Accueil du site
> Psycho & Sexo > Vérité sur...
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Retardataire chronique : une vraie pathologie ?
Retardataire chronique : une vraie pathologie ?
rubrique
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
5 septembre 2013
Auteur de l'article
AntoineM, 42 articles (Rédacteur)

AntoineM

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
42
nombre de commentaires
0
nombre de votes
5

Retardataire chronique : une vraie pathologie ?

Retardataire chronique : une vraie pathologie ?

Vous arrivez toujours en retard et vos amis trouvent vos excuses bidon ? La prochaine fois essayez “retardataire chronique” : une vraie maladie diagnostiquée par l’hôpital Ninewells de Dundee, le trouble médical fait débat dans le milieu de la santé.

Jim Dunbar, Ecossais de 57, a été en retard toute sa vie inventant des excuses ou autres justifications expliquant son retard. Ce n’est que l’année dernière qu’il a reçu le diagnostique de retardataire chronique. Il a été admis que cette condition médicale avait la même origine que le TDAH (Trouble de déficit de l’attention avec hyperactivité), la plupart des personnes atteintes de TDAH feraient également parti des retardataires chroniques.
 
Si vous invitez Jim au restaurant, attendez vous à ce qu’il arrive trois heures en retard. Jim avoue que ses retards répétitifs on un impact sur sa vie sociale et professionnelle. Cela pouvait même être parfois pesant voire déprimant. De plus, sa famille ne croit pas en son trouble médical “ils pensent que j’invente des excuses,” précise-t-il dans une interview du DailyMail.
 
Récemment, Jim a essayé d’arriver à l’heure à une séance de cinéma et s’est réveillé à 8h30 pour un film qui commençait à 19 heures. Même avec 11 heures pour se préparer il est arrivé avec 20 minutes de retard.
 

Un trouble médical qui fait débat

Les experts sont partagés sur la question, est-ce un trouble médical comme l’hôpital Ninewells de Dundee la diagnostiqué ou juste un symptôme d’un état médical autre ?
 
“Je ne suis pas sur que l’on peut appeler cela une condition médicale” dit le docteur Sheri Jacobson, psychothérapeute et directeur de la Harley Therapy Clinic à Londres. Certains psychologistes pensent en effet que le retard chronique pourrait être un des symptômes suggérant un trouble de l’humeur comme la dépression. De plus, arriver en retard est le plus souvent une mauvaise habitude qu’une pathologie, fini les excuses bidons sans ordonnance.
Antoine
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté