Accueil du site
> Dossiers > Les troubles sexuels
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Pannes sexuelles : osez en parler
Pannes sexuelles : osez en parler
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
5 août 2011
Auteur de l'article
Jean-Philippe Jason, 42 articles (Sophrologue)

Jean-Philippe Jason

Sophrologue
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
42
nombre de commentaires
6
nombre de votes
4

Pannes sexuelles : osez en parler

Pannes sexuelles : osez en parler

Tout homme, un jour ou l’autre, fait l’expérience d’une ‘panne’ sexuelle. Le désir est bien présent et pourtant l’érection est semi rigide voir inexistante ! La femme peut également être dans l’impossibilité de ressentir, de s’abandonner et d’avoir une lubrification minimale à la pénétration.

Stress, déprime, diabète, hypertension, stress post traumatique : de nombreuses maladies, dysfonctionnements physiques ou mentaux peuvent entraîner une diminution du désir sexuel. Parlez-en à votre médecin car des solutions existent ! Afin d'identifier et d’éliminer les causes médicales.

Dés que votre organisme souffre, votre sexualité ainsi que votre vie amoureuse, affective, sociale, professionnelle en pâtit. Outre des causes organiques, le manque de désir peut avoir des origines psychologiques : Remise en cause de sa virilité, Peur de parler de son inimité, Angoisse d’être jugé, Culpabilités, Doutes, Mauvais amants, Culte de la performance, Machisme, …

Baisse de désir, de la fréquence et de la qualité de la relation, le stress peut réellement vous faire tomber dans une spirale de l’échec, de doute, de remise en question sur vos choix ! Le stress peut véritablement miner votre vie sexuelle et érotique.

Dans la majorité des cas, ces problèmes sont d’origines psychogènes et d’origines psychologiques, ce qui provoque des troubles non visuels à l’examen clinique : insomnie, migraine, fatigue… Ou bien psychosomatiques ou mixtes provoquant une lésion organique visible à l’examen clinique ; tels qu’ulcère, constipation, allergie, eczéma, psoriasis, etc… Manque de lubrification…

Si certaines femmes poussent la porte d’un professionnel pour en parler et pour venir à bout de cette difficulté, d’autres semblent se résigner à passer leurs problèmes sous silence et n’osent pas l’aborder, sujet encore tabou !

Ces ‘pannes’ peuvent et doivent être prises en charge, à condition d’oser en parler. Ces troubles, qu’ils soient occasionnels ou réguliers, ont un impact important sur la qualité de votre vie affective, amoureuse, sur l’humeur, sur le désir sexuel et sur l’équilibre en général.

Ces difficultés modifient considérablement la confiance en soi, l’harmonie au sein du couple, la relation à l’autre, la relation à soi… Des répercutions qui dépassent très largement la sphère sexuelle, perturbant en profondeur l’état général relationnel, socio professionnel. Le moment sexuel est redouté, repoussé au lendemain… Peur de l’échec. Remise en cause de sa virilité, peur d’évoquer son intimité et cela ancre de vives souffrances et angoisses.

La communication n’est pas facilement libérée, l’harmonie de votre couple en pâtit, l’altération de la qualité de vie devient insupportable voir insurmontable. Entre frustrations et renoncements, les non-dits ont la vie dure. Osez aborder vos craintes, vos doutes et vos peurs à un professionnel du mieux-être.

Je vous invite à laisser vos commentaires ici ou bien retrouvez moi sur mon blog.

POST-SCRIPTUM

  •  

SOURCES

  • Mon ouvrage: Epanouissement, désirs et sexualité
    Exercices de sophrologie.
    Sorti en Août 2009, toujours disponible.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté