Accueil du site
> Psycho & Sexo > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Nous sommes accrocs à Internet… même pendant nos vacances
Nous sommes accrocs à Internet… même pendant nos vacances
rubrique
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
19 juillet 2012
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Nous sommes accrocs à Internet… même pendant nos vacances

Nous sommes accrocs à Internet… même pendant nos vacances

Prendre des vacances, oui, mais pas sans Internet : 95% des Européens n’imaginent pas se retrouver sur un lieu de vacances sans connexion à l’aide d’un téléphone portable ou d’un ordinateur. Et 86% d’entre eux attendent qu’un hôtel leur propose un accès WiFi gratuit. Tels sont les éléments qui ressortent d’une étude réalisée par l’entreprise Brocade.

Il y a 25 ans, une étude avait été réalisée par un hebdomadaire français sur l’addiction à la petite lucarne : Une famille s’était portée volontaire pour « survivre un mois sans la télévision, pendant les vacances » : C’était dur, mais elle y était arrivée. Une génération plus tard, il semble bien qu’une drogue en a remplacé une autre : Internet. Et le produit se montre tout aussi coriace. Nous sommes devenus des connected people et la plupart d’entre nous sommes incapables de faire l’impasse sur Internet une fois le temps des congés venus. Brocade, une société américaine leader dans les solutions de réseaux de communication, a réalisé une étude sur 500 vacanciers européens afin de mesurer de mesurer l’impact du Web sur le vieux continent tout au long de l’année.
 
Résultat : 86% des sondés tiennent à l’accès gratuit au WiFi dans un hôtel, et 37% d’entre eux reconnaissent que la connexion internet est un élément important pour le choix de leur destination. Pourquoi ne déconnectons nous pas pendant nos congés ? Les réponses des personnes s’étant prêtées à l’étude font état, surtout, d’une « volonté de garder le contact sur les réseaux sociaux avec son entourage » et -là ça devient assez étonnant- de « jouer en ligne pour tuer le temps ou de consulter ses mails professionnels ». Outre le fait de continuer à travailler, beaucoup d’entre nous souffrent donc d’ennui pendant les vacances, alors que les congés permettent justement de déconnecter (dans les autres sens du terme), de s’adonner à de nouvelles occupations, de se changer les idées et de prendre une bouffée d’air pur dans un nouvel environnement.

D'après l’étude, nous serions seulement 7% à faire ce véritable break en résistant à l’appel des écrans en gardant les câbles d’ordinateurs et de téléphones débranchés pendant les vacances. Philippe Tiennot, Manager pour la zone France chez Brocade en tire son enseignement : « Ces observations confirment que la révolution des smartphones/tablettes est en cours et que les problèmes de prise en charge des volumes de données mobiles vont continuer à peser sur les acteurs du marché des services de communication. Autrefois, nous partions davantage en vacances pour faire le vide. Aujourd’hui, nous ne nous déconnectons plus du travail, même lorsque nous sommes à la plage ».

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté