Accueil du site
> Psycho & Sexo > Conseils & Solutions
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Sexe : Comment éviter la panne de l’érection ?
Sexe : Comment éviter la panne de l'érection ?
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
8 septembre 2011
Auteur de l'article
Jean-Philippe Jason, 42 articles (Sophrologue)

Jean-Philippe Jason

Sophrologue
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
42
nombre de commentaires
6
nombre de votes
4

Sexe : Comment éviter la panne de l’érection ?

Sexe : Comment éviter la panne de l'érection ?

Pour l’homme, la ‘panne’ de l’érection est un véritable cataclysme. Dans notre société, l’homme se doit et s’estime obligé de coller à une image du sexe fort, puissant et viril. Pour surmonter la crise, certains préfèrent se terrer dans un mutisme en ruminant. Ils sont dans l’incapacité de laisser s’exprimer leurs sentiments, leurs émotions et leurs peurs. De plus, une première ‘panne’ peut en provoquer d’autres, par crainte du renouvellement de l’échec initial.

Les causes peuvent être d’ordres organiques, fonctionnels, relationnels ou psychologiques :

• Suite à un accident mécanique (rupture du corps caverneux) • Troubles circulatoires (pression sanguine trop basse),

• Maladies dégénératives,

• Infections sexuellement transmissibles,

• Dérèglements hormonaux (glandes endocrines),

• Suite à un traitement médical,

• Prise de stupéfiants,

• Abus d’alcool,

• Anxiété,

• Angoisse,

• Stress affectif, social, familial, professionnel,

• Angoisses phobiques,

• Dévalorisation,

• Troubles de relation conjugale,

• Peur de la grossesse,

• Ou bien manque de désir, l’amour ayant été mis aux oubliettes,

• Peur de l’autre,

• Education familiale, religieuse,

• Méconnaissance de soi et de la sexualité,

• Etat de stress post traumatique. Plus on donne de l’importance à une peur plus celle-ci se renforce ! L’anxiété générée par les échecs précédents auto alimente les pannes sexuelles de l’homme.

Exercice : ‘Contrôler’ son érection.

Installez vous confortablement, prenez votre temps. Callez votre dos sur le dossier de votre chaise, vos pieds en contact avec le sol. Mes yeux se ferment, je dirige mon attention sur ma respiration…………….. Mes inspires et mes expires sont fluides…………… Je vis, je ressens la présence de mon corps, de mon souffle…………. Je laisse ma détente s’installer sur mon visage…………… Dans mes épaules, de la nuque aux lombes………. Je vis sensoriellement toute cette énergie qui se véhicule le long de ma colonne vertébrale……… Energie qui se propage dans tout mon être………………. Je me laisse ‘descendre’ un peu plus profondément en moi à chaque inspire et expire…………….. Ma détente s’installe chaque fois que je vide les poumons…………….. Si toutefois des idées, des pensées, des images s’invitent sans y avoir été conviées, je ne les chasse pas, je ne les nie pas… Consciemment, je place mes mains sur mon hara (lieu situé entre le nombril et le pubis)…………….. Je dirige mon attention, ma concentration sur mes inspires et mes expires…………….. Je prends conscience du mouvement agréable de ma respiration…………… Respiration qui m’apporte et me procure détente, calme, confiance, sérénité…………… Je vis mon corps ‘ici et maintenant' .......Il n’y a rien qui vient entraver ce vécu positif qui m’éveille et me permets de m’abandonner à ma séance……………. Je vais m’imaginer vivre, ressentir avec tous mes sens en éveil : faire l’amour………………. Je visualise ma partenaire, le lieu, les odeurs, l’ambiance sensuelle qui règne, l’atmosphère positive de cette visualisation…………….. Je ressens ce moment positif……………… Mon corps, celui de ma partenaire se caresser sensuellement……………. Dans une harmonie parfaite et dans un respect mutuel…………… Je dirige mon attention sur mon érection. Erection qui est comme je la souhaite…………… Je me sens en harmonie, en sécurité, confiant, serein dans ma visualisation ………………… Je reste à l’écoute de mes désirs, de mes souhaits, sans censure. Je me respecte et respecte l’AUTRE dans nos préliminaires amoureux ……………… Je m’imagine être caressé…………… Je sens, je vis, j’échange des contacts affectifs, amoureux, sensuels………….. Je vis, je ressens cette érection qui est totale…………… Je visualise la pénétration vaginale…………… Je savoure ce moment d’intimité, d’échange, de contact……………. J’apprécie de donner, de recevoir du plaisir…………… Je prends conscience de la longueur, de la forme, de la raideur de mon sexe…………….. A chaque va et vient, je me sens de plus en plus serein et confiant……………….. J’apprécie ce vécu ‘ici et maintenant’ dans ma conscience mon état de relâchement, de détente, de contact avec mes expires et inspires…………….. Erection que je peux 'contrôler'…………….. Je savoure ce moment privilégié, ou je 'contrôle' mon érection et mon éjaculation…………. Je prends mon temps pour visualiser tous les détails de mon érection, de mon plaisir, du lâcher prise, du contact physique avec l’autre……….. Je savoure ce moment intime et personnel, je réalise que je peux ‘contrôler’ volontairement mon érection et mon plaisir……………. Je vis, je ressens ce moment privilégié de détente, de bien-être, de confiance qui est en moi…………………. Energie qui se véhicule dans tout mon être………. Lorsque je le souhaite, j’offre mon éjaculation à ma partenaire…………… Je réalise que je peux offrir et surtout recevoir du plaisir…………… Je reste en contact avec ce ressenti positif, ce vécu émotionnel, sensoriel……………….. J’offre des caresses, des baisers, des effleurements de peau à peau……………. Je sais que je suis à même de 'contrôler' volontairement mon érection et mon éjacula comme je le souhaite………………… Je dirige mon attention sur mes expires et inspires………………. Respiration abdominale qui me procure détente et bien-être……………. Je reste en contact avec cet état de relâchement musculaire……………. Je prends conscience que j’ai la faculté de gérer mon érection et mon éjacula comme je le désire……………. Je bouge mes orteils…………. Mes mains, je me masse le visage, je remue ma langue… Je laisse venir des bâillements, je m’étire…………. J’ouvre les yeux seulement lorsque je me sens bien ‘réveillé’. Je souris, j’apprécie le vécu de ma séance.

Jean-Philippe.

POST-SCRIPTUM

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté