voir le choix de leur candidat pour savoir qu’ils se satisfont de bien peu ! Tout est question d’exigence en fait lol

0 vote
par Dwaabala (IP:xxx.xx1.69.35) le 3 avril 2013 a 21H05
Dwaabala (Visiteur)

Erecteur de droite ou de gauche, quelle importance ?