Accueil du site
> Psycho & Sexo > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Mon homme n’a pas eu d’orgasme. Pourquoi ?
Mon homme n'a pas eu d'orgasme. Pourquoi ?
rubrique
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
26 février 2014
Auteur de l'article
Sandrine, 3 articles (Rédacteur)

Sandrine

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
3
nombre de commentaires
3
nombre de votes
14

Mon homme n’a pas eu d’orgasme. Pourquoi ?

Mon homme n'a pas eu d'orgasme. Pourquoi ?

Pour la première fois, votre homme n’a pas été jusqu’au bout, il n’a pas atteint l’orgasme. Vent de panique dans votre tête et mille questions qui se posent : est-ce qu’il ne m’aime plus ? Est-ce qu’il me trompe ? Avant de céder à la panique et à l’interrogatoire, voici en cinq points, les explications possibles.

S'il est assez fréquent qu’une femme n’atteigne pas l’orgasme vaginal (on serait beaucoup plus lente à venir !) pour l’homme, on pense que c’est assez systématique de parvenir à l'orgasme. On associe évidemment la jouissance à l’éjaculation, et toutes femmes se sentent normalement rassurées si le phénomène se produit. Et pourtant, l’homme n’est pas une machine, et comme le sexe faible, il peut lui aussi (oui, je sais, vous êtes déçues !) avoir des moments de faiblesse. Car non, l’homme ne pense pas toujours qu’au et avec son sexe, il a lui aussi des états d’âme ! Que vous soyez un couple fraîchement établi ou ensemble depuis longtemps, le coup de la "panne" peut vous arriver, et il vous faudra alors être prêtes mesdames, à rebondir et surtout à ne pas tomber dans la psychose !

1 – Epuizman

Tout commence bien, vous sentez qu’il a envie, vous en avez envie aussi, donc aucune raison que cela ne se passe pas bien ! Et pourtant, monsieur avait oublié de vous le dire, il est : épuisé, crevé, vanné, HS ! Mais comme monsieur veut vous faire plaisir et qu’il en faut peu pour le titiller, il a évidemment présumé de ses forces ! Si on parle de sport en chambre, ce n’est pas pour rien. Faire l’amour durant 15 minutes brûle 70 calories. Le corps procède à la combustion des sucres de réserve et des graisses stockées dans le tissu adipeux. Mais il faut aussi savoir que l’excitation qui accompagne la sexualité stimule en plus les récepteurs à la noradrénaline, ce qui a pour effet d’amplifier la mobilisation des graisses. Conclusion, si on est fatigué avant de commencer ou même qu’on a trop peu mangé, le corps va très vite s’essouffler. Et si cela n’empêche pas que votre homme ait pris du plaisir durant l’acte, arriver jusqu’à l’orgasme peut s’avérer trop sportif. La fatigue est le facteur numéro un, pour qu’un homme n’atteigne pas l’orgasme ou n’aille pas jusqu’au bout. Donc s'il vous le dit, croyez-le ! 

 

2 – Pas de souci !

Admettez-le, mesdames, certaines d’entre vous, quand elles ont des soucis, n’ont pas la tête à batifoler. Une contrariété peut vite vous rendre nerveuse et stressée. Et bien, il en va de même pour un homme. Même si lui, a tendance à ne pas le dire. Remettre en cause l’image de l’homme viril qui assure tout le temps, c’est dur pour lui… Alors plutôt que d’admettre qu’il a un souci, il va tout de même se lancer à votre assaut. Résultat, le corps est là, mais la tête n’y est pas… Et pour atteindre l’orgasme, il faut avoir l’esprit totalement libéré ! Si cela se produit, demandez-lui ce qui le tourmente. Vous pouvez aussi vous attendre au "pire" ! Parfois, l’équipe de France qui perd un match peut être la source de cette contrariété. Vous avez du mal à le concevoir, persuadée qu’il y a autre chose ? Laissez le tranquille ! On vous l’assure, un homme peut vraiment être contrarié à cause du foot ! Le mieux est de ne pas en faire tout un plat, ni de lui lancer : toi aussi tu feras mieux la prochaine fois comme l’équipe de France ! (on appelle ça du mauvais esprit)

 

