Accueil du site
> Psycho & Sexo > Etudes Scientifiques
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Musique et cerveau : « Musicophilia »
Musique et cerveau : « Musicophilia »
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
23 mars 2010
Auteur de l'article
Loreline Robbe, 61 articles (Rédacteur)

Loreline Robbe

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
61
nombre de commentaires
0
nombre de votes
40

Musique et cerveau : « Musicophilia »

Musique et cerveau : « Musicophilia »

Oliver Sacks est un neurologue passionné de musique et un grand clinicien. Né en 1933 à Londres et enseignant à l’Albert Einstein College of Medecine et à l’Université de New York, il a publié il y a plus de vingt ans "L’homme qui prenait sa femme pour un chapeau". Dans ce livre, Sacks décrit des cas cliniques assez extraordinaires, comme des jumeaux autistes qui ne comptent qu’avec des nombres premiers, une dame incapable de situer son corps ou un patient dont la mémoire s’est arrêtée à la fin de la seconde guerre mondiale. Ce livre a été adapté au théâtre par Peter Brook. Oliver Sacks a également longtemps travaillé sur la maladie du sommeil et j’ai eu la chance de pouvoir assister à l’une de ses conférences sur ce thème à Montréal (petit clin d’oeil à la journée du sommeil qui a eu lieu tout récemment).

  

Mais ce qui nous préoccupe ici c'est son livre "Musicophilia" paru en 2009 aux éditions du Seuil (ici), qui met en perspective l’influence que joue la musique sur le cerveau (ici), avec l’observation de cas cliniques à l’appui. On y retrouve une sourde atteinte d'hallucinations musicales, des handicapés mentaux mélomanes ou encore une patiente atteinte de la maladie d'Alzheimer, qui ne retrouve ses souvenirs que grâce à la musique. Celui-ci a eu un énorme succès, avec plus de 20000 exemplaires vendus, il s'est retrouvé en tête des ventes "Essais et documents". Pour son éditeur, Jean-Luc Giribone, Oliver Sacks a inventé un nouveau genre : "la nouvelle neurologique" On peut dès lors s'étonner qu'un livre d'apparence assez technique ait autant plu. Est-ce le mystère qui entoure encore la connaissance sur le cerveau ? L'aspect sûrement plus abordable de celui-ci grâce à la musique ? Quoi qu'il en soit la relation entre le cerveau et la musique fascine.

Une étude germano-autrichienne récente a d’ailleurs constaté que les musiciens d'un même groupe ou orchestre sont non seulement sur la même page musicale mais que leurs cerveaux sont sur la même longueur d'onde (ici). Des chercheurs de l'Institut Max Planck de Berlin et de l'Université de Salzbourg, en Autriche, ont en effet mis en évidence que les électro-encéphalogrammes (EEG) des cerveaux de guitaristes notamment étaient presque identiques, lorsqu'ils jouaient ensemble.

Loreline Robbe Sciences et ...

SOURCES

  • Articles ici et . Perception, cerveau et musique ici, la musique du cerveau ici, la musique dans le cerveau ici, le cerveau musical ici, jouer de la musique aide votre cerveau ici, musique et biologie ici, et de la musique au cerveau .
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Psycho & Sexo