Accueil du site
> Psycho & Sexo > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Sarkozy : Après le stress, la déprime ?
Sarkozy : Après le stress, la déprime ?
rubrique
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
25 janvier 2012 | 6 commentaires
Auteur de l'article
Patrick Rollo, 495 articles (Rédacteur)

Patrick Rollo

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
495
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Sarkozy : Après le stress, la déprime ?

Sarkozy : Après le stress, la déprime ?

Il n’est pas tous les jours facile de s’appeler Nicolas Sarkozy. Confronté au stress dès sa prise de fonction, le Président de la République céderait désormais à la déprime aux dires de plusieurs observateurs.

Le 27 juillet 2009, Nicolas Sarkozy sortait de l’hôpital militaire du Val-de-Grace. Victime d’un malaise après 45 minutes de footing, le Président de la République y avait bénéficié d’un check-up complet. Verdict officiel des médecins : le Président a été victime d’un malaise lipothymique, soit un gros coup de fatigue provoqué par les effets conjugués de l’effort et de la chaleur. Même si la lipothymie peut se traduire par des sensations de vertige, les examens auxquels s’est soumis Nicolas Sarkozy n’avaient pas montré d’anomalies. C’est le niveau de stress du Président qui serait élevé, même s’il serait sans gravité. Et cette image d’homme stressé a constamment collé à la peau du Président depuis son élection à l’Elysée, au point d’être comparé en Allemagne à l’acteur Louis de Funès.

Une pharmacienne qui tient un blog avait déjà murmuré en 2007 que Sarkozy serait sous anti-stress, « stimulé au D-Stress ». L’an dernier, lepetitjournal.com écrivait que « si le mâle alpha est stressé, Sarkozy doit être le plus stressé des Français. Avec la conjoncture actuelle, le chef de l’Etat ne doit pas manquer pas de facteurs de stress. Guetté par le malaise vagal, le président devrait faire davantage de sport, comme par exemple de bonnes promenades en vélo ». Mais comme le précise le média, être sain de corps et d’esprit est loin d’être aisé lorsqu’on acquiert un poste à responsabilité. Et conjuguée à la crise économique, la campagne présidentielle qui s’ouvre cette année sera, en terme de stress, loin d’améliorer les choses.

Pour Marianne2.fr, qui évoque cette semaine non seulement le stress mais également une « déprime » de Sarkozy, les nerfs du Président sont à rude épreuve après la perte du triple A et divers événements. Sarkozy serait « boudeur, agacé, horripilé » et a en outre fait des confidences « faussement officieuses » sur son éventuel retrait de la vie politique, ce qui « a aggravé le blues ambiant » à l’Elysée. Et pour Marianne, « il y a en effet de quoi déprimer » en ce moment au vu des mauvais chiffres de l’économie. Selon L'Express, Sarkozy est en outre « entré dans une spirale dépressive ». Parvenant au bout du quinquennat, le chef d’Etat a lâché : « De toute façon, je suis au bout. Dans tous les cas, pour la première fois de ma vie, je suis confronté à la fin de ma carrière. L’aiguille, il faut savoir la retirer progressivement ». Il est vrai que le site e-sante.fr avait écrit que la leçon à retenir du malaise du Président était qu’« il faut savoir lever le pied ».
 

Inscrivez-vous à la newsletter !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
(IP:xxx.xx7.209.120) le 26 janvier 2012 a 18H53
 (Visiteur)

On va pas l’plaindre, c’est lui qui s’est mis dans cette galère, et nous par la même occasion. Qu’il tourne la page, et nous aussi en mettant au pouvoir Marine. Il faut du sang neuf !

0 vote
(IP:xxx.xx7.121.55) le 26 janvier 2012 a 23H17
 (Visiteur)

Il prépare ses mensonges pour dimanche

1 vote
par Abysse (IP:xxx.xx0.76.135) le 27 janvier 2012 a 09H26
Abysse (Visiteur)

Pour sur, vendre son ame et son pays a une elite malveillante, quand on retrouve ses esprits l’espace d’un instant, ca doit filer un coup au moral ; se dire d’etre descendu si bas, de tuer directement ou indirectement des milliers de gens, d’avoir vendu son ame au diable. Tout ca pour un confort materiel et un soupcon de pouvoir ephemere... .

0 vote
par christoff (IP:xxx.xx4.165.76) le 27 janvier 2012 a 09H42
christoff (Visiteur)

il s’est mis lui même dans une impasse...

Qu’il demande à ses "amis" psy ou pharmaciens ou coach de lui trouver une solution, encore faudrait il qu’il écoute les conseils !!

Malheureusement le mur est proche et faire mine de s’intéresser d’un seul coup aux problèmes des français à quelques mois des elections tourne au ridicule et a un aveu de manque de réalisme et de sérieux !!

Les électeurs trancheront et demanderont surement des comptes ensuite et ce sera autre chose que des petits emplois de mairie ensuite comme dans le cas de Chirac qui n’a jamais jeté l’argent par les fenêtres à ce point la ou pris sur les comptes de l’état pour arroser des amis et des patrons multimillionnaires !!

0 vote
par tousensemble (IP:xxx.xx1.144.6) le 29 janvier 2012 a 17H51
tousensemble (Visiteur)

oui LES MAGOUILLES...80 AFFAIRES DOUTEUSES C ’EST LOURD A PORTER

ce type superexcité est sous anti-dépresseurs depuis longtemps

- et de président encore moins

IL FAUT QUE LES 2 CANDIDATS AU 2ème TOUR SOIENT VUS PAR UNE COMMISSION DE PSYCHIATRES.......

on peut plus se permettre cette erreur de 2007 500 MILLIARDS GACHES....1000 INDUSTRIES SACRIFIEES...DES AFFAIRES BETTENCOURT ET MEDIATOR .CE N EST PAS 2 ASSEMBLEES ET UN GOUVERNEMENT QUE NOUS AVONS...MAiS UN CONGRES DE LOBBYSTES... TRES BIEN REMUNERES

0 vote
par tousensemble (IP:xxx.xx1.144.6) le 29 janvier 2012 a 17H53
tousensemble (Visiteur)

RAJOUT :PAS LA STATURE D UN MINISTRE ET D UN PRESIDENT...ENCORE MOINS