Accueil du site
> Psycho & Sexo > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Qu’est-ce que le développement personnel ?
Qu'est-ce que le développement personnel ?
rubrique
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
10 septembre 2012 | 6 commentaires
Auteur de l'article
Romain Boileau, 2 articles (Rédacteur)

Romain Boileau

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
2
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Qu’est-ce que le développement personnel ?

Qu'est-ce que le développement personnel ?

Le développement personnel est un terme flou qui ne possède pas vraiment de définition propre. Et oui, le développement personnel ça veut tout et rien dire à la fois. Pratiquant le développement personnel depuis quelques années, je vais essayer de proposer une définition de cette discipline. Cette définition sera basée sur mes observations après deux années d’activité dans ce milieu.

Avant tout, j’aimerais mettre un terme à cette croyance populaire sur le fait que le développement personnel est une secte ! Il n’y a pas de gourou central ni aucune obligation de verser de l’argent. Comme son nom l’indique, c’est le développement de soi-même. En fait, je dirais même que c’est le développement de sa capacité à être proactif sur sa vie. Je m’explique. Beaucoup de personnes ont tendance à subir leur vie et la remettent aux événements extérieurs. Ils développent des croyances telles que :

- Je ne suis pas doué pour ceci

- C’est dans ma nature d’être cela

- Je ne suis pas fait pour ceci

- Je ne réussis pas à cause de ça

Bref, ces personnes acceptent leur condition et se résignent de ce que leur vie leur a donné. Le développement personnel, lui, a pour but d’acquérir une certaine maîtrise de soi. Les gens qui pratiquent le développement personnel ne sont pas influencés par leur environnement, mais l’influent eux-mêmes.

Au final, on peut dire que le développement personnel tend vers l’acquisition d’une indépendance. Il nous pousse à réfléchir seuls et à sortir des sentiers tracés par notre société. Le développement personnel est constitué de plusieurs sous disciplines. En voici une liste non exhaustive :

- PNL /Hypnose

- Séduction

- Entrepreneuriat

- Communication

- Lifestyle

- Confiance en-soi

- Productivité

- Sport / Santé / Nutrition

- Méditation / Sophrologie / Bien-être

Vous remarquez que chacun de ces domaines permet de mieux se contrôler soi-même ainsi que son environnement. Attention, même si le développement personnel n’est pas une secte, ce n’est pas pour autant que ce n’est pas un business. Et de nombreux coaches et experts autoproclamés essayeront de vous vendre leurs services ou méthodes pour progresser. C’est comme tout, il faut savoir écarter le bon du moins bon. Il y a énormément de ressources disponibles qu’elles soient gratuites ou non. Personnellement j’ai déjà payé pour me faire aider. Cela m’a été fort utile, mais j’ai bien pris mon temps pour choisir mon investissement.

Romain

Les ressources du changement

http://les-ressources-du-changement.fr/
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
4 votes
par johntherevelator (IP:xxx.xx5.218.168) le 10 septembre 2012 a 13H13
johntherevelator (Visiteur)

L’ëtre humain est un être confus, incapable de répondre à la simple question :Qui suis je ? Ce n’est pas pour rien que l’humanité est dans la confusion la plus total. Et vous vous voudriez "développer" ça ? Avant de développer quoi que ce soit ? Si on commençait par la connaissance de soi ?

0 vote
par Gianni (IP:xxx.xx4.170.13) le 15 septembre 2012 a 02H15
Gianni (Visiteur)

Et vous ne vous dites pas que le développement personnel peut être -sans prétention aucune- une piste qui peut mener à la connaissance de soi ? Qu’est-ce qui vous permet de prétendre qu’il faille passer par la Connaissance de soi au préalable ? Le Développement Personnel ouvre et élève la Conscience. En ce sens, il permet bel et bien la Connaissance de Soi....

3 votes
par Didier (IP:xxx.xx7.150.197) le 10 septembre 2012 a 16H38
Didier (Visiteur)

— début de citation — Il n’y a pas de gourou central ni aucune obligation de verser de l’argent. Comme son nom l’indique, c’est le développement de soi-même.
- fin de citation —

Désolé de vous contredire mais quand on me parle du "développement personnel" je pense en premier à une secte , la Scientologie.

Donc méfiance quand même !

Puis attention quand on vous conseille de vous déconnecter de votre entourage ! L’objectif est de vous déconnecter du monde réel pour vous priver des repères "saines".

Et puis encore plus de méfiance de la privation de sommeil, c’est l’arme ultime pour reprogrammer les gens !!!

Je trouve regrettable qu’il y à des gens qui ont recours ou "besoin" au développement personnel (dans le bon sens du terme - donc non sectaire) car c’est un signe que la société, parents et école, ont échoué dans l’éducation.

C’est vrai, les enfants sont depuis leur plus jeune age mis en compétition, et pour les retardataires il ni a souvent pas de temps, classes surchargées, etc. ...

On vois bien le résultat des dégâts car 10% des élèves en France qui quittent l’école aujourd’hui ne savent pas écrire et lire.

0 vote
par Gianni (IP:xxx.xx4.170.13) le 15 septembre 2012 a 02H36
Gianni (Visiteur)

Didier, pardonnez-moi mais je trouve que vous passez complètement à côté du problème. Je suis assez stupéfait que la première chose qui vous vienne à l’esprit quand on vous parle de développement personnel, c’est secte ou scientologie (et je m’adresse aux autres personnes qui ont commenté également). Bien sûr qu’il y a des dérives, je ne dis pas le contraire. Mais quid de tous les gens qui décident de s’intéresser à un moment donné au développement personnel de par une pratique comme le Yoga, la méditation ou autre en apprenant de manière autodidacte et en pratiquant seuls chez eux. Vous êtes surpris ? Ne le soyez pas ! Je fais partie de ces gens. Et nous sommes nombreux. J’ai d’abord pris des cours. Maintenant que je maîtrise, je n’ai plus besoin d’un prof. Et pour autant, je bénéficie des bienfaits de ma pratique, et de tous les changements positifs dans mon quotidien, dans mon approche de la vie, des rapports humains. Je travaille ma conscience, ma résistance au stress, la gestion de mes émotions, et tout cela ne fait qu’élever la condition du petit être que je suis afin de me rendre chaque jour meilleur, pour les autres, et pour moi-même. Je n’appartiens à aucune secte, ni ne fais partie à aucun mouvement religieux ou idéologique que ce soit. Il ne faut pas faire d’amalgames, comme il ne faut pas faire de malheureuses associations clichés. Déconnexion du monde ? Privation de repères ? de sommeil ? Reprogrammation des gens ? Vous évoquez là, Monsieur, ce qu’on appelle communément le lavage de cerveau, pratique propres aux sectes. Hop hop hop hop hop, un pas en arrière serait une sage décision. Ne confondons pas tout, ne mélangeons pas tout, et ne faisons surtout pas d’amalgames. Quant au dernier paragraphe, je trouve qu’il est hors sujet. L’éducation des parents et leurs échecs sur l’éducation des enfants n’a absolument rien à voir. Le développement personnel est un choix personnel né d’un besoin d’évolution, d’un besoin de grandir, de tirer tout le meilleur de soi même pour soi même et pour les autres. Il naît d’un besoin d’élever sa Conscience, et de changer son rapport au Monde afin de changer soi-même, et ce, pour un état de mieux-être. Voilà ce qu’est le Développement Personnel. Il n’est en rien une réponse à quelque échec que ce soit. Il est gratuit et à la portée de tout le monde. Il suffit d’aller à la Fnac et d’acquérir un bouquin, ou d’aller sur un bon site internet bien conçu et d’aller chercher le Savoir là où il est. Et en ce sens, et uniquement si on l’appréhende de cette manière, et c’est ainsi qu’il devrait être appréhendé, alors le Développement Personnel est quelque chose de profondément Sain...

0 vote
par citizenzen (IP:xxx.xx6.224.244) le 10 septembre 2012 a 18H18
citizenzen (Visiteur)

Le développement personnel commence par une étape clé : être responsable et maître de ses actes et de ses pensées. Ce qui implique de ne consommer ni alcool ni aucune autre drogue qui nous perdre le contrôle de notre corps et de notre pensée. Il est illusoire de croire à tout développement personnel si cette première règle n’est pas respectée.

0 vote
par surya (IP:xxx.xx2.111.58) le 11 septembre 2012 a 11H45
surya (Visiteur)

Je ne pense pas que vous puissiez dire que LE développement personnel n’est pas une secte. Je crois personnellement qu’il peut y avoir des sectes, ou des mouvements sectaires, dans tous les milieux, toutes les disciplines. Dans le monde politique, le monde religieux, chez les écolos, dans le monde de l’entreprise, chez les profs (j’en n’ai pas entendu parler mais pourquoi pas), le milieu du New Age, le milieu du développement personnel etc... Alors des sectes, ou des mouvements sectaires, il y en a peut être aussi dans votre discipline.

De plus, définir la secte en fonction de l’existence d’un gourou ou du fait de devoir verser de l’argent est très réducteur. C’est beaucoup moins simple que cela j’en ai peur. Vous oubliez, par exemple, le fait de devoir adhérer à la pensée unique du groupe auquel vous appartenez, l’impossibilité par conséquent d’émettre une opinion différente sans être montré du doigt, stigmatisé, culpabilisé, rééduqué, ou simplement remis à sa place bien gentiment... On peut parler aussi de l’autosuggestion (on se convainc soi même que tel traitement ou pratique vous est bénéfique alors que cela n’a aucun effet)... Et puis soudain, comme par hasard, on n’ose plus dire "non" à telle réunion ou activité à laquelle il serait bon que l’on assiste, alors que justement, ce jour là, on aurait bien aimé, je sais pas, aller au ciné, ou alors la famille devait venir déjeuner... Des exemples, il y en a tant d’autres...

A partir du moment où il y a manipulation mentale, gourou ou pas, argent ou pas, il faut commencer à s’inquiéter.

Je regrette un peu que votre article ne soit pas plus développé, notamment lorsque vous parlez des sous disciplines.