3Et ça recommence, encore et encore…

Un des facteurs clés, peut également être : la masturbation. Comme beaucoup de couples ne se racontent pas toutes leurs séances de plaisir solitaire, cela peut prêter à confusion. Et pourtant, cela arrive plus souvent qu’on ne le croit. Grosse phase d’excitation (il a aperçu une femme nue sur un magazine, repense à ce que vous lui avez fait hier soir…) Monsieur en a profité pour se faire plaisir tout seul. Du coup, le moment venu, l’envie est là, mais… atteindre l’orgasme devient un peu plus compliqué. Et c’est assez facile de le repérer ! Car contrairement aux autres cas de figures, ou en général, monsieur "lâche" vite l’affaire, sentant que c’est peine perdue… S’il vient de se masturber, il est encore excité. Il aura donc envie d’aller jusqu’au bout, et il pourrait même vous faire un peu peur à force de tant d’obstination. Dans ce cas précis, la transpiration est souvent plus abondante, le rythme cardiaque s’accélère beaucoup plus vite… Inutile de lui faire la morale, ou de lui reprocher de s’être fait plaisir tout seul.. Le mieux est d’entamer vous aussi, une petite séance de plaisir en solitaire sous ses yeux : excitation + frustration = il ne vous refera pas le coup de sitôt. 

 

4 – Tout nouveau, tout beau

C’est le début de votre histoire, et jusqu’à présent, sous la couette tout s’était plutôt bien déroulé ! Et pourtant, là, c’est le fiasco, vous avez eu votre orgasme, et vous sentez bien qu’il y a un problème de son côté : ça ne vient pas ! Les raisons peuvent être multiples. Si tout avait bien commencé, le cap de la relation plus solide et où l’on affirme ses sentiments peut être une étape importante dans la sexualité de l’homme. C’est maintenant établi que vous ne faites pas que coucher ensemble, mais que vous êtes amoureux. La pression, croyez-le, est élevée ! Votre homme peut être impressionné ou avoir peur de ne pas vous satisfaire comme il le voudrait. On pense souvent que la première manifestation de ces peurs est un trouble de l’érection, mais la deuxième conséquence peut être de ne pas réussir à aller jusqu’au bout. Inconsciemment, vouloir aussi que l’acte dure le plus longtemps possible, pour que la relation en elle-même dure aussi le plus longtemps possible. Eh oui, l’émotivité masculine existe bel et bien. Ne pensez pas tout de suite au manque de désir, ou à la lassitude, mais au contraire, à une manifestation de sentiments amoureux…

 

5 – Dans les vieilles marmites, on ne fait pas toujours la meilleure soupe !

Vous êtes ce que l’on appelle un "vieux" couple. Vous vous connaissez depuis tant d’années que vous ne comptez plus, et surtout vous vous connaissez par cœur. Alors ce n’est jamais très agréable à entendre, mais avec un peu d’honnêteté vous devriez y arriver. Il peut effectivement y avoir une baisse de désir. Vous l’avez peut-être déjà ressenti Madame, mais on est d’accord, c’est toujours plus dur de l’accepter de l’autre. Si dans ces moments-là, vous refusez d’avoir un rapport ou que vous simulez le plaisir ou l'orgasme pour avoir la paix, dites vous que pour monsieur c’est toujours plus délicat ! Un homme qui dit non, c’est tellement rare dans la pensée collective, qu’on ne peut qu’envisager le pire ! Un homme qui simule, c'est … pas toujours possible (sauf si on utilise encore des préservatifs). Alors, pas de panique, si ça vous arrive à vous, ça peut lui arriver à lui aussi ! A vous deux de ranimer la flamme, d’expérimenter de nouvelles choses et de changer vos habitudes. Cela peut également passer par des changements physiques (une épilation différente donne l’impression d’un corps différent). Quoi qu’il en soit, avant de penser au pire (il a une maîtresse), remettez-vous également en question et parlez-en ensemble. Non, ce n’est pas toujours de la faute de l’homme (même si ça nous arrangerait bien !) s'il n'a pas eu son orgasme.


N’oubliez pas également, que l’orgasme n’est pas une fin en soi même pour la gent masculine. L’homme peut aussi prendre beaucoup de plaisir avant. Et rappelez-vous que l’éjaculation n’est pas toujours synonyme d’orgasme et de plaisir intense !

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté