Accueil du site
> Psycho & Sexo > Polémiques & Débats
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Priapisme et Impuissance post-chirurgicale
Priapisme et Impuissance post-chirurgicale
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
11 mars 2011
Auteur de l'article
Docteur David Vincent, 74 articles (Médecin généraliste)

Docteur David Vincent

Médecin généraliste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
74
nombre de commentaires
29
nombre de votes
25

Priapisme et Impuissance post-chirurgicale

Priapisme et Impuissance post-chirurgicale
Un malheureux patient s'est réveillé il y a quelques mois avec une crise de priapisme (Le priapisme (du grec πριαπισμός, érection) est une situation pénible et potentiellement dangereuse dans laquelle le pénis après l'érection ne retrouve pas sa flaccidité normale au bout de quatre heures, même en l'absence de toute stimulation physique ou psychologique.
Le priapisme est une urgence médicale et a besoin d'être traité par un médecin qualifié.) wikipédia
 
Il est donc allé aux urgences, on l'a opéré de ce qui coinçait et suite à cela il ne pouvait plus avoir d'érection. "Heureusement" le chirurgien l'a mis sous valium, ce qui l'a à moitié endormi... et son érection totalement pour le coup.
J'avais sauté en l'air à ce moment comme à mon accoutumé et le patient l'avait arrêté, mais tout ne repartait pas. Alors le chirurgien lui a donné une injection à pratiquer au bon endroit au moment où il en ressent le besoin de façon à ce que la chose puisse s'ériger normalement.

Las ! Rien de rien, même avec l'injection de course.
Nous en avons parlé avec son épouse, venue seule, très sérieusement :
" Mais enfin, il ne dit rien à son médecin ?
- Non docteur, il ne lui raconte pas grand chose.
- Je pensais que, entre homme ça pipelettait ?
- Non, il y a des sujets dont il ne parle pas, même avec moi"

Il y a d'énormes tabous concernant cette chose si naturelle qu'est l'amour entre deux êtres. En tout cas chez moi ça cause et parfois j'entends plus que je ne m'y attendais ; mais à qui les patients vont en parler s'ils ne peuvent même pas se confier au médecin ?


 
Docteur Vincent
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté